En suivant le soleil

par LES VOIVRES 88240  -  21 Janvier 2017, 04:14  -  #Qu'il est beau mon village

Photo Sylvia von Kaenel. Soleil couchant à la Grande Fosse. Chapeaux bas.

Photo Sylvia von Kaenel. Soleil couchant à la Grande Fosse. Chapeaux bas.

En ce rugueux hiver..

En ce rugueux hiver où le soleil flottant
S'échoue à l'horizon comme une lourde épave,
J'aime à dire ton nom au timbre lent et grave
Quand l'horloge résonne aux coups profonds du temps.

Et plus je le redis, plus ma voix est ravie
Si bien que de ma lèvre, il descend dans mon coeur,
Et qu'il réveille en moi un plus ardent bonheur
Que les mots les plus doux que j'ai dits dans la vie.

Et devant l'aube neuve ou le soir qui s'endort
Je le répète avec ma voix toujours la même
Mais, dites, avec quelle ardeur forte et suprême
Je le prononcerai à l'heure de la mort !

 

Emile Verhaeren

Soleil levant à la Grande Fosse

Soleil levant à la Grande Fosse

Le froid sec annoncé après les chutes de neige est bien installé. La bise a fait des siennes pendant 3 jours glaçant, congelant les pauvres hères. Nous aurons tout juste le temps de dégeler pour remplir les déclarations d'impôt sur le revenu dont devraient d'ailleurs être exemptés les malheureux habitants de la commune la plus endettée de France.

Pendant trois jours elle a amassé les congères sur les chemins communaux obligeant de passer la lame plusieurs fois aux Feugnottes et au Grand Bois. Ces portions de route n'ont cependant pas été coupées comme cela avait été le cas il y a encore deux ans.

Elle a aussi nettoyé tous les nuages nous laissant un ciel bleu et un grand soleil du matin jusqu'au soir. Cela aura été l'occasion de le suivre dans sa course pendant toute une journée et de nous permettre d'admirer encore une fois le paysage hivernal dans la commune et la magnifique série de photos de Sylvia.

Mais si l'hiver nous offre cette féérie il n'est pas toujours bon enfant. En dehors des problèmes qui peuvent survenir à cause de canalisations gelées ou de véhicules qui ne démarrent pas, il peut devenir carrément dangereux pour ceux qui se montrent imprudents.

Prendre la route chaussé de tennis, sans vêtements chauds, ni gants ou coiffure en réserve pour le cas où la voiture tomberait en panne, risque d'être lourd de conséquences. Si de la neige rentre dans vos chaussures elle peut se transformer en glace sous vos talons et occasionner de graves engelures.

Il vaut mieux être prudent et prendre un minimum de précautions ces jours ci où les températures au lever du jour en rase campagnes oscillent entre - 10° et - 20 ° selon les endroits.

Mais  que cela n'empêche pas de faire de belles promenades dans la journée et même de nuit comme certains en ont l'habitude. Il faut simplement se méfier des grands froids. Même si ce ne sont pas des températures extrêmes comme à Oïmiakon, il faut  faire gaffe.

D'une façon générale, et là,  admirez l'admirable glisser, couler, le jeu de jambe digne de Nijinski, d'une façon générale il faut se méfier des extrêmes, surtout pendant les périodes préélectorales, c'est à dire pendant 500 % du temps.

Justement, à propos des élections, ce matin nous avons été présentés par Mr le maire de Les Voivres à une journaliste de FR3 qui va lui coller aux fesses, pardon, le suivre pas à pas pendant 3 semaines. Il sera chargé, si j'ai bien compris les explications d'Isabelle la secrétaire, de donner son avis sur le déroulement de cette campagne, de commenter les dire des candidats.

Et tout et tout. Cela nous changera sans aucun doute des formules passe-partout, lieux communs, et autres fallacieuses promesses qui vont émailler les déclarations des dits candidats.
Enfin, cela nous donnera l'occasion de voir de temps en temps, le frais minois de Mr Michel Fournier, maire de Les Voivres et peut-être même auront nous le privilège de l'entendre clamer, sur cette chaîne régionale, son fameux cri de guerre qu'il serait sans doute temps de faire breveter pour éviter les contrefaçons :

"Faut arrêter les conneries !"

Midi sur l'étang au Chaudiron

Midi sur l'étang au Chaudiron

En suivant le soleil
En suivant le soleil
En suivant le soleil
En suivant le soleil
En suivant le soleil
En suivant le soleil
En suivant le soleil
En suivant le soleil
En suivant le soleil
En suivant le soleil
En suivant le soleil
En suivant le soleil
En suivant le soleil
En suivant le soleil
En suivant le soleil
En suivant le soleil
En suivant le soleil
En suivant le soleil
En suivant le soleil
En suivant le soleil
En suivant le soleil
En suivant le soleil
En suivant le soleil
En suivant le soleil
En suivant le soleil
En suivant le soleil
En suivant le soleil
En suivant le soleil
En suivant le soleil
En suivant le soleil
En suivant le soleil
En suivant le soleil
En suivant le soleil
En suivant le soleil
En suivant le soleil
En suivant le soleil
En suivant le soleil
En suivant le soleil
En suivant le soleil
En suivant le soleil
En suivant le soleil
En suivant le soleil
En suivant le soleil
En suivant le soleil
En suivant le soleil
En suivant le soleil
En suivant le soleil
En suivant le soleil
En suivant le soleil

lesvoivres88240 : matin à La Chapelle de Bonne Espérance, soleil levant à la Grande Fosse, la bise aux Feugnotes, midi au Chaudiron

Sylvia von Kaenel : le soir, soleil couchant à la Grande Fosse.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Diana Kennedy 21/01/2017 09:52

Magnifiques photos. Oui, l'hiver est majestueux à regarder. Mais la lutte incessante contre le poing brutal du Roi du Gel commence à m'user. Ce matin, plus aucune possibilité de dégeler les conduits d'eau. Gamin et les poules auront de l'eau minérale des bouteilles. Peut-être que cet après-midi, avec la hausse des températures, je pourrai remettre le robinet en marche.

LES VOIVRES 88240 21/01/2017 12:42

Ce qui fait les dégâts, c'est la force du gel est sa durée. L'autre fois il n'y a eu que deux jours de grands froid . Il n'a pas eu le temps de pénétrer autant.