La Météo des Vallées

par LES VOIVRES 88240  -  16 Décembre 2017, 04:49

Photo Météo des Vallées

Photo Météo des Vallées

DEMAIN SAMEDI 16 DÉCEMBRE : PLUS FROID

► Des averses affectent encore la région ce soir et cette nuit avec une limite pluie-neige à 500 mètres où il est prévu encore 2-3 cm supplémentaires d'ici demain matin, localement jusqu'à 5 cm.

► DEMAIN samedi, dans une ambiance restant grise toute la journée avec de très timides éclaircies, nous conserverons encore quelques averses principalement en montagne avec une limite pluie-neige à 400 mètres mais les quantités attendues s'annoncent peu significatives, 2 à 3 cm supplémentaires. Contrairement aux derniers jours, le vent se fera très discret et les températures seront de saison.

► DIMANCHE : Le froid atteindra son paroxysme en montagne avec -8 °C à prévoir en matinée sur les Crêtes et pas plus de -6 °C dans l'après-midi. En plaine, les gelées matinales seront généralisées (-3 à -1 °C) mais il fera difficilement plus de zéro degré dans l'après-midi. Concernant l'état du ciel, c'est très souvent la grisaille qui dominera avec quelques flocons ici et là, jusqu'en plaine.

► LUNDI : La semaine commencera par une active perturbation qui apportera un épisode de neige de redoux jusqu'en plaine avant que la pluie prenne le relais, à l'instar de ce que nous avons connu lors des dernières perturbations. En montagne, c'est une journée abondamment neigeuse qui est attendue (limite pluie-neige exacte à définir).
La suite de la semaine devrait être enfin plus calme après plusieurs semaines d'un temps très perturbé.

Bonne soirée à tous,

Quentin

Page Météo des Vallées

Les Voivres

Les Voivres

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
J
En aparté : je trouve assez indécentes les "déclarations de patrimoine" des 12 millionnaires d'un Gouvernement jugeant qu'un retraité est nanti avec 1200 €/mois de pension. Que sont-ils alors eux ? Sans parler de la dure vie des députés à 5 200 € nets (plus tous les avantages qui vont avec), lesquels se sont tirés une balle dans le pied en confondant "travail fictif" et travail "familial". Bref, la vie continue...
Répondre
J
« On est est toujours le pauvre de quelqu'un » : ce n'est absolument pas l'idée que je veux exprimer et je n'envie pas nécessairement la richesse des autres.
Ce que je condamne, c'est leur comportement souvent limite entre légalité et moralité, leurs artifices pour faire fructifier leur magot sous couvert de transparence, une échelle des revenus assez insolente tout de même, leurs mots parfois blessants à l'égard de certaines catégories, leurs déclarations intempestives et malvenues, la façon de soigner leur image en commettant toutefois des impairs, la veulerie (pardon, il faut dire déférence) de certains journalistes et/ou animateurs à leur solde.
Oui, M. Macron, les « esprits chagrins » que vous fustigez si promptement en ne tolérant aucune contradiction, peuvent trouver, pendant que beaucoup de Français souffrent dans leur chair et dans leur âme, que vous n'étiez pas forcément à la bonne place ce week-end. L'art de mélanger habilement (?) vie publique et vie privée. Mais un Président de la République - fût-il un dieu ou un monarque - peut-il se targuer d'en préciser les contours de la différence ? Non, M. Macron, beaucoup de familles françaises, même "nanties" comme ces fainéants de retraités, n'anticipent pas la fête de Noël à Chambord et/ou dans ses environs. Le moment arrive obligatoirement où les deux vies s’interpénètrent et je suis de ceux qui pensent (à tort vraisemblablement) que le Premier des Français n'a plus de vie privée.
J'ajoute que cet audio-visuel public que vous condamnez (probablement à juste titre) vous sert pourtant la soupe avec "conviction", on l'a bien vu hier soir. Commencez donc par inciter sa Présidente à se décharger d'une partie de ses responsabilités pour lesquelles elle n'a ni la carrure ni le charisme. Demandez-vous si certains journalistes et présentateurs "institutionnels", ne sont pas un peu trop omniprésents et ne pèsent pas excessivement sur le bon fonctionnement (et donc le financement) des chaînes du Service public.
Un Président de la République "aux champs", c'est peut-être bien mais ce n'est pas avec une visite à un panda franco-chinois et la culture outrancière - souvent soignée mais parfois mal contrôlée - de votre image que vous aurez parviendrez à faire oublier votre préférence pour les riches et votre indifférence pour les petites ruralités.
L
On est est toujours le pauvre de quelqu'un même si d'après le rapport qui vient de sortir sur les inégalités dans le monde la France est après répartition un des moins inégalitaires. Par contre avant répartition elle est dans le peloton de tête.
B
Une entrée de mairie magistrale, si derrière la porte, il y avait un bon vin chaud, j'irais la franchir d'un bon pas, vous savez ce qu'il vous reste à faire Elsa?
Répondre
E
La bibine
J
J'espère qu'un de vous deux se souvient que pour Evelyne, c'est la bibine qu'elle préfère.☺
Allez ! on attend les photos impatiemment.
L
Tout le vin est réquisitionné par le marché de Noël.