Fourmilière

par LES VOIVRES 88240  -  21 Octobre 2019, 03:33

Photo Geneviève Marmiesse

Photo Geneviève Marmiesse

C'est une fourmilière. Une bête fourmilière diront la plupart. Moi, je dirais une belle fourmilière. Dans les bois leurs colonies peuvent s'étendre sur plusieurs hectares. Ce sont ces grosses fourmis que l'on ne rencontre que là. Dans les jardins et les champs c'est l'espèce plus petite ou les rouges que nous trouvons. A propos de jardins, tous les guides de jardiniers amateurs vous donnent tout un tas de conseils pour les éradiquer.

Elles sont censées nuire à vos plantations, couper leurs racines et engendrer des maléfices du genre faire tomber votre télé en panne.

Et bien non. Tout comme les sapeurs-pompiers ne sont pas des casseurs, quoiqu'en pensent nos dirigeants, les fourmis ne causent pas directement de dégâts dans vos plantations. A propos la pov' Geneviève doit se mordre les doigts en voyant comment je divague à partir d'une de ses photos.

Au fou, lâchons les chiens. Sauf que d'après Chatterton, le fou est celui qui a tout perdu sauf la raison. Et dans ce cas je revendique le titre de fou. Pas du roi, il n'y en a plus en France, encore moins celui du président, la concurrence serait trop rude, fou tout court sans grelots ni marotte. Un fou bien dans ses bottes qui vous dit :

- Arrêtez de nuire à ceux qui vous veulent du bien.

En fait les fourmis ne dévorent pas vos plantes. Quand elles les envahissent c'est tout simplement parce que celles-ci subissent la prédation des pucerons et autres vermines bien beurk.

Les fourmis ont, dans l'équilibre de la nature, des rôles différents selon les espèces et des rôles communs à la plupart d'entre elles. Certaines, carnivores, limitent les populations d’autres insectes. Ainsi dans les Alpes italiennes, les fourmis éliminent chaque année 14 millions de kilos d’insectes forestiers ! Dans certains pays, comme en Suisse, ces fourmis sont protégées pour ces raisons, entre autres.
Les fourmis granivores jouent un rôle essentiel dans la dispersion des graines des plantes qu’elles transportent.
Elles sont importantes pour le maintien des sols en bonne santé car elles les aèrent, leur apportent des éléments organiques (leurs crottes, leurs cadavres, leurs restes de nourriture...), de l’humidité, de l’oxygène et elles les brassent.
Enfin, les fourmis servent de nourriture à de nombreux animaux.

Les fourmis ne coupent pas les racines de vos bégonias, salades ou potirons. Elles laissent ce soin aux courtilières, mulots, campagnols et diverses limaces ou aux bestioles qu'hébergent la terre de vos pots de fleurs. Elles se contentent de creuser de petites galeries.

Alors avant de mettre en œuvre tout un tas de procédés chimiques pour les tuer dites vous qu'elles éliment beaucoup de prédateurs de vos glouci-glouca de fleurs et de votre jardin.

Enfin il vaut mieux me direz-vous tuer une fourmi que la vache charolaise de votre voisin sous le prétexte qu'elle ressemblait à un sanglier. La vache pas la fourmi. Enfin quoique, le sanglier et la fourmi ont beaucoup de points communs. Ils sont tous deux brun noir, ont des pattes et ont l'audace de prétendre mettre le nez dehors pendant les battues alors qu'il y a plein de panneaux pour leur dire que c'est dangereux. Mais si l'on en juge par les articles de journaux sur les coups de fusils perdus, il y a beaucoup d'analphabètes et les seuls qui ne risquent rien sont les morts dans le cimetière et les sous-mariniers. Et la troisième ou la Xième mi-temps ne frappe pas qu'une fois.

Bon je n'ai rien dit et je retire çà. Je tiens à garder toute mes chances pour mon élection aux municipales 2020. Oui une liste pure et dure, tellement pure et dure que je ne sais même pas si j'oserai voter pour moi.

Tout le monde va dire : - Il ne va pas nous faire le coup là.

Ce serait pourtant rigolo. Je pourrais faire ma propre promotion sur lesvoivres8820 et sur Vosges Matin. Je serais le défenseur des personnes âgées et des chasseurs. Pas le peine de faire les yeux doux aux écoliers, ils ne votent pas, aux agriculteurs, il n'y en a presque plus, et aux salariés. Trop peu nombreux.

Donc voilà, portage de repas aux personnes âgées et droit de chasse illimité aux chasseurs. Tout cela est bien dans la tendance actuelle d'aller dans le sens du vent et çà peut rapporter gros.

Malheureusement il semble que la tendance actuelle soit aussi de tirer à vue sur tout ce qui bouge. Ensuite pour justifier ce tir à vue, on accuse. Haro les fourmis, haro les sapeurs pompiers.

Vaste programme mais programme de cons.

En attendant vous savez tous maintenant que les fourmis, les vaches charolaises, les noires aussi ne faisons pas de discrimination, les sangliers et les sapeurs-pompiers sont très utiles.

La fourmi
La Fourmi

Une fourmi de dix-huit mètres
Avec un chapeau sur la tête
Ça n'existe pas ça n'existe pas

Une fourmi traînant un char
Plein de pingouins et de canards
Ça n'existe pas ça n'existe pas

Une fourmi  parlant français
Parlant latin et javanais
Ça n'existe pas ça n'existe pas

Et pourquoi pas ?

Robert Desnos

Chantefables et Chantefleurs
Robert Desnos
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
M
Il faut aussi une beuh de qualité supèrieure
Répondre
G
J'osais pas le dire !
G
J'avoue que quand j'ai pris cette photo , je n'ai pas poussé la réflexion aussi loin ; non sur l'utilité des fourmis ( je suis une grande admiratrice de toutes les petites bêtes qui sont sous nos pieds ) , mais sur le lien avec la politique
Mais là , il faut tout le talent du journaliste...
Répondre