Communiqué de l'Amicale des Anciens Combattants d'Afrique du Nord

par LES VOIVRES 88240  -  17 Octobre 2017, 04:50  -  #Associations

Les membres de l'Amicale des Anciens Combattants d'AFN aux cérmonies commémoratives du 11 novembre et du 8 mai.
Les membres de l'Amicale des Anciens Combattants d'AFN aux cérmonies commémoratives du 11 novembre et du 8 mai.

Les membres de l'Amicale des Anciens Combattants d'AFN aux cérmonies commémoratives du 11 novembre et du 8 mai.

L'Amicale des Anciens Combattants d'Afrique du Nord de Les Voivres est encore éprouvée par le décès au printemps de deux de ses membres, Gabriel Brignon et Germaine Peutot.  

 Ils n'organiseront plus leur tournoi de belote annuel. Ils seront toutefois présents à Les Voivres pour la cérémonie commémorative du 11 Novembre.
.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
J
Pas plus tard qu'hier, j’assistais moi-même aux obsèques d'un Ancien AFN. Je vois bien et comprends la détresse de cette génération du feu qui voit ses membres partir inexorablement vers, parait-il, une autre vie dont on nous dit qu'elle serait bien meilleure. Soit !
Le dernier "Poilu" est mort voilà maintenant plus de 9 ans. De la seconde génération du feu, celle des 39-45, il n'en reste plus guère. Ceux d'Algérie commencent à se compter et peinent, malgré l'adhésion de quelques "Soldats de France", à résister à une érosion inéluctable. La 4ème, les OPEX, n'a pas, je trouve, en dépit des efforts louables de certains, la même volonté de se rassembler. A cela, beaucoup de raisons, à commencer par les multiples théâtres d'opérations et le nombre d'individus concernés.
Un seul remède, le "Devoir de Mémoire et d'Histoire" qu'il faut transmettre sans relâche aux jeunes par tous les moyens (livres et enseignement relatant la "vérité vraie" de l'Histoire de notre Pays, participation active aux cérémonies patriotiques, conférences et témoignages des différents acteurs - quand il en reste - de tous ces conflits, expositions, documentaires, visites de sites, etc.)
C'est à cette condition que ceux qui ont, "par le sang versé" au service de la France, ne seront pas oubliés.
Répondre
J
On va l'écrire sur la plaque commémorative qui sera fixée, je pense, sur le mur de l'église, juste derrière le Porte-drapeau de la première photo.
L
Ceux qui sont le plus attachés au devoir de mémoire sont souvent ceux qui l'ont écrit. Les autres ont trop souvent la mémoire courte.