La météo des Vallées

par LES VOIVRES 88240  -  15 Octobre 2016, 05:33

Photo Météo des Vallées

Photo Météo des Vallées

DEMAIN SAMEDI 15 OCTOBRE : AMÉLIORATION PROGRESSIVE

► DEMAIN : Au cours de la nuit prochaine, des nuages bas et brouillards se formeront à l’ouest de nos régions alors que les nuages prédominants lâcheront encore quelques gouttes des crêtes vosgiennes au Sundgau. Demain matin, on retrouvera les nuages partout ainsi que des brouillards en prime à l’ouest d’Epinal. Il faudra attendre la mi-journée pour que le soleil revienne plus franchement. L'Alsace sera la première concernée par le retour du soleil et en fin d’après-midi, le ciel devrait être clair partout. Les températures douces en matinée seront agréables l’après-midi.

La suite ?

► DIMANCHE : A la faveur d’une nuit claire, les brouillards denses se formeront partout en plaine et vallées avant le lever du jour alors que le soleil brillera déjà généreusement en montagne. Quasiment partout, les nuages bas se lèveront en matinée même si il faudra attendre parfois le début d’après-midi localement pour observer le soleil. Nous pensons que dans la région de Monthureux-sur-Saône, les nuages bas devraient persister toute la journée. Sous la grisaille localisée, les températures ne monteront guère alors que partout ailleurs, la remontée du mercure sera impressionnante et la sensation sera presque estivale sous le soleil avec des pointes en journée de 17 à 19 degrés !

► SEMAINE PROCHAINE : Lundi, après une nuit claire et très fraiche, le ciel se voilera à l’approche d’une perturbation peu active. Mardi, à l’arrière, on retrouvera un temps plus variable. Le reste de la semaine s’annonce plutôt perturbé et l’on devrait ainsi encore échapper aux gelées matinales.

Bonne soirée à tous !

Alexandre

Page Météo des Vallées

La météo des Vallées

Brumes sur le village, brume dans la tête après la fastueuse soirée moussaka hier soir.

Quelques gouttes de pluies et quelques larmes. Ce soir c'est le repas partagé, va falloir prendre le rythme de croisière.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
N
On a du mal à suivre ces adieux qui n'en finissent plus. Soirée moussaka, repas partagé, quoi encore ? On en saura bientôt plus (si la brume s'est levée) grâce à l'article savamment rédigé que vous n'allez pas manquer d'offrir à notre impatiente attente.
Répondre
N
Evidemment, quand on prend son anagramme, « rédiger » n'est pas bien compatible avec « digérer »... après la fête.
Sans vouloir comparer la ginguette aux "établissements" qu’il fréquentait, un peintre comme Toulouse-Lautrec par exemple, y faisait l’ébauche, au moins, de ses tableaux. Combien d'artistes, « au train de vie outrageusement bohémien », ont pu, comme les poètes griffonnant leurs premiers ver(re)s, commencer par croquer, imaginer, construire ou rédiger justement leur œuvre sous l'influence immédiate - dit-on - de "la fée verte" ?
L
Oui sans doute mais je parlais des heures passées à la Guinguette je ne peux pas écrire pendant ce temps
N
Je ne suis pas d'accord. De nombreux artistes, peintres, poètes, écrivains, romanciers, etc., ont trouvé leur inspiration en assistant et/ou faisant la fête sous des formes diverses et variées.
L
On ne peut faire la fête et rédiger.