Vosges Matin : Qui veut un bout des éoliennes de Gruey-les-Surances ?

par LES VOIVRES 88240  -  31 Décembre 2020, 03:17  -  #ECONOMIE

Portée par l’Agglo d’Épinal et la Com’com’de Mirecourt-Dompaire pour développer les énergies renouvelables, la SEM Terr’Enr a décidé de s’associer à une société privée pour investir dans le futur parc éolien de Gruey-les-Surances. Les citoyens pourront même participer à l’acquisition de deux des 8 éoliennes.

Le futur parc éolien de Gruey-les-Surances devrait sortir de terre d’ici la fin de l’année 2022.  Photo VM /Jérôme HUMBRECHT

Le futur parc éolien de Gruey-les-Surances devrait sortir de terre d’ici la fin de l’année 2022. Photo VM /Jérôme HUMBRECHT

Il y a deux ans, l’Agglomération d’Épinal, avec la communauté de communes de Mirecourt-Dompaire et la région Grand Est ont créé la société mixte Terr’Enr dans le but de promouvoir le développement des énergies renouvelables. Détenue à 52 % par la CAE, cette société mixte au capital de 4,6 M d’euros est également soutenue par divers partenaires privés dont plusieurs organismes bancaires. La SEM Terr’Enr vient ainsi de prendre une participation à hauteur de 200 000 € dans la société Hydro-Spinal qui développe un projet d’hydrolienne dont un prototype flotte sur la Moselle à Chavelot.

Terr’Enr a décidé également d’investir dans le projet de parc éolien développé depuis plusieurs années sur le territoire de la commune de Gruey-les-Surances située près de Fontenoy-le-Château. Ce futur parc, porté par la société H2air et baptisé « Éoliennes des Lunaires » comprendra 8 machines permettant d’alimenter en électricité 20 000 foyers par an (hors chauffage).

Photo Vosges Matin

Photo Vosges Matin

Une enquête publique pour le futur parc de huit éoliennes à Gruey-lès-Surance

A lire sur Vosges Matin ⤵️

Après un report de date lié à la crise sanitaire traversée, le projet les Éoliennes des Lunaires reprend son cours à Gruey-lès-Surance. Cela passe par la phase d’information et de consultation de la population, jusqu’au 24 juillet.

Pour être partie prenante du projet, la SEM Terr’Enr a créé une filiale nommée Lun’Enr. Celle-ci sera détenue dans un premier temps à 100 % par la SEM mais celle-ci pourra ouvrir son capital aux communes limitrophes, aux actionnaires de la SEM mais aussi et surtout aux structures locales citoyennes d’investissement. La filiale Lun’Enr va ainsi devenir propriétaire de deux des 8 éoliennes. Se faisant, les citoyens de l’Agglo pourront, s’ils le désirent, investir et devenir eux-mêmes propriétaires d’un morceau des éoliennes qui vont sortir de terre. Un investissement original, à valeur environnementale qui pourrait aussi avoir un avantage financier puisque selon les spécialistes, le rendement est estimé à 7 % par an. L’investissement global de Lun’Enr, une société de projets par action simplifiée est estimé à 8,3 M d’euros dont 85 % par emprunts.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :