Les Voivres " by night "

par LES VOIVRES 88240  -  17 Décembre 2019, 21:37  -  #Qu'il est beau mon village

Un petit article sans prétention pour apporter un peu de légèreté dans une actualité nationale et internationale pas vraiment réjouissante.

 

Les Voivres se prépare à la venue du Père Noël avec de belles illuminations :

Frédéric et les chantiers d'insertion ont décoré le sapin devant la Maison des Associations, guirlandes et boules lumineuses ornent la façade de nombreuses maisons.

 

Je suis allée demander à quelques habitants du village d'évoquer pour les lecteurs du blog le Noël de leur enfance.

Les Voivres " by night "
Les Voivres " by night "
Les Voivres " by night "

Fernand, à 92 ans, se souvient :

 

" Quand j'étais jeune, on ne fêtait pas Noël mais St Nicolas ;

les parents tuaient une dinde et la faisaient rôtir pour le réveillon.

Comme cadeaux on avait des fruits, un cornet de marrons ou une orange....mais une orange qu'on se partageait à 2 ou 3 : à l'époque c'était un luxe. "

Les Voivres " by night "
Les Voivres " by night "

Guénia a vécu en Pologne jusqu'à l'âge de 20 ans.

 

" Là bas, le soir du 24 on attendait de voir apparaitre l'étoile de Béthléem dans le ciel pour se mettre à table ;

Comme dans le Sud de la France, il y avait 13 plats au menu : pas de viande mais du poisson, des légumes, des pâtisseries.

Et toujours une assiette vide pour accueillir un invité de dernière minute ".

Les Voivres " by night "
Les Voivres " by night "

Dans sa jeunesse, c'est en Suisse que Sylvia passait Noël, chez ses grand-parents;

 

" Noël était moins fêté qu'en France ; au menu on avait tous les ans des bouchées à la reine avec des petits pois 

et un gâteau salé préparé avec de la farine de germe de blé.

Ma grand-mère nous racontait toujours une histoire de Noël ". 

Les Voivres " by night "
Les Voivres " by night "

Chez Anne-Marie, dans les années 1960, on mangeait une soupe puis on attelait le cheval pour se rendre à la messe de minuit.

On faisait le repas en rentrant.

Est-ce que, comme dans " Les trois messes basses ", le chapelain sautait des versets en pensant aux carpes rôties ou aux dindes dodues ?

Les Voivres " by night "
Les Voivres " by night "
Texte, photos G.Marmiesse

Texte, photos G.Marmiesse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :