A la recherche de calins

par LES VOIVRES 88240  -  21 Février 2018, 04:10  -  #Associations

 A vendre par les Après-Midi Créatifs. Photo Sylvia von Kaenel

A vendre par les Après-Midi Créatifs. Photo Sylvia von Kaenel

 
A première vue ou plutôt les yeux encore mal ouverts pour commencer de visionner l'actualité du jour, je me suis dit :
"-Tiens un ours. Un ours en peluche bien mignon que notre amie Sylvia von Kaenel a créé. Il est tout mignon cet ours. Il va tout de suite trouver une personne qui voudra l'adopter. Un petit garçon ou une petite fille ou, pourquoi pas une grande personne qui a su rester un enfant. C'est une denrée de plus en rare mais elle existe encore même si en général ces personnes se font très discrètes. On les reconnait en général au fait qu'elles ont le Petit Prince comme livre de chevet, qu'elles sont amies avec les fées et les lutins de l’Étang Lallemand et bien entendu qu'elle ont leur ours fétiche. Ses personnes ont une double utilité.* Tout d'abord les individus sérieux se sentent encore plus fières d'êtres sérieux, de ne pas se laisser divertir par des élucubrations et de ne pas se laisser tenter par l'achat d'objets qui ne sont pas indispensables.
Oui pour faire le forcing et des heures sup afin d'acquérir le dernier pot de Nutella, la dernière tablette de chez Apple ou le téléviseur extra plat, tellement plat qu'il ressemble à leur compte en banque au 10 du mois.
Non pour débourser quelques euros pour un ours qui en fin de compte, en le regardant bien en face, ressemble plutôt au frère de celui décrit dans le petit conte " Le Lapin à l'Oreille cassée".
Mais lapin ou ourson qui s'est fait tiré les oreilles par la maitresse d'école parce qu'il écrivait des ânerie sur son blog, il est craquant tout plein. Plus mignon qu'une tablette, plus doudou qu'un téléviseur extra plat et plus made In Les Voivres qu'un pot de Nutella puisque réalisé par une bénévole d'Après-Midi Créatifs.
Avec elles nous sommes en terrain connu. Il est permis, il est même fortement conseillé de rêver et de se laisser tenter par les travaux textiles qu'elles mettent en vente.
Lapin, ours, poupée, layettes, minuscules chaussons pastel, tricots ou bonnets.
Laissons aux personnes sérieuses le soin d'acheter du made in China, le plaisir de mettre leur achat à la poubelle en rentant chez elle parce que les boutons ont sauté, la fermeture éclair coince et les coutures lâchent.
Pour avoir bien chaud, bien doux à tout petit prix, passez  vos commandes auprès d'elles ou allez vous fournir à leur Vesti Boutique de Bains les Bains.
Autrement nous l'avons déjà dit, mais comme nous sommes sûrs que vous n'avez rien noté, nous le répétons. Leur Assemblée Générale se tiendra le mardi 27 fèvrier-14 heures à leur permanence de Les Voivres.
*La deuxième utilité de ces personnes c'est de vous permettre de redécouvrir ce beau conte et de vous replonger dans les souvenirs de votre enfance.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
J
Pas commode de rêver au regard de l'actualité cruelle (dans quasiment tous les domaines) diffusée par les écrans plats... ou non. Faudrait-il, pour autant, vivre en ermite et ne pas être à l'écoute du Monde, de ce Monde menacé et menaçant ?

Il faudrait aussi faire une distribution de lapins ou d'ours à tous ceux qui poussent des cris d'orfraies de se faire traiter de « guignols » par un autre guignol qui a pu penser un seul instant ne pas être enregistré. Volonté de faire parler de lui ou naïveté ? En tout cas, Wauquiez doit se réjouir de tant de publicité médiatique par rapport aux vrais problèmes de la France ! On conviendra cependant que des mots bien plus blessants ont été utilisés par le Président lui-même (et il y aurait beaucoup d'exemples à citer) qui n'aurait, tant au cours de l'exécution de son ministère puis lors de sa campagne présidentielle et encore maintenant, pas dû dire çà.

Bonnes lectures et amitié partagée avec fées et lutins sont évidemment nécessaires mais, hélas, largement insuffisantes pour rendre - si possible - l'Homme meilleur. Ce qui ne nous empêche pas de persévérer et de continuer à rêver et espérer.

Heureusement et puisque Bernard m'en fournit le prétexte : « les boutons ont sauté, la fermeture éclair coince et les coutures lâchent », quoi de plus réjouissant (malgré l'incident terrible pour les deux compétiteurs) et de plus humain (par le courage, l'aisance malgré tout et la volonté de la patineuse) que la pointe d'un sein d'une fée de la danse sur glace percer sous le strass et venir nous rappeler notre "nudité" - mais aussi la force de lutter - face aux adversités les plus inattendues.
Répondre
E
"Toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé..."
L'ours vient de me glisser à l'oreille qu'il aimerait bien rencontrer ce petit lapin et lui faire connaître ses nouveaux amis de la classe.
Je ne connaissais pas ce conte. Je le lirai au retour des vacances aux cp qui doivent attendre leur copain l'ours avec hâte pour lui raconter tous leurs secrets.
Répondre