La Météo des Vallées

par LES VOIVRES 88240  -  27 Mars 2018, 04:27

Photo Météo des Vallées

Photo Météo des Vallées

DEMAIN MARDI 27 MARS : ARRIVÉE D’UNE PERTURBATION

► DEMAIN : Alors que la nuit prochaine s’annonce de plus en plus calme avec la disparition des averses de la soirée et la mise en place de quelques bancs de brouillards dans les plaines et vallées, le temps se gâte à nouveau pour demain.

A partir de la mi-journée, une perturbation active va arriver par l’ouest et se généraliser pour le reste de l’après-midi à l’ensemble de la région. Quelques flocons pourront être observés à 700 mètres en début d’après-midi sur les Vosges mais rapidement, c’est la pluie qui s’imposera.

Le ciel restera couvert jusqu’au soir avec de bonnes rafales de vent de sud-ouest : 60 à 70 km/h en plaine et jusqu’à 100 km/h sur les sommets vosgiens, la plaine d’Alsace centrale sera par ailleurs fœhnée.

Côté mercure, on retrouvera encore quelques faibles gelées nocturnes ça et là et les températures de la journée s’afficheront en petite baisse par rapport à aujourd’hui.

► MERCREDI : Une nouvelle dégradation est attendue avec encore une journée venteuse (rafales jusqu’à 80 km/h en plaine) et très pluvieuse à toute altitude. En 48 heures, les quantités d’eau s’annoncent donc conséquentes avec 15 à 20 mm sur le plateau Lorrain et pas moins de 50 mm sur les versants ouest exposés des Vosges. Pour sûr, les cours d’eau réagiront à ces lames d'eau. La plaine d’Alsace centrale tirera quant à elle une fois de plus son épingle du jeu grâce au Foehn avec seulement quelques millimètres d’eau attendues à Colmar.

► JEUDI : Malgré un refroidissement de la masse d’air, nous devrions retrouver un temps quelque peu plus calme sur la région. Au programme : des nuages et quelques éclaircies avant l’arrivée d’averses en cours de journée. Il devrait alors neiger faiblement en montagne vers 800 mètres environ.

► FIN DE SEMAINE : Nous resterons sous l’influence d’un temps perturbé et assez frais pour la saison malgré une remontée du mercure. Le weekend de Pâques s’annonce donc pluvieux avec le passage attendu de plusieurs perturbations… Il faudra profiter d’une éclaircie entre deux perturbations pour cacher les œufs… On vous en dit plus dès que possible !

Bonne soirée à tous.
Alexandre

Page Météo des Vallées

Grisaille sur Les Voivres. Photo Evelyne

Grisaille sur Les Voivres. Photo Evelyne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
J
MERCREDI : A COUP SUR, UNE JOURNÉE DE DEUIL

Je partage l’émotion, porte la peine, prend part à la douleur des familles emportées dans le tourbillon terrible du terrorisme et approuve inconditionnellement les hommages déjà rendus et ceux à venir, particulièrement au lieutenant-colonel Beltrame.

La mort d’un homme (a fortiori de plusieurs et/ou de femmes), héros ou non, est toujours un échec mais je ne peux m’empêcher de poser la question, même si ce n’est pas le moment (mais existe-t-il un bon moment ?) selon les bien-pensants, tournant – bien que prétendant le contraire - souvent à leur profit, le retentissement d’un tel événement :

Va-t-il falloir toujours un geste sanguinaire, une action bestiale, un attentat cruel, un acte terroriste barbare, pour pouvoir espérer (re)créer une « cohésion nationale » que tant d’autres, en dressant intentionnellement et à des fins politiciennes, les Français les uns contre les autres par toutes formes de stigmatisation, s’évertuent (et malheureusement réussissent) à fracturer ?

En jetant – et certains de nos dirigeants, à commencer par le premier d’entre eux ne s’en privent pas - sciemment, pour mieux faire passer lois, ordonnances, décisions, etc., à la vindicte populaire telle ou telle catégorie des citoyens, ce n’est sans doute pas là l’esprit dans lequel il faut administrer le peuple français.
Pas plus d’ailleurs que la mise en exergue des valeurs chrétiennes et la tendance ostentatoire mais quelque peu "aventureuse" de certains médias à rapprocher l’acte héroïque du lieutenant-colonel Beltrame de la proximité de Pâques ne va parvenir à convaincre l’ENSEMBLE des hommes et des femmes de France à « serrer les rangs » autant qu’il le faudrait. Ce faisant, on écarte tous ceux qui ne partageraient pas ces convictions… et ils sont nombreux !
Que penser, justement, du meurtre abominable de cette dame, pourtant rescapée de la rafle du Vel d’Hiv, tombée sous les coups de couteau et en partie brûlée par deux fous furieux, cupides et racistes, parce que juive ?

Passés, comme "ils" disent (politiques, médias, donneurs de leçons, etc.), le délai de décence, le moment de l’hommage et le temps de deuil, la politique "politicienne" reprendra "petitement" (on le pressent déjà à travers diverses réactions pressées de briser le consensus demandé) le dessus d’une actualité multiple, toujours riche, souvent féroce, parfois injuste.

Ce n’est pas l’hommage mérité et, allez savoir, peut-être, la "panthéonisation" de ce héros, qui changera fondamentalement « la nature humaine »… en particulier celle de dirigeants dopés au pouvoir exorbitant que leur ont confié (parfois à tort et surement par défaut) des électeurs qui, pour certains, s’estiment passablement floués.
Répondre
L
Please, je ne parlais pas pour vous mais pour certains de nos dirigeants qui tardent à prendre des mesures pour assurer une meilleure sécurité.
J
Ce n'est, ÉVIDEMMENT, pas ce que j'ai écrit. Au contraire, une lutte sans merci du genre « terroriser les terroristes », ce qui implique volonté sans faille, moyens en personnels et matériels) est vitale à notre survie mais, en mème temps, il faut créer - au lieu de diviser les Français - les conditions d'une « cohésion nationale » dont on voit bien que la tendance est de ne durer que le temps (et encore !) des hommages pour s'éteindre comme un feu de paille jusqu'au prochain événement tragique qui rallumera la flamme. La tâche est immense !
L
On s'habitue à tout même à l’extrême violence comme elle existe dans certaines villes telle la Nouvelle-Orléans. Ce n'est pas pour cela qu'il ne faut pas lutter contre les assassins et ceux qui par leurs trafics leurs permettent de se financer.
E
Lui, par contre, est toujours là et il ne baisse pas son moignon pointé vers les cieux si neige ou grisaille il y a :)
Répondre
E
Loin de penser à la pilule bleue, voyons on a dit qu'il faisait gris :)
J
Normal, le viagra fête ses 20 ans aujourd'hui... ☺