Pas de Bons voeux pour 2021

par LES VOIVRES 88240  -  29 Décembre 2020, 03:09  -  #Covid-19

Pas de Bons voeux pour 2021

En Chine il était de mauvais ton, en voyant un jeune enfant, de féliciter les parents pour sa bonne santé ou sa beauté. De même les petits garçons, dont seule la venue dans une famille comptait vraiment, étaient souvent habillés en fille. Toutes ces coutumes avaient pour but de tromper les esprits malins afin qu'ils ne deviennent pas jaloux et ne leur envoient pas un mauvais sort.

A une époque où la mortalité infantile était très élevée, il valait mieux prendre toutes les précautions possibles pour éviter que le nouveau né ne tombe malade.

Chez nous on aurait dit, si nous avions dû jouer la même comédie :

" C'est un drôle de rancoillot,* tout bancroche. "

Ou à propos d'une fille :

" Elle est tellement peute que quand elle quêtera à la messe, on aura du mauvais temps toute la semaine. "

Les chinois sont des sages. A l'occasion de la nouvelle année, j'ai décidé de les imiter. Je ne recommencerai pas l'erreur que j'ai faite il y a un an. Je ne vais pas vous souhaiter de bons vœux pour 2021. Si l'on regarde ce que cela a donné pour 2020, je crois qu'il serait plus prudent que tout le monde m'imite.

N’espérons rien de bon pour 2021. L'année qui vient de s'écouler a été pourrie. 2021 a de bonnes chances de l'être encore plus. C'est une question de mathématiques. Cette fameuse épidémie de Covid-19 n'a commencé à prendre un peu d'importance en France que début mars. Par contre, on risque de l'avoir sur le dos pendant les 12 mois à venir.

La fameuse campagne de vaccination annoncée à cor et à cri, comme étant le seul remède capable de stopper la pandémie, risque fort en effet de ne rien stopper du tout à moyen terme.

Pour le moment l'ARS annonce le démarrage de cette vaccination seulement à partir du 15 janvier, avec comme objectif d'arriver à vacciner un million de personnes vulnérables fin février. Le gouvernement espère pouvoir toucher 15 millions de personnes pour cet été. Même si ce calendrier est respecté, cette campagne n'arrivera pas à stopper la circulation du virus puisqu'il faudrait pour cela que 60 à 70 % de la population soit concernée. Nous serons loin du compte. Elle permettra seulement aux volontaires vaccinés d'être immunisés.

Alors qu'en est-il des centaines de millions de doses qui devaient inonder l'Europe ?

De plus ce chiffre de 15 millions sera-t-il atteint si les français dans leur grande majorité, 56 %, continuent de se méfier de ce vaccin ?

Au moins ils auront des mois pour avoir du recul. Ils pourront se renseigner pour savoir si les personnes les plus vulnérables développent des effets secondaires. Malheureusement tous les anti-complotiste auront eux aussi, largement le temps de diffuser leurs fausses informations. C'est déjà commencé et l'on nous annonce que certains parmi les premiers volontaires développent des états de chocs anaphylactiques ou sont morts. Tout cela est bien entendu caché par les médias. Nos chers anti-complotistes sont donc les seuls à avoir connaissance de ces informations. Par quel moyen puisqu'elles sont cachées ? Mystère.

C'est à croire que tout le monde se complait dans cette situation. C'est à savoir qui racontera le plus de conneries. Dernièrement le député Jean-Pierre Door prétendait que les certificats de décès reçus par les mairies étaient maquillés. Après enquête, il s'avère que les mairies n'ont pas accès aux causes du décès.

Le monsieur s'en tire par une pirouette. Il n'a rien vu mais il connait quelqu'un qui a entendu dire... Et ça passe. Les anti-complotistes ont raison en disant que l'on gobe tout. Mais le gouvernement n'a pas besoin de diffuser de fausses informations. Nous sommes assez cons pour le faire nous même.

En espérant que mes dons de divination ne sera pas meilleurs que ceux du Sâr Rabindranath Duval je vais donc encore une fois vous renouveler mes plus mauvais des bons vœux pour 3021. D'ici là on aura le temps de voir venir.

 

 

* Google ne connait pas le terme, il me compte une faute d’orthographe. Puisqu'il faut tout leur apprendre, c'est un jeune enfant.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

jean7288 29/12/2020 10:10

Vos « plus mauvais des bons vœux pour 3021.» je prends et comme, sur ce coup là, je suis assez d'accord avec vous, je vous retourne les miens ☺après avoir (ré)écouté avec plaisir P. Dac et F. Blanche.

S'agissant du mot « rancoillot », on ne le trouve peut-être pas dans le correcteur d’orthographe mais, grâce à Google, on peut néanmoins le découvrir dans certains textes comme celui-ci par exemple :

Hebdo 39 – Toute l'actualité et l'information du Jura
Grands mots… Grands remèdes…
Un cas de comprenotte bouchée ?
Par Docteur Gérard Bouvier
27 janvier 2020

[ Récemment j’ai aligné ici diverses expressions. Mais la Marie-Madeleine me rentre dans le chou : « Qu’avez-vous don à nous souler avec vos contes, n’en veux-tu, n’en voilà. Z’en mettez à bourre-museau et j’y comprend goutte. C’est que j’ai fait l’école derrière les buissons et à douze ans il y a bel âge que j’étais en champs les vaches !
Il y en avait rien de moi, j’étais maigre comme une essole, grosse comme un chiot de mouche à courir au cul des bêtes pour pas qu’elles aillent au dommage. Quand i faisait du temps, c’était du pareil au même. On rentrait gaugé. On pleurait pas la michotte. Fallait en faire façon si tu voulais pas en prendre une à la retourne.
On était une caramillée de chenaillots. La mère elle a fait Pâques avant les Rameaux et après elle a passé la commande tous les ans. C’est devenu une habitude que voulez-vous qu’j’vous dise. Quand le père a fait le dernier rancoillot elle était encore grosse !
Le matin on avait un pochon de relavure. Si t’as faim, mange ta main ! Ça nous faisait mal bien mais fallait aller et pis c’est tout.
Dans le moment on n’était pas dans les téléphones. C’était pelle à chnis et pate à relaver. Quand j’les vois je suis fine colère. Ils sont à pioner misère qu’ils ont plus rien à manger le quinze du mois. Pensez-vous : ils ont autant faim que la rivière à soif.
Le père on le craignait comme la grêle. C’est qu’on avait plus souvent des taugnées que des roudoudous. Fallait pas lui dire des raisons sinon ça tombait dru pas bien de temps après. La Sidonie, elle a toujours la tapette en l’air. C’est une cautaine tout pique sa mère. Mais n’empêche elle dit que c’est à se demander s’ils ont pas été bercé trop près du mur ! ]

Geneviève 29/12/2020 08:48

Comme je suis une incorrigible optimiste, je souhaite tout de même à tous une bonne année 2021 riche en partages, en espoir, en amours et en amitiés.
Bonne santé à tous, prenez bien soin de vous et de vos proches

jean7288 29/12/2020 10:29

Merci de vos vœux optimistes et forme les mêmes pour tous les lecteurs de ce blog qui permet notamment aux "exilés" d'avoir, chaque matin, des nouvelles fraiches des Voivres..