Suivez les pas

par LES VOIVRES 88240  -  22 Novembre 2019, 21:46  -  #Qu'il est beau mon village

La Météo des Vallées nous annonce du beau temps pour Samedi et Dimanche ;

Peut-être l'occasion d'aller faire une petite balade vers la carrière Gandon .

 

Le chemin qui longe l'ancienne carrière de granit fait partie du sentier balisé des Pierres , reconnaissable par ses panneaux en bois marqués d'empreintes de pas .

Il a été aménagé lors des Marches Gourmandes organisées il y a quelques années à Les Voivres .

Ces marches sont encore dans le souvenir de tous les Voivrais qui habitaient le village à l'époque .

Elles attiraient une foule de participants ( jusqu'à presque 1000 , m'a t'on dit , la dernière année ) , venant parfois de loin .

 

Pour s'inscrire pas besoin d'être un stakhanoviste de la performance sportive , obsédés du chrono s'abstenir ,;Fallait juste pouvoir mettre un pied devant l'autre pendant quelques kilomètres , et surtout avoir un bon appétit .

 

Toutes les associations étaient sur le pied de guerre .

Des dizaines de bénévoles se mobilisaient pour offrir produits du terroir , boissons et victuailles diverses tout le long du parcours , le tout ponctué d'animations et de jeux .

 

L'esprit convivial qui y régnait était évidemment pour beaucoup dans le succès rencontré par ces marches .

 

Comme quoi , réunissez bonnes volontés , bonne humeur et bonne chère et vous êtes sûrs d'avoir un tiercé gagnant .

 

Et pour bien commencer le Week-end , un poème en guise de clin d'œil au blogueur de Les Voivres 88240 qui suit toujours de près l'actualité du village , en attendant de nous revenir en pleine forme .

 

Suivez les pas
Suivez les pas
Suivez les pas
Suivez les pas
Suivez les pas
Suivez les pas
Suivez les pas
Suivez les pas
Suivez les pas
Suivez les pas
Suivez les pas
Suivez les pas
Suivez les pas
Suivez les pas
Suivez les pas
Suivez les pas
Suivez les pas
Suivez les pas
Suivez les pas
Texte et photos Geneviève Marmiesse

Texte et photos Geneviève Marmiesse

 

Un chêne vert au creux de l'anse.
Sa chaîne d'or fixée au tronc
Un chat savant, dans le silence,
Nuit et jour déambule en rond.
A droite il chante une rengaine,
A gauche il ronronne un secret.
Ce lieu est hanté de silènes,
D'esprits hirsutes des forêts.
Ici, l'ondine sur la branche
Se berce au-dessus des buissons
Le clair de lune sur sa hanche
Frise l'écaillé de poisson.
Traces de bêtes solitaires,
Sur des sentiers inexplorés,
Fourrés obscurs pleins de mystère,
Silence glauque des marais,
Halliers perdus et terre vierge
Qui n'a jamais connu le soc,
Cabane aveugle qui émerge
Sur pilotis de pieds de coq.
Vallons et bois chargés de rêve...
La mer y lance sur la grève
Un flot toujours renouvelé,
Puis se retire en un murmure
Abandonnant sur le piton
Des chevaliers dans leur armure
Sous la conduite d'un triton.
Un jeune prince à tête blonde
S'empare au passage d'un tyran
Et dans les nues aux yeux du monde
Par dessus les gouffres béants
Un magicien porte un géant.
Dans sa cellule une princesse
Se lamente sur son destin.
Un loup gris, dévoué s'empresse
A la servir soir et matin.
Là le mortier de la sorcière
S'en va tout seul, clopin-clopant,
Le roi Kastchei dans sa tanière
Se consume aux feux des diamants...
C'est là que souffle l'âme russe,
Et son parfum, je l'ai humé,
Et goûté l'amertume douce
A la coupe de l'hydromel.

Au bord de l'eau, sous le grand chêne
J'ai rencontré le chat savant.
Il m'a susurré ses rengaines
Dans la crique à l'abri des vents.
Il m'a murmuré ses histoires
A l'heure des chauves-souris,
A l'heure où tous les chats sont gris,
J'en garde une dans ma mémoire...
 

" Prologue de Ruslan et Ludmila " A. Pouchkine .

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
M
Mon poète préféré. Très belles photos.
Répondre