Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LES VOIVRES 88240

les Voivres Entreprise In’Bô : une nouvelle machine et un nouveau prix pour l'entreprise vosgienne

par LES VOIVRES 88240  -  4 Octobre 2018, 04:08  -  #In' Bô

In’Bô, fabricant de lunettes en bois, de stakeboards et de vélos en bambou basée aux Voivres vient d’investir dans une machine d’usinage pour augmenter la production. Elle a également décroché un nouveau prix.

 

Photo HD In’Bô vient d’investir dans une machine de découpe 5 axes à commandes numériques afin d’augmenter la production et de devenir plus autonome. C.Du

 

Dix-sept nouvelles formes de lunettes viennent agrandir le catalogue de 15 modèles déjà existants. Darney, Jeuxey, Docelles, Mirecourt… autant de noms de communes vosgiennes que de nouvelles formes. Ce qui revient à 32 modèles disponibles en deux tailles. Une nouvelle gamme voit également le jour. Elle est faite de fragments de bois mixés et figés dans une résine qui crée un motif unique à chaque paire de lunettes. « Pour cette année de lancement, elle sera proposée en quatre coloris. »

Diversifier l’activité

La fabrication de lunettes, de skates, de vélos correspond à 80 % du chiffre d’affaires de l’entreprise sachant que l’activité principale d’In’Bô reste la fabrication de lunettes (70 %). « Nous avons également une activité de sous-traitance pour d’autres marques à hauteur de 20 % de notre chiffre d’affaires », précise Quentin. L’entreprise souhaite développer la sous-traitance dans l’éventualité d’une modification des textes de loi en matière de remboursement des dispositifs optiques. « C’est quelque chose que l’on surveille de près », avance Quentin.

Avec un bilan positif pour clore la 2e  année d’activité, In’Bô attaque la saison 2018-2019 avec des objectifs ambitieux sur les lunettes et les skates. « Nous souhaitons atteindre une croissance de 40 %. » Pour cela, l’entreprise des Voivres, qui compte 13 personnes, envisage de recruter du personnel en production et elle a fraîchement investi 200 000 € dans une machine de découpe 5 axes à commandes numériques. « La partie usinage c’est 10 à 15 % de nos produits, le reste est fait main », souligne Quentin. Cet investissement va permettre à l’entreprise d’augmenter la production et de devenir plus autonomes. Parce que jusque-là, les branches de lunettes étaient sous-traitées dans le Jura.

C.Du

 
 
 
 
 
 
 
Dix-sept nouvelles formes de lunettes viennent agrandir le catalogue de 15 modèles déjà existants. Darney, Jeuxey, Docelles, Mirecourt… autant de noms de communes vosgiennes que de nouvelles formes. Ce qui revient à 32 modèles disponibles en deux tailles. Une nouvelle gamme voit également le jour. Elle est faite de fragments de bois mixés et figés dans une résine qui crée un motif unique à chaque paire de lunettes. « Pour cette année de lancement, elle sera proposée en quatre coloris. »

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :