Peintures fraiches à la mairie

par LES VOIVRES 88240  -  19 Avril 2018, 04:13  -  #MAIRIE

Peintures fraiches à la mairie

 

Depuis début janvier une équipe du chantier d’insertion a rénové les locaux de la mairie.. C'est  une coïncidence mais les travaux étaient fini pour la visite présidentielle. Toutes les peinture ont été refaites. Ils ont commencé par la salle de réunion et les couloirs. Ce travail ne présentait pas de grandes difficultés car ils pouvaient choisir des jours où ces pièces étaient inoccupées.

Ils se sont ensuite travaillé dans le bureau des adjoints et au secrétariat. Il fallait dans la mesure du possible laisser libre l’accès aux postes de travail, aux ordinateurs et continuer de recevoir le public venant faire des démarches administratives. Il a fallu se livrer au jeu des chaises musicales pour que les travaux avancent sans être obligé de fermer les locaux.

Tout le monde s’est prêté de bonne grâce aux dérangement occasionnés et a accepté de se déplacer d’un endroit à l’autre pendant que les peintres opéraient.

La semaine dernière ils se sont attaqués au plat de résistance, le bureau du maire. Pour corser la difficulté celui ci était encombré par le mobilier et les souvenirs récoltés au cours des mandats successifs. Il ne fallait surtout pas les maculer de peinture. Lui-même même a du se réfugier dans la salle de réunion pendant quelques heures. Ce qu’il a fait en disant mi-figue, mi-raisin :

«-Ils sont en train de m’éjecter de mon bureau.»

Il a pu le réintégrer dans la matinée

En définitive Emmanuel Macron n’est pas venu visiter cette mairie toute pimpante,. Ce n'était pas prévu. Ce sont tous les services de sécurité et de la préfecture qui se sont succédés là les jours derniers qui ont pu l’admirer.

 

 

Peintures fraiches à la mairie
Peintures fraiches à la mairie
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
J
Manifestement, on s'est aussi « prêté de bonne grâce » à la pose. Difficile de faire croire que la dame, qu'« Il ne fallait surtout pas les maculer de peinture.» non plus, ait pu faire partie des peintres.
Répondre