La Météo des Vallées

par LES VOIVRES 88240  -  17 Mars 2018, 04:38

Photo Météo des Vallées

Photo Météo des Vallées

DEMAIN SAMEDI 17 MARS : MÉDIOCRE

► Cette journée de vendredi s'achève dans le calme même si, pour le début de nuit, quelques gouttes pourraient toucher la région, en lien avec des averses présentes plus au sud.

► DEMAIN samedi c'est une bien médiocre journée qui se profile. Un retour d'est nous concernera toute la journée avec des précipitations faibles à modérées et continues tout au long de la journée. Sur le versant vosgien du Massif, il neigera à partir de 1100m tandis que versant alsacien, les flocons pourraient s'inviter jusqu'à 600/700m au profit d'un phénomène d'isothermie (absence de vent). Ainsi des différences notables seront observées avec un saupoudrage possible à 600m en Alsace contre 1000m versant vosgien. Sur les Crêtes, 10 à 15 cm de neige fraîche sont à prévoir à 1200m.

Concernant les températures, l'air froid est actuellement en embuscade sur l'Allemagne où les températures n'ont pas dépassé 0 °C aujourd'hui sur le centre du pays. Cet air froid déboulera dans la région demain et les températures baisseront tout au long de la journée. Les températures minimales indiquées seront donc atteintes en soirée (les maximales dans le matin).

Enfin, dans la nuit de samedi à dimanche, les flocons s'inviteront jusqu'en plaine mais dans le même temps les précipitations faibliront.

► DIMANCHE : Journée grise et hivernale avec de rares averses donnant des flocons jusqu'à basse altitude. Nous renouerons avec de faibles gelées en plaine.

► SEMAINE PROCHAINE : Les gelées s'accentueront lundi (-2/-3 °C en plaine, -7 °C à 1000m) mais le temps demeurera encore bien gris.

A compter de mardi et au moins pour trois jours, c'est un temps froid pour la saison qui va s'imposer avec des minimales qui s'abaisseront jusqu'à -5/-7 °C en plaine, -10 °C en montagne tandis qu'il dégèlera difficilement en plaine en journée. Côté ciel, le soleil s'imposera mais au prix d'une bise soutenue. L'hiver n'a pas dit son dernier mot !

Bonne soirée à tous,

Quentin

Page Météo des Vallées

Après la fin des jacinthes et avant l'éclosion des tulipes, un petit bouquet de narcisses tout juste avant un nouvel épisode hivernal. Jean Noël

Après la fin des jacinthes et avant l'éclosion des tulipes, un petit bouquet de narcisses tout juste avant un nouvel épisode hivernal. Jean Noël

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
J
Il n'y a pas que l'hiver qui n'a pas dit son dernier mot et on va d'étonnement, en désillusion ou en révolte impuissante.

Un président à vie en Chine, un "Tsar" très certainement à vie aussi dès demain, une chancelière qui bien qu’ayant "frôlé la correctionnelle", entame son 4ème mandat... pourvu que cela ne donne pas des idées au notre, si "jupitérien" et maintenant "herculéen", si jeune si ambitieux, pour la France, dit-il mais aussi un peu pour lui me semble-t-il.
A le voir ne pas supporter la contradiction en retoquant (lamentablement à son niveau) une journaliste qui faisait, somme toute son métier, on ressent bien une sorte de soif de totalitarisme. Les médias oui (comme le "macronlâtre" nouveau patron de LCP, mais pas que), mais à condition qu’ils le servent !

Dans ce monde, tout me semble quelque peu décalé. Entre un célèbre avocat et ancien président de la LICRA, un juge d’application des peines sortant de sa réserve en dénonçant le « tribunal médiatique » et les déclarations gênées d’une ministre de la Culture, volant tous, en quelque sorte, au secours d’un criminel qui aurait, certes "payé" sa dette mais devrait s’en tenir à faire profil bas, très bas même, j’ai choisi. Trop facile pour certains de se retrancher derrière cette phrase : « la justice n'est pas rendue au nom des victimes mais du peuple français », proférée par une représentante de l’USM (jamais partisane comme on le sait) … tant qu’on n’est pas soi-même victime ! On en revient toujours au même : légal ou moral ?

Décalé hier aussi sur la scène du Grand Rex ce - très bel, ont dit certain(e)s - hommage « bouleversant » de Sylvie Vartan à son ex-mari pendant ce pataquès que devient cette saga familiale médiatisée à outrance. De l’ombre à la lumière ou plutôt l’inverse depuis l’éclatement de la bombe de l’héritage. Pas très approprié, mais ce n’est que mon opinion, par les temps qui courent. Erreur de timing ? Côté sombre, côté paillettes, the show must go on…

Transition facile après cette bombe familiale, décalé encore ce nouveau CEMA, proférant seulement 9 mois après l’éviction de son prédécesseur qui n’avait plus les moyens d’assurer ses missions, que la France avait les capacités de frapper la Syrie "en autonomie". Faut-il que beaucoup de choses aient changé en si peu de temps ! Matériels usés, personnels "surbookés" ! Déclaration guerrière ambitieuse, aventureuse, ou qui fera pschitt ? Quelque peu belliqueuse, il faudra demander au tsar réélu "démocratiquement" demain ce qu'il en pense

A voir des milliards "ruisseler" (dans les Armées) pour des résultats, malgré l’engagement sans faille de nos troupes, extrêmement aléatoires voire insuffisants, certains vont finir par se demander (se demandent déjà) s’il ne serait pas possible - par exemple - d’en trouver quelques-uns pour montrer un soupçon de sollicitude à l’égard de nos Anciens s’étiolant (ce qui devrait être une honte pour notre Pays et ses gouvernants) dans les EHPAD.

Monsieur le Président, j’ai rarement entendu parler de « jeter des cailloux sur les premiers de cordée ». En revanche, ce sont souvent eux – en voulant atteindre le sommet à n’importe quel prix – qui mettent en péril ceux qui les suivent et qui finissent par dégringoler.

Bon là, je suis vraiment trop décalé … Heureusement, "Julie ses carnets" sont, cet après-midi, dans les Vosges et la vue de la tarte aux brimbelles autant que le son de l’épinette sont de bonnes raisons pour m’insuffler un regain de vitalité.
Répondre