Théâtre en papier de Mireille Géhin

par LES VOIVRES 88240  -  20 Avril 2018, 04:14  -  #Artistes

 Les rêves d'Ernest sont plus longs que vos jours. Ernest est ouvrier, tout en faisant tourner ses machines, il rêve au bonheur. Un évènement va transformer sa vie, il quitte son univers familier et décide de partir en Inde. La parole s'entremêle avec les sons par nous faire vivre l'émerveillement à travers le récit.

Théâtre en papier de Mireille Géhin

Au départ la conteuse Mireille Géhin pratiquait également le dessin. Elle a ensuite abandonné cette activité avant de la reprendre pour mieux illustrer les contes qu'elles présentaient dans les écoles  au Jammu et Cachemire. Les élèves ne parlaient pas l'anglais, elle -même ne connaissait pas assez bien leur langue pour se faire comprendre, elle avait créé ce théâtre en papier pour animer son récit. Elle fait régulièrement des allers et retours entre ce pays et la France. Le spectacle qu'elle montre aux écoliers français a donc été réalisé au départ pour des écoliers indiens. Samedi soir elle le présentait sous Coeur de Yourte aux prés Gégoux dans un cadre qui semblait fait exprès pour elle.

Devant un décor qu'elle change régulièrement,  elle fait glisser à l’aide d'une tige les héros de la légende tibétaine qu'elle met en scène mêlant la poésie à l'action. Dans une région du pays la religion majoritaire est bouddhiste et la culture tibétaine.

Ce récit lui avait été rapporté par Ernest lors d'une soirée au café du village. Il était  parti en Inde afin de trouver le bonheur. C'est une quête difficile surtout si on ignore ce qu'il faut chercher.

Une jeune mère doit s'enfuir dans le désert avec son enfant pour éviter que celui qui sera un jour roi ne soit tué. Quelques années après, son fils désigné par les dieux accédera au trône à l'issue d'une compétition sportive.  La musicienne Véronique Rabinovitch accompagne l'action avec ses instruments : flute traversière ou à bec, ,ocarina, bongo ou bol tibétain .

Avec un bâton  de pluie, elle égrène les gouttes d'une averse ou les clapotis d'un ruisseau

Ernest est revenu des Indes, il n'a pas trouvé le bonheur. Malgré tous les habitants de son village ont adopté Mireille Gehin et elle vient avec eux les soirs écouter le récit de ses aventures au café du village.

 

Ocarina
Ocarina

Ocarina

Flutes

Flutes

Théâtre en papier de Mireille Géhin
ocarina

ocarina

Percussions, bol thibétain
Percussions, bol thibétain

Percussions, bol thibétain

Flute

Flute

Baton de pluie

Baton de pluie

Théâtre en papier de Mireille Géhin
Théâtre en papier de Mireille Géhin
Théâtre en papier de Mireille Géhin
Théâtre en papier de Mireille Géhin
Théâtre en papier de Mireille Géhin
Théâtre en papier de Mireille Géhin
Théâtre en papier de Mireille Géhin
Théâtre en papier de Mireille Géhin
Théâtre en papier de Mireille Géhin
Théâtre en papier de Mireille Géhin
Théâtre en papier de Mireille Géhin
Théâtre en papier de Mireille Géhin
Théâtre en papier de Mireille Géhin
Théâtre en papier de Mireille Géhin
Théâtre en papier de Mireille Géhin
Théâtre en papier de Mireille Géhin
Théâtre en papier de Mireille Géhin
Théâtre en papier de Mireille Géhin
Théâtre en papier de Mireille Géhin
Théâtre en papier de Mireille Géhin
Théâtre en papier de Mireille Géhin
Théâtre en papier de Mireille Géhin
Théâtre en papier de Mireille Géhin
Théâtre en papier de Mireille Géhin
Théâtre en papier de Mireille Géhin
Théâtre en papier de Mireille Géhin
Théâtre en papier de Mireille Géhin
Théâtre en papier de Mireille Géhin
Théâtre en papier de Mireille Géhin
Théâtre en papier de Mireille Géhin
Théâtre en papier de Mireille Géhin
Théâtre en papier de Mireille Géhin
Théâtre en papier de Mireille Géhin
Théâtre en papier de Mireille Géhin
Théâtre en papier de Mireille Géhin
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
E
Encore une animation de qualité proposée par Cœur de Yourte.
C'était un bien agréable moment !
L'ambiance était douce sous la yourte. Nous avons voyagé avec Mireille jusqu'en Inde pour notre plus grand plaisir. Le public, enfants et adultes, était sous le charme.
Répondre