Petites réflexions au coin du feu

par LES VOIVRES 88240  -  12 Mars 2019, 03:29  -  #Qu'il est beau mon village

Petites réflexions au coin du feu

A propos de feu justement pourquoi certains peuvent-ils sur la commune continuer d'abattre et brûler des arbres dans leurs champs en toute impunité ? Alors que c'est strictement interdit ? Alors que le plan d'aménagement foncier de la commune prévoyait en plus de respecter les haies et les arbres ?

Alors que les mêmes se donnent un coup de fusil dans le pied quand les arbres et les haies sont le seul recours contre le réchauffement climatique et les vents violents et desséchants qui en résultent ?

Pourquoi faut-il payer 100 € une cocotte soi-disant en fonte alors que ce n'est qu'un ersatz de fonte émaillée. A ce tarif combien aurait coûté les casseroles de nos grands-mères en fonte véritable sans parler de l'énorme cuve qui servait à faire cuire les patates des cochons et stériliser les conserves ?

Quid de l'avenir du blog si en 2020 l'équipe dirigeante se fait black bouler ? Je sens que je vais recevoir un coup de pied au cul qui entrera dans les anales de l'histoire pour avoir osé penser autrement.

A tiens, à propos ! Tout le monde a pu en attendant admirer le travail que fait votre blogueur préféré. Si, si, il n'y a pas de honte à l’avouer que la nuit sous la couette, quand vous êtes enfin seuls et dans la plus grande intimité, vous regardez ces pages, donc nous disions que la publication des photos sur l'aménagement du centre du village ne laisse personne indifférent.

Clap, clap ou grumpf, grumpf, chacun choisit.

"Secteur de La Vôge-les -Bains Faits ...

Vosges : l'enfant de deux ans et demi ne pesait que 5 kilos.

Une affaire sordide a été mise à jour dans le secteur de La Vôge-les-Bains. Des parents ont été mis en examen..."

La réaction de chacun est de dire les salauds, les fils de ...... Et encore ce serait insulter les dames dont c'est le métier.

Réaction instinctive et honorable sauf que....

2 enfants sont tués tous les jours en France par leurs parents. Une femme meurt tous les deux jours sous les coups de son conjoint. 10 % des élèves sont victimes de harcèlement au cours de leur scolarité. Régulièrement certains sont acculés au suicide.

Pour ces faits la France est mise à l'index des nations par Amnesty International

Et seulement une fois tous les 6 mois un entrefilet parait dans la presse qui nous fait dire "les salauds, les fils de ....." ce qui nous permet de nous rendormir en nous vautrant dans notre bonne conscience.

Il ne peut y avoir un respect des lois si la morale n'est pas respectée. Sans cela il y aura toujours un article pour vous blanchir. Il ne peut y avoir de compassion pour son prochain si on l'ignore, si on s'aveugle pour ne pas voir que dans la maison voisine, dans l'appartement d'à côté, derrière le mur, quelqu'un souffre, si on invoque un soi-disant respect de la vie privée d'autrui pour laisser les tueurs agir et justifier notre surdité.

Posons nous la question pour savoir si le pays des droits de l'Homme, n'est pas le pays des droits de celui qui a les plus gros poings, le plus de pouvoir, le plus d'argent, le plus gros flashball.

Que cela ne vous fasse pas oublier la prochaine soirée théâtre ou plutôt oubliez la, sinon vous ne pourriez plus dire :

" Il ne se passe jamais rien à Les Voivres."

Et ce serait dommage car vous n'auriez plus rien à dire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Behind The Wall (Derriere Le Mur)

[Chorus] (x2)
[Refrain] (x2)
Last night I heard the screaming
La nuit dernière j'ai entendu un cri
Loud voices behind the wall
Lourdes voies derrière le mur
Another sleepness night for me
Une autre nuit sans sommeil pour moi
It won't do no good to call
Ça ne servira à rien d'appeler
The police
La police
Always come late
Ils arrivent toujours en retard
If they come at all
Si ils viennent pour le moinsAnd when they arrive

Et quand ils arrivent
They say they can't interfere
Ils disent qu'ils ne peuvent pas se mêler
With domestic affairs
Des affaires de famille
Between a man and his wife
Entre un homme et sa femme
And as they walk out door
Et dès qu'il quitte la maison
The tears well up in her eyes
Les larmes jaillissent de ses yeux

Last night I heard a screaming
La nuit dernière j'ai entendu un cri
Then a silence that chiled my soul
Puis un silence qui a frissonné mon âme
I prayed that I was dreaming
J'ai prié pour que ce ne soit qu'un rêve
When I saw the ambulance in the road
Quand j'ai vu l'ambulance dans la rue

And the policeman said
Et le policier dit
I'm here to keep the peace
Je suis là pour maintenir la paix
Will the crowd disperse
La foule se dipersera-t-elle
I think we all could use some sleep
Je pense qu'on pourra tous dormir un peu

[Chorus]
[Refrain]


 
Petites réflexions au coin du feu
Petites réflexions au coin du feu
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :