Rentrée scolaire 2020 : les chiffres prévisionnels dans l'académie

par LES VOIVRES 88240  -  18 Janvier 2020, 03:44  -  #Ecole

Quels que soit la façon dont on juge l'éducation nationale et sa décision de fermer des classes, il ne faut pas oublier que pour notre département ces fermetures sont inéluctables et risquent fort d'être de plus en nombreuses dans les années à venir au regard de la dénatalité accélérée du département des Vosges.

Naissances domiciliées en 2018 3 202
Décès domiciliés en 2018 4 355

Le taux de natalité dans le département ( 9,9 )est de plus de 2 points plus bas qu'en France. Mais il y a plus grave. Celui du Val de Vôge est inférieur de moitié. Dans ces conditions il est évident qu'à moyen terme le maintien d'une classe ou d'une école ne peut se faire en attirant les élèves d'autres communes. Ce sont des couples avec enfants qu'il faut inciter à venir s'installer comme cela s'est fait à Les Voivres il y a 30 ans. Malheureusement pour des raisons que nous ignorons, cette politique n'est valable elle aussi qu'à moyen terme.

Actuellement le taux de natalité de Les Voivres est aussi faible que dans le reste du Val de Vôge. il y a eu ces derniers temps seulement 2 naissances par an. Dimanche se tenait le repas de la classe 74. 6 personnes étaient présentes et il y avait plusieurs absents. Il y a donc eut presque une dizaine de naissance en 54. Pas de chance cette année la commune comptait 327 habitants pour 310 en 2017. Il est vrai qu'à l'époque le taux de natalité était de 20/1000 en France à comparer aux 12/000 actuellement. Mais cela n'explique pas pourquoi celui du Val de Vôge ets maintenant si bas. Sans doute la population est-elle encore plus vielle en moyenne que dans les Vosges ? Quoiqu'il en soit l'avenir de beaucoup de nos écoles est menacé.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :