Recherche des relecteurs et relectrices pour le roman Dans le mufle des Vosges !

par LES VOIVRES 88240  -  9 Juin 2021, 09:47  -  #Artistes, #Qu'il est beau mon village

Je m’appelle Thomas Munier. Je suis natif de Les Voivres et je recherche des relecteurs et relectrices pour mon roman Dans le mufle des Vosge que je suis en train de terminer. Je vous joins un aperçu en texte et en audio pour que vous puissiez vous faire en une idée !

« Dans un 19ème siècle imaginaire, le village vosgien de Les Voivres est un ilôt au cœur d’un monde redevenu sauvage. Deux religieuses exorcistes, la farouche Sœur Marie-des-Eaux et l’hédoniste Sœur Jacqueline, s’y rendent sur la foi du message d'un pigeon voyageur envoyé par le curé local. Pourtant, une fois sur place, ce dernier leur dit qu’il n’y a aucun problème ! Mais elles vont décider de rester pour s’en assurer par elles-mêmes…

C’est le début d’un tumulte d’aventures ténébreuses dans un monde patoisant, une plongée entre horreur chrétienne et science-fiction de terroir pour ce village perdu dans la forêt forêt, en plein Dans le mufle des Vosges.

Ce roman, c’est l’Apocalypse et son folklore telle que vous ne l’avez jamais vue. »

 

Dans le mufle des Vosges en feuilleton

 

Extraits audios (15 mn d’écoute)

b

 bemep, pierson.jerrylee, Sheena Long, cc-by-nc & Asa Hagström, cc-by & Ske, cc-by-sa & Claire Munier, par courtoisie

bemep, pierson.jerrylee, Sheena Long, cc-by-nc & Asa Hagström, cc-by & Ske, cc-by-sa & Claire Munier, par courtoisie

Je suis né en 1982 dans ce petit village de Les Voivres, au pied des montagnes vosgiennes. J’ai grandi, je suis devenu un passionné de littérature et de cultures de l’imaginaire, et j’ai écrit ce livre un peu fou qui se passe dans mon village, dans une réalité alternative.

Inspiré des romans du terroir du 19ème et du 20ème siècle, Dans le mufle des Vosges est d’abord paru en feuilleton sur mon blog. Vous y trouverez des airs de Claude Seignolle, de Maurice Génevoix, de Guy de Maupassant, de George Sand, mais aussi de Barjavel, de H.P. Lovecraft et de Robert Holdstock.

Aujourd’hui, je prévois une réécriture de ce premier jet dans l’optique de sortir un livre papier. A cette fin, je cherche des relecteurs et des relectrices bénévoles pour me faire un retour sur le style, le respect du folklore et du patois local, les anecdotes liées au village de Les Voivres, ou encore sur la compréhension et l’histoire (vous l’avez deviné, la correction de la grammaire et et de l'orthographe viendra plus tard. Je solliciterai probablement des personnes différentes pour celle-ci).

C’est l’équivalent d’un roman de 400 pages et vu les premiers retours, vous pourriez avoir plaisir de le lire tout en faisant des corrections. Néanmoins, je tiens à préciser certaines difficultés d’approche, pour que vous ne vous engagiez pas à la légère. Tout d’abord, le mélange des genres : Dans le mufle des Vosges est un roman du terroir qui inclut beaucoup d’éléments de surnaturel et de science-fiction les plus débridés : c’est comme un kirsch-red bull, ce n’est pas conseillé à tous les palais. Il y a également des passages assez durs ou assez crus. Les avertissements de contenu sont au début de chaque chapitre, donc vous pouvez passer les chapitres qui sont trop pour vous.

Si cela vous intéresse de me faire un retour critique, je vous invite à me contacter via cette adresse : thomas.munier.outsider@gmail.com

Je vous enverrai une version numérique ou une version papier selon votre préférence. Je le ferai d’ici quelques semaines, le temps de faire une passe de réécriture (ne vous précipitez pas donc pour lire la version sur le blog, sauf si vous voulez un aperçu), et vous aurez un délai de deux mois pour faire votre retour critique.

Si vous êtes originaire de Les Voivres ou des Vosges, votre retour m’intéresse d’autant plus. Vous pouvez aussi me contacter pour un simple échange verbal si vous manquez de temps pour lire le livre.

Merci beaucoup pour votre attention, et gloire au folklore et à la ruralité vivantes !

retour de Claude Féry, un lecteur :

« Ce fut un plaisir renouvelé à chaque épisode que de découvrir ce roman-feuilleton.
Malgré la tonalité sombre qui caractérise l’ensemble, de fulgurantes beautés ont émergé et rejailli sur la noirceur de la vie de ces [paysans] que tu nous a fait découvrir.
J’ai beaucoup aimé l’ancrage au terroir et les détails du quotidien.
Un très beau roman tout simplement.
Merci Thomas ! »

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Evelyne 09/06/2021 13:30

Je me réserve pour la correction orthographique en deuxième partie alors.

Thomas Munier 12/07/2021 09:12

Merci de la proposition ! Je reviendrai vers vous le temps venu !