Automne à la Basse des Orges

par LES VOIVRES 88240  -  15 Novembre 2017, 04:41  -  #Qu'il est beau mon village

Automne à la Basse des Orges

Depuis plusieurs jours les chênes dans les prés voisins et au bord des talus on pris leurs teintes d'automne. Malgré la grisaille il vaut mieux faire quelques photos tout de suite car la météo prévoit beaucoup de nuages les jours ci. C'est l'occasion de voir que le niveau d'eau des étangs est maintenant bien remonté.

En voyant l'herbe bien verte dans les champs et les parcs, il était difficile d'imaginer les jours derniers que nous connaissons dans toute la France une sécheresse sans précédent. Nous ne parlons pas seulement du Sud mais également de nos régions. Et les pluies du week-end ne rétabliront pas la situation. Trop intenses, une bonne partie de l'eau a ruisselé sans s’infiltrer. Une fois pas assez, une fois trop pour être utiles. Si les restrictions d'eau ont été levées dans les Vosges fin septembre, d'autres départements du Grand-Est y sont encore soumis. De toute façon, il faut bien reconnaître que tout le monde s'en fout à part les communes dont le château d'eau est à sec. Et chacun a de bonnes raisons pour ne pas respecter la loi ou demander une dérogation. Au mois d'aout il était possible en pleine journée de voir des employés municipaux arroser les massifs de fleurs avec l'eau d'une citerne équipée d'une pompe électrique. Or d'après l'arrêté de la préfecture  il était interdit " d’arroser entre 8 h et 20 h les pelouses, les espaces verts privés ou publics ".

Ben oui, mais on va pas laisser les fleurs se dessécher, et ma pelouse il faut bien l'entretenir, et ma piscine, je l'ai achetée c'est pour m'en servir, faut bien laver ma voiture et je ne vois pas qui pourrait m'empêcher de prendre un bain.

L'ennui c'est que si personne ne fait attention, (nous ne nommerons même pas les plus gros gaspilleurs tels Nestlé-Waters ou la laiterie de Bulgnéville, ce n'est pas la peine, ils sont intouchables), ce sera le consommateur lambda qui fera les frais de l'opération car sa facture d'eau sera de plus en plus salée jusqu'à devenir hors de prix.

Même si vous n'en avez rien à foutre du réchauffement climatique, la Transition d'Ici à son prochain Ecofestival de 2018 vous apprendra comment réduire votre consommation et votre facture. Ce qui est bon pour votre porte-feuille est bon pour vous et peut en plus permettre à vos enfants de vivre sur une planète un peu plus verte. Alors apprenez les bons gestes. Mettez un économiseur d'eau sur votre pomme de douche, ne prenez plus de bains. Choisissez des légumes et des fleurs résistant à la sécheresse, acceptez que votre voiture soit un peu poussiéreuse et venez l'an prochain à l'Ecofestival. Tout vous sera expliqué.

Automne à la Basse des Orges

Sècheresse
 

La terre sèche craque et ne peut plus attendre
Mais le ciel est trop bleu pour qu’on ose espérer .
Le vent pose un linceul sur le sol surchauffé ,
Voilage arachnéen tout piqueté de cendres .

Tout a soif , tout est gris . Les herbes en filandre
Pendouillent desséchées comme de vieux lacets .
La Durance n’est plus qu’un réseau de filets
Se traînant alanguis au creux de ses méandres .

Pas une goutte d’eau sous le grand soleil fou
Qui ravage les bois en les poudrant de roux ,
Et les fleurs assoiffées ont un teint bien trop pâle .

La vase est craquelée sur le bord de l’étang .
Les arbres , les chemins sont grisailleux et sales .
Le soleil trop brûlant a tué le printemps …

Henri Guey

Automne à la Basse des Orges
Automne à la Basse des Orges
Automne à la Basse des Orges
Automne à la Basse des Orges
Automne à la Basse des Orges
Automne à la Basse des Orges
Automne à la Basse des Orges
Automne à la Basse des Orges
Automne à la Basse des Orges
Automne à la Basse des Orges
Automne à la Basse des Orges
Automne à la Basse des Orges
Automne à la Basse des Orges
Automne à la Basse des Orges
Automne à la Basse des Orges
Automne à la Basse des Orges
Automne à la Basse des Orges
Automne à la Basse des Orges
Automne à la Basse des Orges
Automne à la Basse des Orges
Automne à la Basse des Orges
Automne à la Basse des Orges
Automne à la Basse des Orges
Automne à la Basse des Orges
Automne à la Basse des Orges
Automne à la Basse des Orges
Automne à la Basse des Orges
Automne à la Basse des Orges
Automne à la Basse des Orges
Automne à la Basse des Orges
Automne à la Basse des Orges
Automne à la Basse des Orges
Automne à la Basse des Orges
Automne à la Basse des Orges
Automne à la Basse des Orges
Automne à la Basse des Orges
Automne à la Basse des Orges
Automne à la Basse des Orges
Automne à la Basse des Orges
Automne à la Basse des Orges
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
J
Bien sûr que ce n'est pas un bon argument mais même Hulot a du mal à s'y "retrouver" dans le réchauffement climatique ! Certains disent qu'il est en train de perdre son âme d'écologiste. Enfin, d'autres l'ont bien perdue pour un plat de lentilles, alors pourquoi pas, et à plus forte raison, pour pour un portefeuille de Ministre d’État ?
Répondre
L
Hé oui, ma bonne dame.
J
D'accord mais les dirigeants syndicalistes d'aujourd'hui font peine à voir. Il suffit de s'intéresser à leur unité au cous des dernières manifestations.
Décidément, tout fout le camp.
L
Il fut un temps ou tous les dirigeants syndicalistes de La FNSEA finissaient ministre.