Rencontre «Vivre aujourd'hui avec les addictions»

par LES VOIVRES 88240  -  29 Novembre 2017, 04:26  -  #Municipalité

Pose d'une affiche pour le mois sans tabac par Marie-Pierre Buffard, à droite, chef de service AVSEA et Valérie Bianco

Pose d'une affiche pour le mois sans tabac par Marie-Pierre Buffard, à droite, chef de service AVSEA et Valérie Bianco

Dans le cadre de l'élaboration du Contrat local de Santé, l'Agence Régionale de Santé (ARS) du Grand Est et la Communauté d'Agglomération d'Epinal (CAE) se sont engagées à répondre aux priorités de santé sur le territoire de la CAE.

Un groupe travaille sur les conduites addictives et comportements à risque afin de mettre en place des actions répondant aux besoins du secteur.

Pour répondre à l'extension de la CAE à 78 communes et à la politique de délocalisation qu'elle veut appliquer, le comité de pilotage a souhaité délocaliser son action dans le milieu rural. Il est venu à Les Voivres pour échanger avec les acteurs locaux sur ces thèmes : la fête et la consommation d'alcool, l’utilisation des réseaux sociaux et la place des écrans, les dispositifs de soins dans la CAE.

Tous les tranches d'âges sont concernées par ces problèmes y compris les jeunes et même les très jeunes enfants. C'est pourquoi des intervenants de la gendarmerie et de l'éducation nationales participaient à plusieurs ateliers.

L’Éducation Nationale s'inquiète de la fatigue engendrée par les addictions aux écrans, de la somnolence pendant les cours chez certains élèves.

Trop souvent l’élève prend du temps sur ses heures de sommeil pour surfer sur Internet. De plus la lumière bleue des écrans empêche de s'endormir rapidement.

 L'Adjudante Barella de la gendarmerie nationale est venue informer des risques encourus dans la cadre de l'utilisation d'Internet et en particulier sur les réseaux sociaux. Elle a donné quelques conseils : ne pas donner son âge, son adresse, ne pas mettre de photos... Elle a rappelé le cadre légal.

Les parents et les proches doivent s'inquiéter de tous les symptômes  qui laisseraient supposer un harcèlement.

Chez la victimes ce sont : Anxiété, crainte , faible estime de soi, commentaires négatifs, plaintes récurrentes, baisse d’intérêt pour les activités, troubles du sommeil, fatigue, retards / oubli de matériel, baisse des résultats scolaires, absences, menaces (se faire du mal ou faire mal aux autres), isolement du groupe /repli sur soi.                                                              Chez les auteurs on peut remarquer :  attitude agressive / provocante et vision positive de ce type de comportement, faible empathie, cercle d’amis agressifs ou qui participent au harcèlement, ne reconnaît pas l’impact de ses actes, utilisation de nombreux comptes en ligne.

La prévention et la communication en direction des publics concernés par les différentes addictions, ont été les maitres mots de cette journée. Cela permet dans un premier temps de désamorcer des crises et le cas échéant d'accompagner vers le soin dans les structures spécialisées situés à Epinal.

Il est souvent difficile de convaincre les personnes qui auraient besoin de soins pour qu'elles aillent jusqu'au centre d'Épinal . Par contre et c'est un élément encourageant, il n'a pas encore été constaté d'addiction aux écrans très grave chez les adolescents et les enfants habitant la CAE.

Sachons cultiver notre ruralité.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

jean7288 29/11/2017 09:49

Pour ce qui me concerne, j'ai été (trop) longtemps "addict" au tabac et la morale de l'histoire est que je ne crois qu'à la seule mais ferme VOLONTÉ du "malade" de cesser... ce qui m'a réussi il y a 1/4 de siècle.
Ma dernière addiction connue est celle à ce blog mais celle-là me fait plutôt du bien.☺

Evelyne 30/11/2017 17:30

Sachant que j'ai posé mes pieds à Les Voivres il y a presque 35 ans, l'addiction ne m'est pas néfaste. Enfin j'espère !! Hihihi
La deuxième option est peut être celle que j'avais en tête... Vous pensiez à quoi?

jean7288 30/11/2017 08:17

Possible mais ce n'est pas la première hypothèse que j'aurais énoncée... ☺

LES VOIVRES 88240 29/11/2017 16:36

Les Voivres ? Çà c'est grave

Evelyne 29/11/2017 13:07

J'ai arrêté le tabac il y a quelques années, 5 ou 6 je ne sais plus trop.
J'en avais marre de me peler cet hiver-là, fumant alors à toute vitesse sur la terrasse pour pouvoir vite rentrer au chaud. Et puis il y avait cette histoire de fric.
En revanche, j'ai encore une addiction terrible envers autre chose. Qui trouvera? hihihi

LES VOIVRES 88240 29/11/2017 10:06

Personnellement j'ai arrêté le tabac après des problèmes de santé. Je ne si j'ai fait preuve de volonté ou pas.