Don't shoot the sapeurs pompiers

par LES VOIVRES 88240  -  19 Octobre 2019, 03:29  -  #Sapeurs-Pompiers

Les Jeunes Sapeurs Pompiers de La Vôge en formation topographique à Les Voivres

Les Jeunes Sapeurs Pompiers de La Vôge en formation topographique à Les Voivres

Je sais que je risque de me faire tirer les oreilles par Michel Fournier. Je sais qu'il va sans doute me dire que même si lesvoivres88240 est indépendant, il est quand même le reflet de la mairie, de la commune. Je sais aussi que certains vont dire : " Yek,yek, yek, enfonce toi pauv'idiot"

Je sais cependant que quelles qu'en soient les conséquences, il est des choses qui doivent être dites. Et en premier :

-On ne tire pas sur un sapeur-pompier.

Pourtant c'est ce qu'il vient d'arriver. Comme dans une pièce tragi-comique, alors que ceux-ci manifestaient pour obtenir plus de protection contre les agressions qu'ils subissent dans l’exercice de leurs fonctions, que croyiez vous qu'il arriva ?

Les forces dites de l'ordre leur tirent dessus.

C'est le monde à l'envers.

Qui en a donné l'ordre ? Il semblerait que ce soit la préfecture de police. Mais au dessus de ce fonctionnaire qui a osé commettre l'irréparable, la main sur la couture du pantalon, il y avait sans aucun doute un quelconque ministre qui, la main sur la couture du pantalon, prenait ses ordres de plus haut.

Quoiqu'il en soit quand les forces soi-disant de l'ordre, attaquent les sapeurs pompiers revendiquant plus de sécurité pendant leurs interventions cela ne pourra signifier qu'une seule chose pour les casseurs de banlieue qui les prennent régulièrement pour cible.

La chasse est ouverte. A l'hallali' . Maintenant nous avons la bénédiction de l'état. Et tout comme la Gestapo enrôlait les truands français pour traquer les résistants, ils se mettront au service de la répression.

J'ai suivi pendant 5 ans pour les besoins du blog, le centre de secours de Bains les Bains et les Jeunes Sapeurs Pompier de La Vôge. Je suis suffisamment offusqué pour vouloir dénoncer cet acte et dire qu'il y a maldonne.

Pendant 5 ans, j'ai rencontré des bénévoles et des professionnels dont le sérieux n'avait d'égal que la modestie. Chaque fois qu'ils m’invitaient à une journée de formation des Jeunes Sapeurs Pompiers, ce n'était pas pour se faire valoir, c'était pour lancer un message :

-Venez rejoindre nos rangs.

Le programme de formation a lieu tous les samedis, hors vacances scolaires. La présence aux compétitions sportives est obligatoire. Ils doivent assister aux cérémonies commémoratives, assurer la sécurité dans leur établissement scolaire en cas d'incendie, de tremblement de terre et d'attentat.

Vous voudriez en plus que ces jeunes acceptent de se faire matraquer, gazer, tirer dessus, assommer par des canons à eau parce qu'ils auraient revendiqué le droit de pouvoir appliquer dans de bonnes conditions leur devise Sauver ou Périr ?

Vous voudriez aussi que ces jeunes, une fois qu'ils seront formés, répondent à chacun de vos appels. En cas d'accident, d'incendie, si votre mère vient de tomber dans sa cuisine ou si vous êtes victime d'un AVC, ils devraient être là, accourir, subir vos insultes et vos horions avec  en prime la bénédiction maintenant assurée de l'état français.

Car  quelle  preuve plus fragrante de mauvaise foi pouvons nous avoir de la part de cet état quand, il y a quelques jours, un ministre prétend soutenir les sapeurs pompiers agressés pendant leurs missions et que nous voyons la répression qu'ils viennent de subir ?

Ceux-ci seraient en droit de vous de répondre que les forces de l’ordre auraient un meilleur usage de leur canons à eau en éteignant des incendies plutôt qu'en les utilisant contre eux . Ils pourraient vous dire que s'ils sont considérés comme des casseurs, qu'il faut gazer, matraquer et tirer à vue, ils ne voient pas pourquoi les citoyens attendent qu'ils les secourent.

Ils pourraient répondre qu'ils ne sont pas là pour servir de défouloir à des responsables qui dérapent et à des exécutant qui se réfugient derrière une notion falsifiée du devoir pour se livrer aux pires excès.

Et nous leur dirons qu'ils ont toujours tout fait pour mériter notre respect et nos remerciements et que personne n'a le droit de les traiter comme de vulgaires casseurs.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Geneviève 19/10/2019 08:45

Images révoltantes de ces sapeurs pompiers agressés par les forces de l'ordre