Happy

par LES VOIVRES 88240  -  16 Octobre 2016, 04:33  -  #Hêtre nomade

Happy

Pour calmer l'impatience de tous ceux qui attendent de voir la vidéo de "Happy", nous avons demandé à Aurélie l'autorisation de publier les photos prises pendant quelques séquences du tournage. Ce ne sont que des clichés. Ils donneront cependant une idée de l'ambiance qui régnait alors.

Vous êtes prêts envoyez le son faites défilez les photos et "Happy, happy, happy"

 

Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie
Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie

Vent de forde 10 dans les bureaux de la mairie

Au Club du Pont des Fées
Au Club du Pont des Fées
Au Club du Pont des Fées
Au Club du Pont des Fées
Au Club du Pont des Fées
Au Club du Pont des Fées
Au Club du Pont des Fées
Au Club du Pont des Fées
Au Club du Pont des Fées
Au Club du Pont des Fées
Au Club du Pont des Fées
Au Club du Pont des Fées
Au Club du Pont des Fées
Au Club du Pont des Fées
Au Club du Pont des Fées
Au Club du Pont des Fées
Au Club du Pont des Fées
Au Club du Pont des Fées
Au Club du Pont des Fées
Au Club du Pont des Fées
Au Club du Pont des Fées
Au Club du Pont des Fées
Au Club du Pont des Fées
Au Club du Pont des Fées
Au Club du Pont des Fées
Au Club du Pont des Fées
Au Club du Pont des Fées
Au Club du Pont des Fées
Au Club du Pont des Fées
Au Club du Pont des Fées
Au Club du Pont des Fées
Au Club du Pont des Fées
Au Club du Pont des Fées
Au Club du Pont des Fées
Au Club du Pont des Fées
Au Club du Pont des Fées
Au Club du Pont des Fées
Au Club du Pont des Fées
Au Club du Pont des Fées
Au Club du Pont des Fées

Au Club du Pont des Fées

Avec les Aprés Midi Créatifs
Avec les Aprés Midi Créatifs
Avec les Aprés Midi Créatifs
Avec les Aprés Midi Créatifs
Avec les Aprés Midi Créatifs
Avec les Aprés Midi Créatifs
Avec les Aprés Midi Créatifs
Avec les Aprés Midi Créatifs
Avec les Aprés Midi Créatifs
Avec les Aprés Midi Créatifs
Avec les Aprés Midi Créatifs
Avec les Aprés Midi Créatifs
Avec les Aprés Midi Créatifs
Avec les Aprés Midi Créatifs
Avec les Aprés Midi Créatifs
Avec les Aprés Midi Créatifs
Avec les Aprés Midi Créatifs
Avec les Aprés Midi Créatifs
Avec les Aprés Midi Créatifs
Avec les Aprés Midi Créatifs
Avec les Aprés Midi Créatifs
Avec les Aprés Midi Créatifs
Avec les Aprés Midi Créatifs
Avec les Aprés Midi Créatifs
Avec les Aprés Midi Créatifs
Avec les Aprés Midi Créatifs
Avec les Aprés Midi Créatifs
Avec les Aprés Midi Créatifs

Avec les Aprés Midi Créatifs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
P
Merci.
Répondre
L
A la demande de Noël nous avons corrigé une faute de frappe
NOEL
• 18/10/2016 à 22:04 •
Happy
Je voulais stopper là le flot de commentaires mais, poussé par le nombre de fois où je suis cité, je vais en commettre encore un qui, pour ce qui me concerne, devrait être (?) le dernier…dans ce domaine.

M. Pareno, vous aurez noté que je prends le soin d’écrire M. Pareno. Faites donc la même chose avec moi. Si, selon vous, vous me mettez dans l’embarras - ce qui n’est pas le cas - face à mes amis qui peuvent m’appeler Noël ou Jean, vous, en revanche et bien que nous n’en soyons pas encore à ce degré d’intimité, vous ne vous embarrassez pas avec moi.

J’ai plaidé, et je le répète car j’ai l’impression de ne pas avoir été bien compris, pour que la Municipalité soit aussi prompte à hisser le drapeau lors de TOUTE commémoration qu’à passer un (unique) moment festif avec lui.

Si, M. Pareno, vous déformez largement mes propos et vous faites preuve de beaucoup d'imagination. Vous faites, en effet, preuve d’imagination lorsque vous écrivez « … à la place de notre drapeau on peut aussi imaginer un déguisement de clown, un vieux torchon, une serviette qui flotte sur nos mâts lors des commémorations. ». Là, c’est vous qui ouvrez la porte… Si vous êtes indigné de voir le drapeau tel qu’il apparaît sur les photos, ce serait, pour le coup, injurieux de le remplacer au sommet de nos mâts des Couleurs par ce que vous suggérez.

Je me garderai bien de ne pas donner suite à votre proposition d’aller dans d’autres bâtiments que vous citez et je voudrais vous rappeler, à cet égard, que seule la Mairie, est la maison commune. Les autres ne répondent pas à cette définition.

Je ne reconnais pas que les élus ont commis une erreur, je dis qu’ils ont droit à l’erreur ce qui, en l’espèce, est nettement différent

Vous avez pris le parti pris de vous attaquer à la Municipalité, surtout au Maire, c’est votre droit mais çà finit par devenir, effectivement, lassant. Esseyez donc de donner votre avis dans d’autres domaines. Personnellement çà me ferait plaisir.

J’ai dit ce que je pensais de cette phrase, quelque peu "imprudente", regroupant torchons, serviettes et drapeau, laissant éventuellement place, pour des esprits tortueux, à toute interprétation.

J’ai écrit que je ne me reproduirais pas une telle situation, et non pas je ne m’y risquerais pas, ce qui est, là encore, différent. Je me suis parfois risqué dans des situations bien plus "scabreuses".

Puisque vous me faites un compliment, écrivez donc « Noel qui est un homme sensé » plutôt que « censé », sinon je ne sais trop quoi en penser.

Il faut prendre garde à vos mots ainsi qu’à vos paroles, comme, par exemple, « Vous voulez dire que parce que ces garçons et filles cours (sic) après un ballon, ils sont stupides, incultes, inodores sans saveur ? » Jacques Chirac en a eu une cruelle expérience en 1991 avec son « Si vous ajoutez à cela le bruit et l'odeur ». Plus récemment, François Hollande avec « Les footballeurs sont mal élevés, ces gosses des cités n’aiment pas la France, ils ont un petit pois dans la tête » dans ses confidences à deux journalistes du Monde.

Voilà, M. Pareno, c’est un peu long, mais j’ai voulu reprendre – sans polémique - les arguments des différents intervenants sur cet article.

P.S : au moment d’envoyer mon commentaire, un nouveau tombe de votre part et j’y relis vos arguments d’opposant, maintes fois exposés. On peut vous reconnaître de la pugnacité…mais pour cette affaire de drapeau, je pense vraiment qu’il est sage de s’arrêter là.
Quant au "Che", ce n'était pas un enfant de chœur qui a pris beaucoup de libertés (si je puis dire) avec la démocratie, mais ceci est un autre débat.
Répondre
P
NOEL, vous aurez noté que je prends soin d'écrire NOEL parce que c'est votre PSEUDO sur ce blog municipal, et non par manque de politesse, ce que vous essayez maladroitement de faire passer comme message.
De plus vous remarquerez que dans tous mes échanges sur ce site, je ne me suis jamais permis le tutoiement, alors je vous le dis Monsieur vous pouvez garder vos leçons à ce sujet, afin d’éviter de faire des remarques dans le vide.
Je ne vous connais pas, je ne suis pas un de vos amis, et ne souhaite pas le devenir, ces points sont maintenant clarifiés.
Si vous souhaitez que je m'adresse à vous par votre nom de famille, commencez vous-même par décliner votre identité complète, comme je le fais moi même, avec votre nom et votre prénom.
Pour vous, une petite astuce, indiquez votre nom en majuscules et votre prénom en minuscules, afin de différencier le nom de famille dans votre cas.
NOEL JEAN, ou JEAN NOEL, on s'y perd, comme dans votre discours d’ailleurs!
Pensez aux internautes, qui auraient envie d’échanger avec vous sur un article, et qui sont comme je le suis, non natifs de les Voivres, nous n’avons pas l’immense honneur de connaître votre généalogie.
Maintenant, nous avons bien compris que vous voulez voir flotter notre drapeau plus souvent lors des cérémonies, celui là même que notre Maire a revêtu sous forme d'une toge Romaine pour son clip Festif comme vous le dites si bien, j’espère qu’il répondra favorablement à votre demande, pour le moment, il joue avec!
Si cela ne vous dérange pas, très bien, c’est votre avis, pour ma part à chaque fois qu’il flottera de nouveau à son mât, j'aurai toujours l'image de notre Maire, et de son accoutrement d'empereur Romain dans un coin de ma tête, ce qui il me semble, est loin d'être propice au recueillement lors des cérémonies. Alors, oui puisqu'il faut s'expliquer point par point, autant mettre n'importe quel bout de tissu à la place, étant donné que le respect des symboles de la République n'a pas cours à Les Voivres. D'où les exemples de torchon, de serviette etc.., et cela afin d'étayer mon point de vue.
Oui, ce clip est festif, et cela est une excuse à vos yeux.
Alors, je m’interroge, où se trouvent les limites, jusqu'où peut-on aller au nom de cette joie si communicative dans notre village? Pourquoi pas un baiser sur la bouche du buste de Marianne la prochaine fois (un autre symbole), ce n’est rien, c'est festif, c'est à l'occasion de la fête du slip à les Voivres! Oui, je sais encore mon imagination débordante, et mon esprit tordu, envers vos chers intouchables!
Si je demande le retrait de ces photos, c'est bien évidemment pour que l'on rende sa vraie place à notre drapeau, mais j'ai aussi bien compris qu'il ne fallait pas trop vous en demander au niveau de la compréhension de mes opinions et croyez-moi je m’en accommode très bien.
Pour vous suivre Monsieur, il faut se lever tôt, je vous cite:
-Je ne reconnais pas que les élus ont commis une erreur, je dis qu’ils ont droit à l’erreur ce qui, en l’espèce, est nettement différent.
-Je ne cautionne pas forcément "mordicus" (mais je les comprends)....
-Personnellement, je ne reproduirais effectivement pas cela dans tel ou tel local que vous citez à l'envi...
-hormis ceux d'une Municipalité qui a aussi droit à l'erreur....
Donnez moi tort Monsieur, c'est votre droit, mais par pitié faites nous plaisir tranchez une bonne fois pour toute ou abstenez-vous !
Contrairement à vous, j'appelle un chat, un chat et je ne pratique pas la langue de bois.
Je retire donc le terme de sensé que j'ai eu la maladresse d'employer à votre égard, car vous venez de me démontrer l’inverse dans votre dernier commentaire.
Je vous l'accorde bien volontiers, je ne suis pas un premier prix d'orthographe et j'admets que par étourderie, il m'arrive de commettre des fautes comme vous l'avez souligné, malheureusement après publication je n'ai pas trouvé le moyen de les corriger.
Ce blog est donc finalement pour moi un bon exercice, et j’invite tous les gens qui n’osent pas par peur justement de la moquerie, du qu’en-dira-t-on ou des remarques de ce type à venir donner plus souvent leur avis, moi, c’est la liberté d’expression qui m’intéresse, droit qui ne saurait être limité par la qualité de son orthographe!
De plus, je n'ai pas encore vu à ce jour de loi instituant une orthographe parfaite pour échanger sur un site Municipale.
Enfin vous me mettez en garde pour le choix de mes mots, et de mes paroles, je vous invite à relire le commentaire en question où l'exemple donné servait à démontrer une forme de discrimination par une question à la Pseudo Evelyne. Votre remarque est donc complètement hors sujet. Par contre je vous retourne le compliment, vous rappelez vous la fameuse phrase de Mr Sarkozy que vous avez cité à mon encontre, je vous invite à relire aussi ma réponse de l'époque, histoire de vous rafraîchir la mémoire.
Vous ne vous embarrassez pas de principes, vous demander aux autres ce que vous n’appliquez pas vous-même!
Encore une fois je vous cite :
-Voilà, M. Parano, c’est un peu long, mais j’ai voulu reprendre – sans polémique - les arguments des différents intervenants sur cet article.
Vous me reprochez de prendre des libertés avec votre Patronyme, mais cela ne vous empêche pas d’écorcher le mien, si c’est un aperçu de votre humour, sachez Monsieur que la dernière fois que je l’ai entendu, j’étais encore à l’école primaire, sinon pour quelqu'un qui vient juste de me mettre en garde dans le choix de mes mots et de mes paroles c’est assez ballot de trébucher si près du but !
Pour finir vous souhaitez me voir donner mon avis dans d’autres domaines que notre Municipalité,
seulement voilà quand je le fais (article sur les woodies de Xertigny pour lequel j’ai dit du bien) je me fais traîner dans la boue par un article, et des menaces de censures de votre ami Mr Munier.
Répondre
N
Non M. Pareno, ce n'était pas de l'humour, sinon je n'aurais, bien évidemment, pas écrit « sans polémique ». C'est une faute d'inattention et/ou de relecture déplorable. Croyez bien que je la regrette profondément. Je vous demande d'accepter de m'en excuser. J'ai également demandé à l’administrateur du site, de la corriger.
Pour tout le reste, pas de changement.
E
Pour ma part, j'arrêterai là les commentaires sur ce sujet puisque je vois que les idées de Mr Pareno restent obtuses et qu'il n'y a aucune possibilité d' échange constructif.
Répondre
P
Madame à toute tolérance, il y a un seuil à ne pas dépasser si le vôtre ne l'ai pas, et bien le mien l'est!
Maintenant, il est facile de voir lequel de nous deux a raison sur ce point, je vous l'ai déjà proposé, rentrez donc à la Préfecture, à la gendarmerie ou dans un commissariat en répétant la scène de nos élus, en étant vêtue à la Romaine avec le drapeau de l'administration concernée, et surtout n'oubliez pas de crier, je suis happy, et nous verrons jusqu'où peut aller le seuil de tolérance des agents sur place.
Noel qui est un homme censé, lui ne s'y risquerait pas.
Pour le refus de la discrimination, vous repasserez Madame, vous m'indiquez qu'en tant que professeur des écoles mettre en avant les valeurs de la République:liberté, égalité, fraternité, laïcité mais aussi refus de toutes les discriminations et tolérance, et qu'il vous appartient de faire partager ces valeurs, pourtant trois lignes plus bas vous me parlez de footbaleux qui ne connaissent de la Marseillaise que le nom...et encore.
Cette phrase, ce n'est pas de la discrimination?
Vous voulez dire que parce que ces garçons et filles cours après un ballon, ils sont stupides, incultes, inodores sans saveur?
Madame pour votre information selon l'observatoire des inégalités en France, nous sommes 44.5% à avoir un diplôme équivalent au bac, les 55.5% restant sont ils à classer avec les footbaleux, donc non représentatifs de la France pour vous?
Enfin mon indignation est dirigée vers l'acte, qu'il soit perpétré par n'importe quel citoyen de notre pays, le fait qu'il s'agit là d'élus de la République constitue pour moi un facteur aggravant.
Je laisse Mr Fournier prendre ses responsabilités, ainsi que le gestionnaire de ce site, et m'étonne de ne pas avoir été encore une fois censuré.
Répondre
A
Oh quelle histoire ! Et je vais y ajouter mon grain de sel....
C'est un peu lassant de constater que ce sont toujours les mêmes qui s'indignent, qui critiquent, qui jugent. Nous pourrions croire que ces mêmes se trouvent sur le terrain pour contribuer à améliorer la vie de la commune, ou plus simplement, participer aux événements qui l'animent. Mais que nenni.....
Monsieur Pareno, je vous assure que c'est très enrichissant d'être aux côtés de ceux et celles qui oeuvrent sur le terrain. Je vous invite à y venir et ainsi vous pourrez dire "j'ai fait ma part" plutôt que de juger.
C'est la bienveillance et le partage qui changent notre regard et qui pourront changer notre vie.
Répondre
N
J’aime bien le « grain de sel » mais à moins d'avoir généralisé, ce dont il faut se garder, qui sont « les mêmes » ?
P
Une autre volontaire pour se déguiser en impératrice Romaine à la Préfecture! Je ne m'inquiète pas on est équipé à la commune pour faire la fête, et en plus il y'a le bus d'ICI pour emmener tout le monde! Trêve de plaisanteries, parce que vous faites partie d'associations, et moi non, il est vrai qu'on aime cela dans notre village, vous prétendez améliorer notre vie à tous!
Les chevilles ça va, elles ne sont pas trop enflées!
Alors bravo! hourra! Vive nos sauveurs! Zut désolé, j'ai plus de feux d'artifice en réserve, oupsssss! Mais une question me vient où étiez vous, vous et vos collègues quand nous, nous sommes battu pendant quatre ans pour la sécurisation de l'abri bus à la Tranchée?Là votre grain de sel, il était où? Je précise que mes propres enfants n'ont jamais pris le bus pour le collège à cet endroit pourtant cela ne m'a pas empêché de me battre pour le bien de la communauté.Vous me jugez, vous dont les projets tournent toujours autour de votre sacro-saint étang Lallemand ou du centre du village! Où étiez vous, quand nous avons demandé le raccordement au village par des accotements sécurisés pour les piétons, ce qui a aussi un impacte pour certains d'entre nous qui ont décidé d'exercer le métier de nounou, et a qui on a déjà par le passé retiré le droit de garder des enfants scolarisés à cause de cela.
Encore une fois, je précise mon épouse ne fait pas ce métier, elle a un temps donné voulu essayer, mais face à la suppression de notre école (dont on vante encore partout son sauvetage dans les médiats), et de l'état de nos accotements non sécurisés, elle a baissé les bras!
Par contre pour les projets pharaoniques de Mr le Maire et vos associations, là on trouve des subventions rapidement.Les associations ne me dérangent pas, mais j'y adhère plus volontier lorsqu'elles ne tournent pas toujours autour du même sujet et c'est mon droit!
Justement cela tombe bien que vous en parliez nous demandons un peu plus de bienveillance et surtout beaucoup plus de partage des ressources communales en dehors des panneaux d'agglomération!
Celui qui n'a pas le courage de se rebeller n'a pas le droit de se lamenter.
Ernesto "Che" Guevara
E
Professeur des écoles je suis et j'ai pour tâche dans mon enseignement de mettre en avant les valeurs de la République : liberté, égalité, fraternité, laïcité mais aussi refus de toutes les discriminations et tolérance.
Il m' appartient de faire partager ces valeurs. J'y tiens et je ne vois pas en quoi mon commentaire puisse vous faire penser le contraire.
Je maintiens que cette vidéo et ces photos ne montrent aucunement une équipe municipale dédaigneuse et sans respect envers des symboles républicains.
Pourquoi un drapeau porté en triomphe sur un stade par des "footballeux" qui ne connaissent de la Marseillaise que le nom ... et encore (alors que mes élèves savent les couplets 1 et 6 sans erreur) ne constituerait-il pas un outrage (vous allez jusqu'à employer le terme de commodité à s'en draper) ?
Nous avons tous compris votre indignation envers la municipalité de Les Voivres et de ses actes.
Vous n'avez pas compris la liesse et la joie de ce village.
Si réellement l'article, les photos et la vidéo de ce moment festif gêne vraiment, Mr le Maire - Michel Fournier - ne se serait-il pas déjà empressé de les faire supprimer?
Répondre
P
Noel, je ne fais preuve d'aucune imagination, les photos sont là, et je ne fais que constater.
Maintenant, je comprends que je vous met dans l'embarras face à vos amis, et je m'en excuse.
J'ai du respect pour votre parcours militaire, aussi j'espère que vous comprendrez que je sois assez énervé de voir des élus jouer avec notre drapeau national, car moi aussi je l'ai vu sur un cercueil, celui de mon propre père.
Notre drapeau encore une fois, n'est ni une toge d'empereur romain, ni une écharpe, et les sportifs dont vous parlez généralement, font le tour du terrain en le faisant flotter au vent, si ils se drapent dedans ensuite lors de l'interview, c'est aussi par commodité vous en conviendrez et certainement pas pour jouer avec, ou imiter Jules César.
Je veux bien admettre, comme vous le dites, que dans l'euphorie nos élus, comme vous même le reconnaissez ont commis une erreur.
Il serait donc élégant et responsable de la part de notre Municipalité de retirer ces clichés et de modifier ce passage sur la vidéo.
Répondre
E
Il y a au village peu de gens qui n'ont pas été séduit par le côté happy qui s'est transmis de familles en familles. Mais évidemment, chacun a le droit de ne pas être d'humeur festive.
On mélange un peu les torchons et les serviettes dans cette histoire de drapeau, non? En aucun cas, je ne vois la République bafouée ici. Il y a cette liberté qui nous est encore donnée d'être heureux sans y trouver une quelconque offense à un symbole.
Liberté d'être happy ou pas.
Qu’est-ce qui vous rend happy à Les Voivres Mr Pareno ?
Répondre
N
M.Pareno, vous déformez largement mes propos et vous faites preuve de beaucoup d'imagination.
Je ne cautionne pas forcément "mordicus" (mais je les comprends) ces photos prises lors d'un moment festif (il arrive aussi aux sportifs, par exemple; de se draper dans notre drapeau) et j'ai eu l'occasion d’écrire dans le commentaire d'un autre article que je n'étais pas forcément séduit par cette phrase malencontreuse citant, pêle-mêle, torchons, serviettes et drapeau.
En plus de 32 ans de carrière militaire, j'ai vu le drapeau flotter à maintes occasions (pas toujours faciles) et ce n'est pas seulement maintenant que je souhaite le voir hissé lors des cérémonies commémoratives. Et pourquoi pas (comme déjà suggéré) de façon permanente sur le mât du monument aux morts des Voivres ?
Après, sans que j'en perçoive très exactement le but (quoique), c'est votre imagination débordante qui laisse la porte ouverte à tout et n’importe quoi... ce dont on ne peut que trop exagérément et de façon polémique, attribuer à la Municipalité.
Certes, il n'est sans doute pas très fréquent de "déployer" le drapeau de cette façon, mais je préfère le voir ainsi - dans un moment festif, donc - , plutôt que de le voir (il serait alors appelé drap mortuaire) trop souvent encore sur le cercueil de tel combattant « Mort pour la France » ou de telle victime tombée sous les coups du terrorisme.
Personnellement, je ne reproduirais effectivement pas cela dans tel ou tel local que vous citez à l'envi mais, je vous l'affirme, il y a bien pire que cela dans le Monde et je ne me souviens pas de vous avoir vu - hormis ceux d'une Municipalité qui a aussi droit à l'erreur - condamner des actes bien plus gravissimes.
P
Tout d'abord, je souhaiterais répondre à Evelyne, comme je l'ai dis dans mon commentaire, je suis aussi content (HAPPY) que les gens figurants sur cette vidéo et ces photos soient heureux, et mon humeur n'a rien à voir avec le problème posé.
On peut être heureux dans notre village, mais ce n'est pas une raison pour jouer avec les symboles de la République et de notre nation, surtout lorsqu'il s'agit de nos élus!
Une photo avec toute l'équipe municipale derrière notre drapeau tricolore ne m'aurait pas choqué, et il est encore temps de la faire.
Je ne mélange pas les torchons et les serviettes, un drapeau n'est ni l'un, ni l'autre, et c'est ce que je tente de vous faire comprendre.
De plus, j'ai cru comprendre que vous êtes enseignante, et vous savez donc que l'école est un lieu de vie collective où s'apprennent les valeurs de la République.Vous avez pour tache d'apprendre à nos enfants ces règles conjointement avec les parents, afin qu'ils puissent plus tard respecter les règles communes et devenir des citoyens responsables à l'âge adulte.
Vous comprendrez donc que j'ai du mal à comprendre qu'avec votre profession, vous me teniez ce discours.
Ensuite à Noel, je répondrais qu'il m'explique l'utilité qu'à notre Maire à se déguiser en empereur Romain avec notre drapeau tricolore, puisqu'il souhaite ensuite le voir flotter lors des commémorations.
A ce compte là, la porte est ouverte à n'importe quoi, à la place de notre drapeau on peut aussi imaginer un déguisement de clown, un vieux torchon,une serviette qui flotte sur nos mats lors des commémorations.
Enfin pour les deux, essayez donc de reproduire ce qui a été fait dans nos locaux municipaux avec notre drapeau, à la Préfecture, dans un commissariat de police, ou à la gendarmerie, en leur expliquant que c'est parce que vous êtes Happy!
Mais alors là, soyez sympas, prévenez moi que je prenne une caméra moi aussi!
P
Que l'on soit heureux est une bonne chose, c'est bien, et je suis content pour vous, continuez à être HAPPY!!!!!!
Par contre ce qui me dérange, c'est de voir sur vos photos des élus jouer avec un symbole national de la République, comme le drapeau Français.
Mes parents, mes professeurs, et l'armée m'ont appris à respecter ce symbole, pour lequel nombre de Français sont tombés, dont des membres de ma famille, lors des deux dernières guerres mondiales.
Ce que vous faites, sur ces photos constitue pour moi un outrage au drapeau, ce qui ne me rend pas, mais alors pas du tout happy!
On est pas au stade, et un drapeau n'est ni une écharpe, ni une toge d'empereur romain!
Les symboles et valeurs de la République doivent être respectés!
Répondre
N
Je ne parlerais pas « d’outrage » car ce drapeau a participé - renforçant, à mon sens, la cohésion d'une équipe, en l’occurrence municipale et représentant donc tout le village (qu'on le veuille ou non) - à un moment festif sans être, comme on a pu le constater à maintes occasions pour d'autres, en France comme dans d'autres Pays, brûlé, sali, piétiné, déchiré, vilipendé, etc.
Cependant, j'ai déjà regretté à plusieurs reprises, que ce même drapeau ne soit pas hissé à son mât lorsqu'il s'agit d'honorer les morts - tant civils que militaires - lors du traditionnel et officiel dépôt de gerbe de la Saint-Rémi par exemple.
Ce n'est pas mélanger les genres que la même promptitude, mise à se réjouir avec notre emblème, soit exigée au cours du protocole d'une cérémonie d'hommage.devant le monument aux morts.
Si manque de respect il pourrait y avoir, c'est plutôt, je pense, cet aspect-là qu'il faudrait considérer.
E
Grandiose!
J'imagine l'ambiance dans la mairie.
Ce film va faire le buzz. On l'aurait presque redemandé une troisième fois hier soir :-)
Aurélie et son énergie c'est communicatif
Répondre