Ouest France-ENTRETIEN. « L’accès aux soins, un problème crucial en milieu rural »

par LES VOIVRES 88240  -  29 Novembre 2020, 03:01  -  #maire

Le Vosgien Michel Fournier est le nouveau président de l’Association des maires ruraux de France. « Le monde rural, c’est 30 % de la population française, rappelle-t-il. Elle a donc voix au chapitre ».

Michel Fournier, maire des Voivres. ©P | PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPP

Michel Fournier, maire des Voivres. ©P | PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPP

Ouest-France Recueilli par Yves-Marie ROBIN.

Âgé de 70 ans, Michel Fournier est le nouveau président de l’Association des maires ruraux de France. Il est maire des Voivres depuis 1989. Une petite commune vosgienne de 330 habitants, à 24 km d’Épinal.

Les maires ruraux sont-ils suffisamment écoutés à Paris ?

L’association que je préside – représentant 10 000 communes environ – fait tout pour ! Le monde rural, c’est 30 % de la population française. Elle a donc voix au chapitre. Depuis les Gilets jaunes, le gouvernement a pris conscience qu’il ne peut plus faire sans les élus ruraux. Nous sommes les garants du vivre ensemble !

L’arrivée de Jean Castex à Matignon est une bonne chose pour vous ?

J’entretiens de bons contacts avec lui. Mais peut-il lutter contre cette « bulle parisienne », ces serviteurs de l’État ne souhaitant pas remettre en cause leur fonctionnement, s’alléger de cette pesanteur technocratique ?

Vous en voulez beaucoup à la technocratie ?

Nous en sommes les premières victimes. Je suis maire des Voivres (Vosges), 330 habitants. Chaque année, nous prévoyons 1 500 € de budget pour les fêtes et cérémonies. Cela ne va pas loin ! Et pourtant, l’administration nous oblige à détailler le nombre de croissants ou de pains achetés par cérémonie. C’est cela la technocratie !

De quoi souffre toujours le monde rural ?

L’accès aux soins reste un problème crucial. Les rares médecins sont submergés et ne prennent plus de nouveaux patients. J’ai un copain toubib, il a 71 ans. Il va donc falloir que je m’arrange pour mourir en même temps de lui…

La télémédecine se développe, c’est une chance ?

Encore faut-il avoir un accès au numérique ! Cela s’améliore, je le sais, mais il reste des régions en retard. Comment faire du télétravail ou de l’enseignement à distance sans connexion ?

La disparition des petits commerces vous inquiète-t-elle ?

Le commerce de proximité est vital pour faire société. Avec cette crise, il va y avoir pas mal de casse. Mais tout n’est pas dû à la pandémie. L’aménagement du territoire et des zones d’activité ont aussi provoqué cette disparition progressive des commerces de proximité. À nous donc d’inventer un nouveau modèle en campagne, notamment avec les jeunes s’installant chez nous. Ils vont faire revivre l’économie locale, sous une forme différente.

Vous êtes optimiste ?

Quand on est au plus bas, on ne peut que remonter. On a de la ressource ! Pour cela, nous avons besoin de souplesse pour agir. L’État doit faire confiance aux élus locaux. Mais je dois dire que depuis les Gilets jaunes, il y a eu des avancées dans la reconnaissance des territoires.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

jean7288 29/11/2020 10:43

« L’État doit faire confiance aux élus locaux. » : malgré des avancées notées par M. le Maire, ce n'est apparemment pas vraiment le cas et ses dirigeants, n'ayant pas retenu la leçon, s'exposent à « la chienlit » du retour des "Gilets jaunes" (surtout des voyous qui profitent de la situation) auxquels il est par deux fois fait référence.
A l'optimisme relatif de Michel Fournier « Quand on est au plus bas, on ne peut que remonter. », j'opposerai que ce n'est pas toujours exact et il ne faudrait pas que, désespoir "aidant", drames et suicides déjà trop nombreux augmentent encore en raison, entre autres, de ces crises pour le moins mal gérées par une « technocratie » incorrigible.
Pour terminer sur une note plus légère et rester dans le ton du Président de l'A.M.R.F., si je suis invité à une cérémonie aux Voivres, je me limiterai en petits-fours tout en pensant aux milliards d'euros qui sont "miraculeusement" brassés actuellement sans qu'on en connaisse bien l'efficacité.

Evelyne 29/11/2020 13:54

" je me limiterai en petits-fours"
On prendra p't'être une Clandestine avec...juste histoire de ne pas s'étouffer :-D
*clin d'oeil*