Remise en état de la génératrice de l'ancienne ferme Ory

par LES VOIVRES 88240  -  25 Janvier 2018, 04:30  -  #Chantier d'insertion

Remise en état de la génératrice de l'ancienne ferme Ory

Il y a une vingtaine d'années, le chantier d'insertion avait mis en place une nouvelle roue pour remplacer l'ancienne trop endommagée et remis en état le canal qui amenait l'eau de l'Etang Lallemand. Celle ci permettait de faire tourner un grand axe qui traversait la route dans un tunnel et la poulie fixée à son extrèmité.

Remise en état de la génératrice de l'ancienne ferme Ory

Cet axe posé dans le petit tunnel que l'on voit sur la photo arrivait dans le corps de ferme, anciennement chez Ory. A partir de là, cette poulie permettait de faire tourner des machines. C'était certainement en premier la batteuse qui bénéficiait le plus de cette force motrice, peut-être aussi une tarare et un broyeur de grains pour les animaux.

Remise en état de la génératrice de l'ancienne ferme Ory

Au début du 20 ème siècle la misse en place d'une génératrice donna plus de souplesse à l’installation. Elle permettait aussi d'éclairer les bâtiments gratuitement et de réduire le risque d'incendies fréquents avec les chandelles ou les lampes à pétrole.

Aujourd'hui, le chantier d'insertion remet en état le mécanisme qui permettait de faire tourner la génératrice. Il faut déjà réussir à mettre en place correctement la poulie pour que la courroie soit bien centrée et ne tombe pas.

La génératrice elle même sera rénovée par l'entreprise Fréchin. Le site est régulièrement visité et, tout comme au Moulin Gentrey regarder tourner la roue à eau et le mécanisme qu'elle entraine intéresse beaucoup le public.

Geoffrey Joly, le directeur du centre d'accueil Odcvl, attend avec impatience le moment où les classes découvertes qui viennent là encadrées par l'Eaudici, vont pouvoir assister à une démonstration.

Remise en état de la génératrice de l'ancienne ferme Ory
Remise en état de la génératrice de l'ancienne ferme Ory

La roue à eau entrainait le mécanisme dans le puits et l'axe sur la gauche. Celui-ci gagnait le corps de la ferme Ory en passant sous la route. Par la suite une poulie en bois a été fixée sur l'axe pour faire fonctionner la génératrice.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
E
C'est du bonheur de la voir tourner cette roue.
Il y a 5 ou 6 ans, j'étais venue me balader avec mon cousin du Coucou, il m'expliquait comment cette roue pouvait fonctionner et faisait comparaison avec celle qui était campée chez eux pour faire fonctionner l'ancienne scie. (roue refaite mais pas recampée)
Il faudra que je ramène monsieur pour lui montrer la belle roue en action.
Répondre
L
Ha oui les omelettes quand j'avais fini de charger de bonne heure les spins sciés
E
C'était pittoresque, effectivement
Les grandes tables avec les omelettes et le lard, les kémottes et le fromage frais
Merveilleux souvenirs même quand la grand-mère nous rouspétait.
J
On imagine bien le tableau. Pittoresque, c'est le mot. J'en suis "scié" !

Pour le reste, vous avez raison, on ne sait pas de quoi son "Altesse sénilissimme" (surnom donné par certains camarades gouvernementaux et néanmoins amis) est capable !
L
Quand les Coucou sciaient avec leur haut fer, çà n'allait pas vite mais c'était scié à la perfection. Stylibois leur demandait de scier pour eux. On déchargeait devant la ferme en sortant de la grange. Les billes roulaient au milieu des poules, dindons et pigeons. Les pigeons s’envolaient, les dindons sautaient en l'air pour éviter d'être écrasés et la grand-mère me menaçait avec sa canne parque qu'ils étaient débordés. Avec la nouvelle scie c'était moins pittoresque.
J
Çà, c'est de "la belle ouvrage". Je me réjouis par ailleurs que cette remise en état soit confiée à une entreprise du Moulin des Voivres.

(j'utilise encore avec un portable "de fortune" auquel je ne suis pas du tout habitué ce qui peut expliquer quelques étrangetés éventuelles)
Répondre
L
N'étrangez pas trop, on pourrait vous ramener aux frontières