Menace sur les lignes secondaires à la SNCF

par LES VOIVRES 88240  -  2 Mai 2018, 03:59  -  #maire, #ECONOMIE

Vanik Berberian, maire de Gargilesse-Dampierre (Indre) et président de l'association des maires ruraux de France. (VINCENT ISORE / MAXPPP)

Vanik Berberian, maire de Gargilesse-Dampierre (Indre) et président de l'association des maires ruraux de France. (VINCENT ISORE / MAXPPP)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
J
Le Président des maires ruraux a bien raison de s’inquiéter.
A La Flèche (15 000 habitants pourtant), la gare est fermée à tout trafic, lequel a cessé le 6 avril 1970 pour les voyageurs et dans les années 1990 pour le fret. Même la boutique SNCF qui se trouvait dans la gare routière de la ville, située à 800 mètres environ de la gare est en péril ou n'existe peut-être même plus puisque nous sommes invités à passer par les agences de voyages ou à "cliquer";
Pour confirmer un des commentaires de l’article, il y a des bus...
Répondre