Quand un brasseur s'installe à la Guinguette

par LES VOIVRES 88240  -  8 Décembre 2019, 22:51  -  #Artisans

Après avoir, au début de son premier mandat, mis en place une Zone Aménagée qui devait permettre de créer des emplois sur le village, le maire de Les Voivres, Michel Fournier, a voulu implanter là une brasserie, autrefois activité traditionnelle dans les Vosges.
Les premières études ont montré qu'il fallait opter pour une microbrasserie, un nouveau concept plus souple et demandant moins d'investissements.

Malheureusement, à son grand regret le projet n'a pu aboutir. Il a donc accueilli à bras ouverts 25 ans après, THOMAS AHOUANGNIMON, le brasseur de la bière La Clandestine qui trop à l'étroit dans ses locaux à Charmois l'Orgueilleux cherchait un bâtiment plus grand.

Rencontre avec Thomas installé depuis cet été Chemin du Ru Migaille dans les anciens locaux qu'occupait Hêtre Nomade.

Le bâtiment a été rénové par la Mairie : isolation, réaménagement intérieur, pose d'un bardage bois extérieur.

 

Début de la visite par la salle de production ; là, pas d'appareil flambant neuf et quasi irréparable, mais du matériel acheté d'occasion dont le brasseur assure lui-même la maintenance ;

La doyenne, une machine pour mettre en bouteilles datant de 1976,  est toujours en fonction.

 

A la Clandestine tout est 100 % français : les céréales proviennent des Hauts de France, le houblon d'Alsace et du Nord, les bouteilles également d'Alsace, les capsules sont achetées en Meuse et les cartons d'emballage à Eloyes.

 

Toute la chaine de production est la plus respectueuse possible de l'environnement : les bouteilles sont lavées par l'entreprise Cheveau et réutilisées ; pour cela, pas d'étiquettes auto-adhésives impossibles à enlever au lavage, mais une colle à base de lait.

 

L'eau utilisée pour le brassage est également recyclée au maximum.

 

La visite se poursuit par la pièce où sont stockées les bouteilles prêtes à être commercialisées ;

 

"J'effectue moi-même les livraisons dans des magasins de produits de terroir à Gérardmer, Thaon, Epinal et Bains les Bains.

Je suis aussi présent sur les marchés de terroir".

 

La Clandestine propose une gamme de bières traditionnelles classiques : une blanche à 5,6°, une blonde à 7,5°, une ambrée à 6,5°, une brune à 9,5° et la "Deux berges" brassée avec le Domaine du Houblon à Thaon.

Pour compléter l'offre, une IPA plus houblonnée, la 18ème amendement : une blonde à 6° et 2 bières de saison : une blonde ou blanche de printemps et une ambrée d'hiver brassée pour le Marché de Noël, avec une infusion d'épices, titrant à 7,8°.

 

La visite ne pouvait pas se terminer sans répondre à la question que tout le monde se pose : 

- Y a t-il une journée Portes Ouvertes prévue ?"

- Pas pour le moment : je m'installe petit à petit ; Peut-être cet été.

 

Mais, pour les impatients, 1 à 2 visites de la Brasserie sont prévues durant le marché de Noël.

Thomas organise également des stages fabrication de bière pour des groupes : grâce à une sorte de Thermomix du brassage vous  suivez la totalité du processus de brassage.

 

Vous pouvez aussi vous rendre directement dans les locaux de la Clandestine :

Tout en vous faisant découvrir ses bières, le brasseur vous expliquera qu'il tient à rester indépendant pour conserver le caractère artisanal de sa production ; pour cette raison, il n'est pas présent dans la grande distribution.

Le marché de la bière artisanale est en pleine essor : les consommateurs recherchent de plus en plus des produits de qualité, fabriqués près de chez eux.

Les microbrasseries correspondent à cette attente et ont tout à fait leur place à côté des industriels.

Quand un brasseur s'installe à la Guinguette
Quand un brasseur s'installe à la Guinguette
Quand un brasseur s'installe à la Guinguette
Quand un brasseur s'installe à la Guinguette
Quand un brasseur s'installe à la Guinguette
Quand un brasseur s'installe à la Guinguette
L'an dernier au marché de Noël

L'an dernier au marché de Noël

Quand un brasseur s'installe à la Guinguette
Quand un brasseur s'installe à la Guinguette
Quand un brasseur s'installe à la Guinguette
Texte B.Munier, G.Marmiesse, photos G.Marmiesse, La Clandestine

Texte B.Munier, G.Marmiesse, photos G.Marmiesse, La Clandestine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
M
Avec cette activité la mère Guinguette aurait pu boire à l’œil.
Répondre