La Saint Rémi fait un pied de nez aux orages

par LES VOIVRES 88240  -  14 Juin 2018, 04:07  -  #Associations

La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages

Si d’importantes averses orageuses se sont abattues samedi après-midi sur le site de l'Etang Lallemand, à 20 heures quand l'association Saint Rémi prit la relève du Marché Artisanal tenu par les Après-Midi Créatifs, la pluie avait cessé et il n'y avait plus que les arbres qui ploc plocaient sur l'eau.

Heureusement, car si deux barnums avaient été dressés pour abriter les tables, ils n’auraient pas été efficaces pour se prémunir des bourrasques de vent et des trombes d'eau qui tombaient quelques heures auparavant. De même il n'aurait pas été très agréable de patauger dans la mare d'eau qui encerclait alors l'Abridici pour aller chercher à manger ou une boisson.

Tout le monde a donc pu déguster les frites et les merguez produites à la chaine et les faire descendre à l'aide d'un bon verre de bière sans être trempé, assourdi par les roulements du tonnerre ou effrayé par les éclairs.

A la tombée de la nuit le feu d'artifice fut tiré et les spectateurs purent assister comme tous les ans à un spectacle de qualité. Même si le vol des flotteurs avait empêché que la chavande ne soit posée sur l'étang, les fusées qui explosaient et illuminaient le ciel se reflétaient aussi sur l'eau.

Il n'empêche qu'il est regrettable de voir que certains individus ne peuvent trouver leur plaisir qu'en volant ou en vandalisant le bien d'autrui. Par contre quelques soient leurs torts on ne peut les accuser si la chavande a mis le plus extraordinaire des entêtements, la plus tenace des obstinations, la plus tête de mulesque mauvaise foi pour refuser de s'embraser, cela au grand dam des organisateurs.

Le feu d'artifice était terminé que, la faute au sotré ou au bois mouillé par les intempéries à répétition de ces derniers jours, elle ne consentait à émettre que quelques petites flammes et fumées anémiques qui n'auraient pas dérangé un maringouin. Cela a toutefois permis de faire durer les festivités et grâce à la persévérance des bénévoles d'avoir cette année deux spectacles qui se sont succédés : un feu d'artifice suivi par l'illumination de cette bougre de chavande qui a fini par s'incliner et consentit à bruler.

La Saint Rémi ne fait jamais les choses à moitié.

 

La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
La Saint Rémi fait un pied de  nez aux orages
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
J
Voici enfin bouclé l’ensemble des articles « de notre ami Bernard », appelé de tous ses vœux (et des miens aussi) par notre professeur(e) convalescente du bout de son jardin.
Etrange comme l'impossibilité de participer aux événements grossit l'envie d'en lire leur compte rendu.
Je constate que René avait en partie retroussé ses manches et que la Présidente de la Saint-Rémi "tenait fermement la baraque", tandis que Michel Houillon, tous pectoraux sortis, représentait parfaitement la Municipalité.
Bref, malgré une météo hasardeuse, tout s’est bien passé aux Voivres. Autrement qu'à La Flèche où le Comité organisateur de la traditionnelle "Fêtes aux ânes" (d'aucuns me soupçonneront d'y participer) et de l'important vide-greniers attirant tous deux près de 6 000 visiteurs, a été contraint en raison des violents orages du samedi, d'annuler la manifestation prévue dimanche... sans possibilité de report. Bilan : pas loin de 2 à 3 000 € de pertes sèches (denrées alimentaires, acomptes versés aux professionnels âniers et remboursement des exposants) et quelques milliers d'euros de manque à gagner. « Si le temps était humide, les pertes sont sèches » a-t-on pu lire dans l'article relatant l'événement.
Répondre
E
"du bout de son jardin" la convalescente attendait, telle Anne
Nous y voilà :-)))
Après, j'avoue que les radeaux pneumatiques sortis la fête aux ânes avec ou sans René ou Michel me laissent dubitative...
L
J'ai effectivement vu des photos partagées de pompiers voguant en radeau pneumatique dans des rues de la Sarthe et je me suis dit :" Noël Jean aurait il les pieds dans l'eau." je vois aussi qu'il n'y a pas que le correspondant de Les Voivres à être le roi de l'à peu près quand il s'agit de faire un mauvais jeu de mot.
D'après René pendant l'orage de samedi c'était l'apocalypse sous l'Abridici qui jouait aux iles flottantes et que menaçaient les courts circuits.