Messe à la Chapelle de Bonne Espérance

par LES VOIVRES 88240  -  8 Juin 2017, 04:44  -  #Eglise Chapelle, #Associations

Messe à la Chapelle de Bonne Espérance

" Bonjour Père Devillard,

Bienvenue ce lundi de Pentecôte en ce lieu où la messe est célébrée depuis 1993. Quelque soit sa sensibilité il est important de se retrouver ici. Il y a d'ailleurs des fidèles qui viennent de très loin puisque nous accueillons aujourd'hui une personne de Harol.

Je salue la mémoire de Pierre Sartori et d'André Munier, malheureusement décédés. Avec Roland Didier ils formèrent le noyau des premiers bénévoles qui décidèrent de sauver cette église mise à mal par un orage en 1991."

Michel Fournier

Messe à la Chapelle de Bonne Espérance

Michel Morel sonne la cloche. La messe va commencer. J'avoue, je n'ai pas lu " Le Génie du Christianisme" mais on peut admirer celui des bâtisseurs de chapelles, églises et clochers. Ils ont hébergé dans un édifice qui se voit de loin une cloche dont le son s'entend de plus loin encore.

 

Messe à la Chapelle de Bonne Espérance

"Beaucoup de lieux portent ce nom de Bonne Espérance, des chapelles, des églises. Il y a même une communauté de moines qui l'a choisi.

L'espérance, c'est elle qui nous fait avancer, croire en un avenir toujours possible. Notre société est souvent plongée dans la désespérance. Nous devons demander au Seigneur qu'il suscite de nouveaux espoirs.

J'ai choisi un récit du livre de Tobie racontant comment un homme de foi a osé prendre des risques au nom de cette espérance.

Les chemins de l'humanité qui sont parfois des chemins de violence ne sont pas forcément fermés même si les hommes peuvent être parfois amenés à détruire. Il y a dans cette chapelle la 12 ème station du Chemin de Croix. Jésus meurt sur la croix. Sa mère est à ses pieds et espère en sa résurrection.

Il suffit d'être à l'écoute des évènements pour se rendre compte que malgré la violence il y a encore des hommes et des femmes qui disent "Osons", qui veulent rester debout, espérer et être solidaires.

Espérons aussi en l'avenir de l'église dans nos régions rurales. Tant que des chapelles comme celle-ci vivront encore au milieu de la nature, c'est aussi un signe d'espérance.

Merci à tous ceux qui lui permettent de vivre."

Père Hubert Devillard

Messe à la Chapelle de Bonne Espérance

Livre de Tobie

01 C’est ainsi que, sous le règne d’Asarhaddone, je revins chez moi, et ma femme Anna me fut rendue, ainsi que mon fils Tobie. Lors de notre fête de la Pentecôte, qui est la sainte fête des Semaines, on me prépara un bon repas et je m’étendis pour le prendre.

02 On plaça devant moi une table et on me servit quantité de petits plats. Alors je dis à mon fils Tobie : « Va, mon enfant, essaie de trouver parmi nos frères déportés à Ninive un pauvre qui se souvienne de Dieu de tout son cœur ; amène-le pour qu’il partage mon repas. Moi, mon enfant, j’attendrai que tu sois de retour. »

03 Tobie partit chercher un pauvre parmi nos frères. À son retour, il dit : « Père ! – Qu’y a-t-il, mon enfant ? – Père, quelqu’un de notre nation a été assassiné ; il a été jeté sur la place publique, il vient d’y être étranglé. »

04 Laissant là mon repas avant même d’y avoir touché, je me précipitai, j’enlevai de la place le cadavre que je déposai dans une dépendance en attendant le coucher du soleil pour l’enterrer.

05 À mon retour, je pris un bain et je mangeai mon pain dans le deuil,

06 en me rappelant la parole que le prophète Amos avait dite sur Béthel : « Vos fêtes se changeront en deuil, et tous vos chants en lamentation. »

07 Et je me mis à pleurer. Puis, quand le soleil fut couché, je partis creuser une tombe pour enterrer le mort.

08 Mes voisins se moquaient de moi : « N’a-t-il donc plus peur ?, disaient-ils. On l’a déjà recherché pour le tuer à cause de cette manière d’agir, et il a dû s’enfuir. Et voilà qu’il recommence à enterrer les morts ! »

Messe à la Chapelle de Bonne Espérance

Comme tous les ans la Saint Rémi servit l'apéritif à la sortie de la messe. il faut remercier ses bénévoles, ceux de la paroisse Saint Colomban et les salariés du chantier d'insertion dont le travail permet d'entretenir cette chapelle et de permettre la célébration de cette messe depuis bientôt 25 ans.

Messe à la Chapelle de Bonne Espérance

"Assister à une messe au milieu de cette belle nature du Val de Vôge que la pluie vient de faire reverdir est déjà une raison d'espérer"

Père Hubert Devillard

Messe à la Chapelle de Bonne Espérance
Messe à la Chapelle de Bonne Espérance
Messe à la Chapelle de Bonne Espérance
Messe à la Chapelle de Bonne Espérance
Messe à la Chapelle de Bonne Espérance
Messe à la Chapelle de Bonne Espérance
Messe à la Chapelle de Bonne Espérance
Messe à la Chapelle de Bonne Espérance
Messe à la Chapelle de Bonne Espérance
Messe à la Chapelle de Bonne Espérance
Messe à la Chapelle de Bonne Espérance
Messe à la Chapelle de Bonne Espérance
Messe à la Chapelle de Bonne Espérance
Messe à la Chapelle de Bonne Espérance
Messe à la Chapelle de Bonne Espérance

jean7288 08/06/2017 10:11

Belle tradition permise autour d'une chapelle sauvée par un « noyau de bénévoles » justement salué et, on l'espère, poursuivie par d'autres encore longtemps.
Le "rouge sang de bœuf vieilli " fait bien ressortir la porte mais « cette belle nature du Val de Vôge que la pluie vient de faire reverdir » est quelque peu "polluée" par le nombre de voitures longeant la route.
A mon sens et franchement, il y a mieux aussi que les paroles - en lisant la phrase citée mais également son "œuvre" d'une manière générale - du prophète Amos pour susciter l'espérance dans laquelle, chacun éprouve, d'une manière ou d'une autre, le besoin de se réfugier pour vivre.

LES VOIVRES 88240 09/06/2017 12:17

Il faut reconnaître que si le message de Christ et un message de paix il n'a pas toujours été entendu par les chrétiens et il en est de même pour la plupart des religions.

jean7288 09/06/2017 12:02

« question de violences » : il ne faut pas chercher midi à quatorze heures, différentes religions y ont pris, y prennent et y prendront encore une large part... sous quelque forme que ce soit.

LES VOIVRES 88240 08/06/2017 12:22

Ce n'est pas moi qui ai choisi les textes. C'est vrai que celui-ci n'est pas d'une gaîté folle. Mais il était aussi question de violences dans son prêche.