Plaidoyer pour obtenir une mutation de la Covid-19 100 % française

par LES VOIVRES 88240  -  29 Janvier 2021, 03:56  -  #Covid-19

Plaidoyer pour obtenir une mutation de la Covid-19 100 % française

Mardi, le journal de Via Vosges faisait une fois de plus excursion dans les locaux de l'entreprise In'Bô. A cette occasion tout en présentant leur nouvelle gamme de lunettes en bois, un co-gérant interviewé, expliquait au journaliste que l'ambition de l'entreprise était d'avoir un produit 100% made in France.

Depuis toujours, l'étui en cuir fourni avec ces lunettes, l'est. La matière première est traitée dans la dernière tannerie vosgienne. L'étui est découpé puis cousu  à Les Voivres. Il peut ainsi arborer fièrement le petit drapeau tricolore.

Ce co-gérant regrettait que si la situation s'améliore, principalement depuis le début de la pandémie, ils doivent encore acheter leurs charnières pour les montures en Chine.

Même si ce n'est donc pas du 100 % cocorico, ce reportage sur une petite région que nous aimons tous, le Val de Vôge, et une commune qui nous tient particulièrement à cœur, Les Voivres, fait plaisir.

C'est quand même autre chose que d'entendre les rodomontades et les vitupérations de Donald Trump, auxquelles nous avons eu droit toutes ces années dernières. Il faut espérer que, le temps qu'il devra passer pour redresser la galaxie des entreprises chapeautées par Trump Organization, ne lui laissera plus la possibilité de faire de la politique  On a eu chaud avec l'animal. Il voulait, malgré les interdictions, que l'Amérique refasse des essais nucléaires pour montrer la puissance des U.S.A. à la Chine et à la Russie.

Un peu plus, on se prenait une bonne soupe bien radio-active dans les naseaux. C'est sans doute pour se venger de ce polichinelle que la Chine nous a refilé la Covid-19.

Depuis d'autres nations se sont inscrites dans la compétition afin de savoir laquelle d'entre elles montera sur la première marche du podium en ayant réussi à pondre la saloperie la plus mortelle.

C'est l'Angleterre qui a été la première à s'élancer des starting-blocks avec leur virus mutant super-contaminant. Maintenant que The Queen et le prince Philippe sont vaccinés et ne risquent plus rien, ils pouvaient larguer leurs trouvailles dans la nature.

L'Afrique du Sud s'est mise également sur les rangs ainsi que le Brésil. Pour ce dernier pays, il n'y a rien d'étonnant à cela. Son président est le clone de Donald.

Chacun concoure donc et veut prouver que lui aussi est une grande nation qui peut se passer des services de la Chine pour contaminer l'humanité.

Enfin pas tout à fait chacun. Au printemps, la France n'avait pas de masques. En été, nous manquions de tests. En 2021,  les vaccins sont en rupture de stocks, et maintenant, elle ne peut même pas sortir de son chapeau un beau virus avec plein de mutations plus dangereuses les unes que les autres.

Nous ne demandons pourtant pas l'impossible. Nous ne mettons pas la barre trop haut. Simplement une simple petite giclée avec des gènes estampillés bleu-blanc-rouge. Quelque chose qui vous fera mettre au garde à vous quand vous la recevrez et saluer le drapeau national.

Un petit rien qui vous donnera droit à la mention très convoitée : Mort par la France.

C'est vrai que quand on peut peu...

Oui, nous serons encore une fois la risée du monde entier si nous ne créons pas une mutation à l'effigie du sapeur Camembert. On se contenterait même d'une réplique du français moyen avec la baguette de pain, le béret basque, le saucisson pur porc et le mégot de Gitane Maïs.

Pour le moment, il n'y a rien. Comme les In'Bô avec leur charnière pour les montures de leurs lunettes, nous sommes obligés de nous fournir en virus auprès des chinois. Ceux-ci futés, nous revendent ensuite les masques qu'ils produisent par milliards.

Nos bons maît's ne font rien pour arranger la situation et empêcher que l’Empire du Milieu s'en mette plein les poches. Bien au contraire, ils viennent de décréter que la plupart des masques textiles, cousus avec nos petits doigts, ne protègent pas assez. Ceux vendus par Colruyt ne stoppent, eux aussi, que 70 % des bactéries. Il faut maintenant, ad minima, du masque chirurgical. Et qu'est ce qu'on lit sur ces fameux masques ? Des idéogrammes tout ce qu'il y a de plus chinois, au point que vous ne savez plus si vous avez une protection ou un mantra. Alors quid de la sécurité garantie pur riz ?

Achetons donc chinois, alors que ce serait si simple d'avoir not' virus mutant, bien à nous, dont on saurait comment se défendre. Il est évident qu'il ne résisterait pas à une bonne lampée de gnôle ou à l'haleine chargée d'une personne ayant mangé du saucisson à l'ail, du munster, de la cancoillotte ou de la crème d'Albert.

D'autre part, un virus bien de chez nous, prendrait vite nos habitudes. Il adopterait tout de suite le régime des 35 heures par semaine, demanderait cinq semaines de vacances et se mettrait en grève pour les obtenir. Une autre fois, il manquerait de matière première.

Si les allemands, avec leur efficacité mondialement reconnue, sortent leur petite bestiole, ce sera la catastrophe.

Nous avons donc tout intérêt à avoir une Covid-19 endémique. C'est pourquoi, sans plus attendre signons tous une pétition pour que nos dirigeants nous fournissent une mutation 100 % française.

Cocorico !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

jean7288 29/01/2021 12:08

Avec vos "chinoiseries", fort pertinentes et qui viennent nous régaler de plus en plus souvent, vous n'allez pas tarder à vous faire taper sur les doigts par « Nos bons maît's » qui ne tolèrent plus la moindre contradiction. Eux seuls détiendraient la Vérité !

LES VOIVRES 88240 29/01/2021 12:48

Je ne prétend pas détenir la vérité. Je ne fais que rapporter, ainsi que je l'écris, certaines rumeurs.