Voeux de Delphine Barbaux

par LES VOIVRES 88240  -  11 Janvier 2018, 04:18  -  #Cultivar

Delphine Barbaux

Delphine Barbaux

Bonjour à tous,

 

Je vous souhaite une excellente année 2018, qu'elle vous apporte joie, paix et sérénité.

 

En ce début d'année, je vous propose les légumes suivants : 

           - Mâche 3€ les 300g

           - Choux de Bruxelles 3.5€ le kg

           - Épinards 4€ le kg

 

           - Potirons 1€ le kg

           - Endives 6€ le kg (disponible à partir de fin janvier)

 

Vous pouvez passer vos commandes dès maintenant en me laissant environ 48 heures pour la préparation, parage et lavage des légumes.

 

En 2018, à la ferme St Joseph il y aura : 

          - l'agrandissement de la surface cultivée

          - la plantation d'arbres et arbustes fruitiers

          - l'allongement de la période de distribution

          - l'ajout de plusieurs légumes d'hiver

          -  l'apparition du logo AB sur vos contrats d'engagements et factures

          - la vente de plants de tomates et courges au moi de mai.

 

A très bientot

Biolocalement vôtre

 

Delphine Barbaux

Ferme St Jospeh

1918 Chemin Ru Migaille

88240 LES VOIVRES

06.47.08.52.37

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
J
Les potirons, c'est 4 € ! Les potirons, c'est 4 € ! C'est ce que répète inlassablement Angèle (95 ans) qui, selon un article paru hier dans "Ouest-France", vient vendre les légumes de son jardin au Marché des Lices à Rennes. Toujours la même place depuis 78 ans, elle a connu la charrette à bras dès 3 h du matin, les chevaux puis enfin la voiture. Maintenant ce sont ses enfants qui la déposent.
Elle ne voit ni n'entend plus très bien, évite autant que faire se peut les médecins, mais habitudes aidant et plaisir de se sentir entourée et protégée, font qu'elle hésite encore à raccrocher. Pour le moment, elle continue à vendre ses potirons, endives, carottes, pommes de terre et betteraves.
Arrêtera, arrêtera pas ?
Si je me réfère à la photo, Delphine a encore une belle marge de manœuvre devant elle !
Répondre
L
Mon père a arrêté a plus de 80 ans le maraichage qu'il avait entrepris a sa retraite. Après il n'avait plus aucun centres d'intérêts.