Commémoration des combats du 18 juin 1940

par LES VOIVRES 88240  -  18 Octobre 2017, 04:48  -  #HISTOIRE

A la lecture de ce dossier on se rend compte du travail que va demander la préparation d'une telle journée.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
J
« Ce ne sera pas une sinécure !

Bonsoir Bernard,
Je viens de lire, dans votre blog, tous les courriers que notre ami Jean a adressé aux différentes autorités en vue d'une cérémonie commémorant le sacrifice de soldats tués aux Voivres en 1940. Comme le souligne le colonel DMD, Jean a raison de s'y prendre à l'avance. Cette initiative a le mérite de ne pas oublier ce qui s'est passé dans notre commune, hélas, aujour d'aujourd'hui, nous sommes très peu à avoir vécu ces tristes journées, on se compte sur les doigts d'une seule main.
J'ai relu ce que j'avais relaté en 2012 pour les besoins de la mémoire du régiment d'artillerie impliqué dans le combat tendant à stopper l'avance allemande aux Voivres, car j'avais vécu ce 18 juin, j'étais alors, un écolier de treize ans.
Pour Jean, à mon avis c'est une lourde charge qu'il entreprend, nous lui souhaitons de réussir, il faut que les municipalités concernées lui viennent en appui afin que ces deux journées de commémoration prévues en juin 2020 soient une réussite.
Peut-être que j'y assisterai depuis la résidence du Très haut, à la verticale du clocher des Voivres !!! Sinon, si Dieu me prête vie jusqu'à cette date, je serai présent devant le clocher.
Voilà Bernard ce que je voulais dire. En vous souhaitant une bonne soirée, cordialement. Pierrot. »

Le considérant comme un réel encouragement, je m'autorise à reproduire ce message qui m'a été transféré.
Je précise toutefois qu'il n'est envisagé qu'une seule journée de commémoration, le dimanche 21 juin 2020, et que je ne doute pas que Pierre sera « présent devant le clocher ».
Répondre
L
Coïncidence ou pas, ce sont deux natifs de Les Voivres ayant quitté le village très jeunes qui auront permis de faire revivre une grande partie de l'histoire de Les Voivres.
J
Merci pour le partage. Le tout, c'est d'y croire ! En tout état de cause, j'ai pu discuter du projet avec M. le Maire ce matin et cela me semblait, pour le moment, primordial.
Répondre
L
Oui, le plus important c'est d'avoir leur accord.