La Météo des Vallées

par LES VOIVRES 88240  -  1 Septembre 2016, 05:24

Photo Météo des Vallées

Photo Météo des Vallées

DEMAIN JEUDI 1ER SEPTEMBRE : RENTRÉE ENSOLEILLÉE

► En ce jour de rentrée, et par la même occasion du premier jour de l'automne météorologique, c'est toujours un temps généreusement ensoleillé qui dominera les débats avec seulement quelques cumulus décoratifs sur le massif.

Les températures, relativement stables, seront élevées pour la saison.

► VENDREDI : Une copie-conforme de la veille, l'été se poursuit...

► SAMEDI : La chaleur atteindra son paroxysme puisque les 30°C devraient être dépassés un peu partout en plaine. Côté ciel, il y aura un peu de changement avec un ciel se voilant progressivement.

► DIMANCHE : Une dégradation, très affaiblie, concernera la région avec essentiellement des nuages mais peu de pluie, se résumant à quelques averses en seconde partie de journée.
Les températures seront en baisse mais on parlera encore d'une douceur agréable.

► SEMAINE PROCHAINE : Excepté un lundi mitigé et de saison niveau températures ; la suite de la semaine devrait voir l'été se poursuivre et le début de sécheresse s'accentuer...

Bonne soirée à tous,

Quentin

Page Météo des Vallées

Le montage de la yourte est prévu les 8 et 9 septembre. Météo des Vallées prévoit du beau temps. Tant mieux. Ce serait dommage que le parquet rénové soit mouillé.

Photo Claire Munier

Photo Claire Munier

Claire Munier

ça chauffe sévère ces temps ci..

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
E
Les temps sont difficiles. Modifier le vocabulaire, créer des néologismes et oublier les règles d'orthographe est une nouvelle attitude pour manipuler le monde, changer les choses en espérant marquer son temps, sa période.
Les programmes de l'éducation nationale regorgent de ces mots de plus en plus étranges. Je vous livre le lien menant à ce qu'on nous pond bientôt tous les deux ans en terme de programmes ? Non, je m'abstiendrai.
Reformuler, baratiner pour nous embrouiller.
Ce premier jour de rentrée, j'ai découvert des trousses avec des crayons, des gommes et une règle. Dans le cartable, il y a des cahiers. Les enfants comprennent ces mots. C'est encourageant.
Ce commentaire, Mr Noël, m'a fait sourire même si c'est la réalité !! On est champion aussi des acronymes dans l’Éducation Nationale, ne pas l'oublier...
Répondre
N
« Ce commentaire, Mr Noël, m'a fait sourire » :c'était, un peu, le but.
B
Jean, certes, le terme, sorties de cohésion peut-être accepté puisque la nouvelle littérature nous impose des raisonnements cohérents, toujours est-il que, lorsque Monsieur Felberg nous disait"Cet après midi classe promenade à la Forge de Thunimont", les élèves ne descendaient pas dans la rue, tous étaient ravis de pouvoir découvrir de nouvelles choses.
Répondre
N
En réalité, le terme « cohésion » ne me choque absolument pas. Nous y avons été largement habitués dans nos armées (sorties, repas, marches, exercices... de cohésion).
Quant à M. Felberg dont je n'ai pas été l'élève (je le regrette beaucoup et me demande s'il "pratiquait" encore la pédagogie Freinet au début des années 50), je n'en pense que du bien à l'image que je m'en suis fait en découvrant "La Chanson des cerises".
N
Jour de rentrée : je poste le message que je viens de recevoir, hasard ou pas, ce matin et le livre à la sagacité de notre institutrice préférée :

L'ÉDUCATION POUR DEVENIR DE PLUS EN PLUS C..

Pour les anciens, il y a du recyclage dans l’air…
> Déjà cet été, j’ai adoré les campings qui ne veulent plus qu’on les appelle campings parce que ça suscite instantanément dans l’esprit des gens l’image de Franck Dubosc en moule-boules ou de Roger et Ginette à l’apéro avec casquette Ricard et claquettes Adidas. Donc les professionnels de la branche demandent que l’on dise désormais « hôtellerie en plein air »… Ha ha, ça change tout !!!
> J’ai aussi appris que je n’étais pas petite mais « de taille modeste » et qu’un nain était une « personne à verticalité contrariée ». Si, si !
> Mais rendons à César ce qui lui appartient, l’empereur du genre reste le milieu scolaire et ses pédagos à gogo. J’étais déjà tombée de ma chaise pendant une soirée de parents quand la maîtresse a écrit sur le tableau que nos enfants allaient apprendre à manier « l’outil scripteur » au lieu de tenir un crayon.
> Je me suis habituée au fait que les rédactions sont des «productions écrites », les sorties en groupe des « sorties de cohésion » et les élèves en difficulté ou handicapés des « élèves à besoins éducatifs spécifiques ».
> Mais cette année, sans discussion aucune, la palme est attribuée au Conseil supérieur des programmes en France et à sa réforme du collège.
> Z’êtes prêts ?... Allons-y.
> Donc, demain l’élève n’apprendra plus à écrire mais à «maitriser le geste graphomoteur et automatiser progressivement le tracé normé des lettres ».
> Il n’y aura plus de dictée mais une « vigilance orthographique ».
> Quand un élève aura un problème on tentera une « remédiation ».
> Mais curieusement le meilleur est pour la gym… Oups pardon !!! pour l’EPS (Éducation physique et sportive).
> Attention, on s’accroche : courir c’est « créer de la vitesse », nager en piscine c’est « se déplacer dans un milieu aquatique profond standardisé et traverser l’eau en équilibre horizontal par immersion prolongée de la tête », et le badminton est une « activité duelle médiée par un volant ».
> Ah ! c’est du sportif, j’avais prévenu !…
> Les précieuses ridicules de Molière, à côté, c’est de l’urine de jeune félidé (je n’ose pas dire du pipi de chat).
> Alors, les amis, ne perdons pas ce merveilleux sens du burlesque et inventons une nouvelle catégorie : la « personne en cessation d’intelligence » autrement dit, le C...
>
> Signé Martine Meunier, mère d’une élève. Ah non, re-pardon… Martine Meunier « génitrice d’une apprenante ».
>
> Ben oui, un "outil scriptutaire" c'est un stylo, un "référentiel bondissant" c'est un ballon, et un "bloc mucilagineux à effet soustractif" c'est… une gomme.
> Je pense que les "zzzzzzzélites" qui ont inventé de telles conneries n’en resteront pas là…avant d’être tous en hôpital psychiatrique… pour « remédiation de cessation d’intelligence »…
Répondre