Recherche permaculteur

par LES VOIVRES 88240  -  18 Mars 2018, 04:09  -  #Cultivar

Photo Média Press

Photo Média Press

Salut à tous !
Aleksi & la ferme du Vieux Sureau en création, recherche des personnes
motivées pour une re-dynamisation biologique et occupation du lieu
existant avec production de cultures, partage des surplus & création
d’un lieu de partage.
Sur place depuis bientôt deux ans, le lieu se trouve dans le sud des
Vosges/frontière Haute-Saone, entouré de forêts profondes et
prairies/vergers, trois sources, il a évolué en y implantant deux
parcelles de potagers, plantant plantes médicinales, petits fruits et
arbres fruitiers sous formes de haies, création de mares,
poulailler..etc..
Je souhaite partager une partie de terrain de 4000 m2, dont en projet
de récupérer 1 hectare de prairie attenant.
Projets a terme permacoles, implantation de forêt comestible, culture
plantes médicinales, petit élevage ovins/caprins/ âne, pour
transformations (Savons, laine…), fabrication et installation de
ruches, refuges oiseaux & insectes. Beaucoup d’idée et de projets à
faire naitre à plusieurs !
Si tu en a marre de ta vie et que tu n’as pas grand chose à perdre et
beaucoup à créer, contacte-moi.
Offre : Un emplacement pour un habitat léger dans un cadre idyllique
entouré de prairies et adossé à plusieurs kms de forêt. Ou possibilité
d’aménager un coin dans la ferme/grange/grenier.

Demande : Participation au potager & environnement,
discutions/propositions de projets, bonne humeur et amour de la terre
et des plantes. Ou alors maigre participation financière
Contact: aleksi.herzog@gmail.com

L'annonce d'Aleksi est parue dans ce journal qui se définit ainsi :

"L’âge de faire témoigne des expériences alternatives en matière de réappropriation de l’économie, de création de lien social, d’écologie et d’engagement citoyen. Son credo : offrir à ses lecteurs des outils qui leur permettront de mettre en œuvre leurs idées. "

Il est toujours intéressant de découvrir une autre façon de faire, de vivre, de penser, dans une société où l'on voudrait nous faire croire que nous sommes tous des clones de Brave New Word.

Au niveau personnel, associatif, social ou communal il est toujours possible de cultiver une identité propre et de le faire savoir. Les outils que la bête utilisent pour nous détruire sont les mêmes que ceux qui peuvent nous permettre de résister.

A une condition  : les utiliser mais dans un but différent.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :