La Météo des Vallées

par LES VOIVRES 88240  -  2 Mars 2018, 04:23

Photo Météo des Vallées

Photo Météo des Vallées

Vendredi 2 mars: Pluies verglaçantes!

► Ce soir Météo France place l'ensemble de nos régions en VIGILANCE ORANGE neige verglas, en effet, un épisode verglaçant suffisamment important se profile demain pour justifier cette vigilance! Cette prévision est complexe ce soir et le moindre décalage de l'iso 0°C pourra faire la différence sur la nature des précipitations..

► Ce soir et cette nuit le ciel reste majoritairement couvert. Quelques précipitations sous forme de pluie à toutes altitudes pourront se produire, ces pluies seront verglaçantes et il faudra déjà se méfier dans certains secteurs.

► Demain, une nouvelle perturbation arrivera par le sud en début de matinée, elle donnera de fréquentes pluies verglaçantes au vue des températures négatives près du sol. Sur les crêtes il s'agira simplement de pluie au vu des températures positives en altitude.

► En journée, le redoux gagnera les basses couches tandis que la température baissera un peu en montagne, la limite pluie neige rebaissera donc en montagne vers 1000m tandis que les phénomènes glissants deviendront de plus en plus faibles en cours d’après-midi en plaine.

► Demain soir, les précipitations deviendront de plus en plus rares, le redoux prendra définitivement le dessus avec le maintien de températures positives en plaine.

La suite?

► Samedi: Poursuite du redoux avec encore quelques gelées par endroits, humide avec quelques pluies.

► Dimanche, gris mais plus sec, assez doux en cours de journée avec 10 à 12°C

Bonne soirée et prudence à tous!

Lionel

Page Météo des Vallées

Photo Sylvia von Kaenel

Photo Sylvia von Kaenel

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
J
« Nouvelle perturbation » pour les retraités : que d'imagination à leur égard !

© Reuters La Poste : 50 euros pour aider à déclarer ses impôts en ligne

L'initiative pourrait donc être lancée dès le mois d'avril, quand les courriers du fisc tomberont dans les boîtes aux lettres. Elle ne sera pas gratuite : 50 euros voire plus, pour une prestation de 45 minutes à domicile. Le public visé est bien sûr celui des retraités, ce que regrettent les syndicats.

A force d'être stigmatisés par nos propres gouvernants - dont le premier d'entre eux - il n'est pas étonnant que ces « nantis » de retraités attirent toutes sortes de potentiels spoliateurs.
Répondre
J
C'est, hélas, parfaitement exact.

Par ailleurs, à force de me poser la question, je crois comprendre la détestation (malgré une épouse qui en fait partie mais dont on évitera de parler de tous ses avantages) qu’éprouve Macron à l'égard des nombreux petits - quoiqu'il pense - retraités, taillables et corvéables à merci, qui, après une vie de travail honnêtement remplie, galèrent au rythme de la baisse de leur pouvoir d'achat, de la maladie qui frappe, de l’isolement souvent (familial, médical, social), de l'entrée en Foyer-Logement puis, dernière station du chemin de croix, en Maison de Retraite (dont il devrait bien "ordonnancer" le gel les tarifs tant ils sont prohibitifs), etc.

Ce Monsieur n'a pas fait de Service militaire (on ne peut, certes pas, le lui reprocher) mais, par conséquent, n'a pas appris le respect des Anciens dont on dit qu'ils devraient être « respectables et respectés ». Lui ne le dit pas, à moins qu'il ne s'agisse des richissimes de la Finance (cf. le Cac 40 par exemple et ses profits colossaux... mais au détriment de qui ?) pour qui il consent les plus grands sacrifices sur le dos des nombreux collègues « nantis » qui nous prévoient un sursaut le 15 mars prochain mais dont tout le monde - en particulier nos gouvernants - se fout tant il sera peu suivi.

Oui, c'est cela, aucun respect pour les Anciens. Avec l’épisode malheureux de l'humiliation aussi perverse qu’inutile, qu'il avait fait subir au CEMA, le général de Villiers, en juillet dernier, on aurait dû s’en douter mais là, çà ne concernait qu’un militaire et là aussi, tout le monde, ou presque, s’en foutait.

Avec un soupçon "d’éducation militaire", le chef de l’Etat, le chef des Armées (qu’il s’est cru obligé de rappeler alors que personne ne le contestait) aurait probablement agi autrement et se serait gardé de fustiger son CEMA aussi vertement.

Avec un peu plus d’éducation et de respect tout court, qu’à défaut d’avoir appris, il ferait bien, au cours de tous ses voyages - notamment en Afrique où le "culte" des Anciens est toujours bien ancré -, de s’inspirer, le Président – soi-disant, car il ne le démontre vraiment pas - de tous les Français, agirait tout autrement en ne culpabilisant pas tous ces Anciens qui ont contribué par leur travail à l’essor du Pays, en ne les stigmatisant pas face aux travailleurs, en ne morcelant pas (encore plus) une cohésion de la Nation qu’il dit vouloir mais qui, en même temps, me semble bien fragile.
L
Les retraités sont l'objet de bien de démarchages. Certains sont non seulement chers mais opèrent en toute illégalité.