Jardin en fleurs

par LES VOIVRES 88240  -  21 Mai 2018, 03:17  -  #Qu'il est beau mon village

Jardin en fleurs

Même si cette année la floraison des arbres et arbustes ne fut pas aussi exceptionnelle que l'an dernier, depuis le mois d'avril c'est un enchantement dans le Val de Vôge au fur et à mesure que les différentes espèces fleurissent.

Les forsythias avaient comme d'habitude ouvert le bal puis ce fut le tour des magnolias, arbres fruitiers, des lilas et de tous les arbustes d'ornements.

De leur côté, les deux sortes d'épines, la noire et la blanche, ainsi que l'on désigne le prunelier et l'aubépine se sont couvertes de grappes de fleurs tellement exubérantes qu'elles cachaient presque entièrement les branches.

La nature est prévoyante. Elle va produire des millions de fleurs qui potentiellement vont donner encore plus de graines uniquement pour permettre à un ou deux arbres de pousser.

L'homme est une espèce plus évoluée. Au contraire de ces plantes ou même de nombreux animaux, sa survie n'est pas assurée par la possibilité d'avoir une nombreuse descendance. Il n'aura au cours de sa vie que quelques enfants, 20 ou 30 dans les cas les plus exceptionnels.

Mais c'est un animal social qui au fil de l'évolution s'est organisé pour élever ses enfants pendants de nombreuses années. En fait jusqu'à ce qu'ils soient considérés comme étant adultes et autonomes. Suivant les époques, les sociétés et les cas particuliers, un jeune de 10 à 15 ans était traité comme tel au Moyen Âge, alors que maintenant cette dépendance peut durer jusqu'à 20, 25 ans ou même 40 ans et plus chez ceux que l'on appelle  un "Tanguy".

"Plus d’autonomie, de coopération, d’égalité, de relation avec les autres et avec la nature, voilà ce que proposent les pédagogies actives. Inventées il y a plus d’un siècle par des pionniers, Montessori et Freinet en tête, elles remettent en question un modèle dominant façonné par l’histoire" qui ne permet pas à l'enfant de s'intégrer facilement dans la société et d'acquérir rapidement son autonomie.

C'est le thème du film "Être plutôt qu'Avoir" qui sera diffusé le deux juin à 20 heures* avec le concours de la Transition d'Ici, salle Marie Benoist à Bains les Bains.

Ces pédagogies actives ne seraient elles pas les seules voies qui permettraient d'assurer maintenant la survie de l'espèce humaine en évitant qu'elle ne détruise la Terre qui l'héberge ?

*It's a private joke

Jardin en fleurs
Jardin en fleurs
 

Le printemps

Le printemps n'a point tant de fleurs,
L'automne tant de raisins mûrs,
L'été tant de chaleurs halées,
L'hiver tant de froides gelées,
Ni la mer a tant de poissons,
Ni la Beauce tant de moissons,
Ni la Bretagne tant d'arènes,
Ni l'Auvergne tant de fontaines,
Ni la nuit tant de clairs flambeaux,
Ni les forêts tant de rameaux,
Que je porte au coeur, ma maîtresse,
Pour vous de peine et de tristesse.

Pierre de RONSARD

Jardin en fleurs
Jardin en fleurs
Jardin en fleurs
Jardin en fleurs
Jardin en fleurs
Jardin en fleurs
Jardin en fleurs
Jardin en fleurs
Jardin en fleurs
Jardin en fleurs
Jardin en fleurs
Jardin en fleurs
Jardin en fleurs
Jardin en fleurs
Jardin en fleurs
Jardin en fleurs
Jardin en fleurs
Jardin en fleurs
Jardin en fleurs
Jardin en fleurs
Jardin en fleurs
Jardin en fleurs
Jardin en fleurs
Jardin en fleurs
Jardin en fleurs
Jardin en fleurs
Jardin en fleurs
Jardin en fleurs
Jardin en fleurs
Jardin en fleurs
Jardin en fleurs
Jardin en fleurs
Jardin en fleurs
Jardin en fleurs
Jardin en fleurs
Jardin en fleurs
Jardin en fleurs
Jardin en fleurs
Jardin en fleurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :