Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LES VOIVRES 88240

Quand le Val de Vôge a décidé qu'il ne voulait pas mourir

Claire rénove sa yourte

 Ainsi certaines gens, faisant les empressés,  S'introduisent dans les affaires : Ils font partout les nécessaires, Et, partout importuns, devraient être chassés.

Ainsi certaines gens, faisant les empressés, S'introduisent dans les affaires : Ils font partout les nécessaires, Et, partout importuns, devraient être chassés.

Bon assez de Petit Prince, passons aux choses sérieuses, à ce qui est le quotidien de tous, ou plutôt de toutes, non pas "Plus Belle la Vie". Mr Noël Jean ne me cassez pas tous mes effets, non, je voulais parler de rénovation de yourte.

Vaste et docte sujet qui comme je le disais, fait partie des préoccupations de toutes les ménagères de moins de 50 ans.

Et mêmes de celles qui n'aiment pas faire le ménage.

Claire, conseillère en rénovation de yourte et arthérapeute à ses heures perdues

Claire, conseillère en rénovation de yourte et arthérapeute à ses heures perdues

En compagnie de Pelote, Claire répare la toile intérieure de la yourte qu'elle a achetée d'occasion à Pierre-Olivier et Aurélie.

En matière de rénovation, l'histoire du bouton de porte que l'on change pour s'apercevoir que le lasure de celle ci est abimé et mériterait d'être refait est toujours d'actualité. Il fallait aussi poser des joints pour empêcher la pluie de pénétrer à l'intérieur et de pourrir le plancher.

L'isolation de celui-ci méritait également d'être repensée. Heureusement la menuiserie Didelot de Gruey les Surances a pu donner les copeaux. Mais cette toute première yourte a bien des défauts de jeunesse. Ainsi on ne peut entièrement démonter ce fameux plancher. Il a donc fallu demander l'aide de bons bras pour aider à soulever chacune des parts de fromage le constituant. Une fois le fond abimé par l'humidité et par un manque d'aération, refait à neuf, il fallait remettre le tout  en place et remplir les caissons de copeaux.

Tous les noeuds tenant le treillage de la yourte étaient détendus. Comme pendant la journée Portes Ouvertes, ce fut aussi l'occasion pour les bonnes volontés de se rendre utiles en apprenant à les faire.

Avant pour enlever la belle il fallait d'après Molière :

Un amant fait sa cour où s'attache son coeur,

Il veut de tout le monde y gagner la faveur ;

Et pour n'avoir personne à sa flamme contraire,

Jusqu'au chien du logis, il s'efforce de plaire.

Les Femmes Savantes

Maintenant pour séduire, il faut savoir faire des noeuds, rénover un plancher et monter une yourte.

Aujourd'hui Pelote est le seul aide de Claire ou du moins le seul qui prétende l'aider. Car elle passe autant de temps à l'empêcher de mordre et de griffer qu'à éviter de l'éventrer avec sa grande épingle de matelassier.

Quoique, quoique, une brochette de chat pourrait calmer les nerfs de la couturière si notre mouche du coche ne se tient pas davantage tranquille.

Pour s'aérer, une petite visite au jardin et à Maryse-Huguette. Nos deux chères amies sont un peu seules en ce moment. Comme dans tous les vieux couples on finit pas se lasser d'entendre toujours les mêmes histoires. Il est bon de voir de nouvelles têtes :

"Cot, cot, Romain et Pauline montent la librairie ambulante dans leur atelier à Fontenoy le Château.

-Cot, cot, oui, on ne les voit plus beaucoup. J'espère que nous aurons bientôt de leurs nouvelles.

-Cot, cot, tu n'as pas vu ? Au Vrai Chic Littérère a fait un article sur eux.
-Cot, cot , non je n'ai pas regardé. Moi pendant les vacances je me déconnecte d'Internet."

Enfin, malgré ou grâce à Pelote et surtout à tous les bénévoles, le fameux plancher est terminé, la toile réparée, les noeuds renoués, refaits, retendus, retout ce que vous voulez. Ne chipotez pas. La seule chose importante c'est qu'il sera bientôt possible de monter, remonter, reyourter la future habitation de Claire pour qu'elle puisse arthérapeutiser à son aise.

Claire rénove sa yourte
Claire rénove sa yourte

Femme et chatte

Elle jouait avec sa chatte,
Et c'était merveille de voir
La main blanche et la blanche patte
S'ébattre dans l'ombre du soir.

Elle cachait - la scélérate ! -
Sous ces mitaines de fil noir
Ses meurtriers ongles d'agate,
Coupants et clairs comme un rasoir.

L'autre aussi faisait la sucrée
Et rentrait sa griffe acérée,
Mais le diable n'y perdait rien...

Et dans le boudoir où, sonore,
Tintait son rire aérien,
Brillaient quatre points de phosphore.

Paul Verlaine

In Poèmes Saturniens

Claire rénove sa yourte
Claire rénove sa yourte
Claire rénove sa yourte
Claire rénove sa yourte
Claire rénove sa yourte
Claire rénove sa yourte
Claire rénove sa yourte
Claire rénove sa yourte
Claire rénove sa yourte
Claire rénove sa yourte
Claire rénove sa yourte
Claire rénove sa yourte
Claire rénove sa yourte
Claire rénove sa yourte
Claire rénove sa yourte
Claire rénove sa yourte
Claire rénove sa yourte
Claire rénove sa yourte
Claire rénove sa yourte
Claire rénove sa yourte
Claire rénove sa yourte
Claire rénove sa yourte
Claire rénove sa yourte
Claire rénove sa yourte
Claire rénove sa yourte
Claire rénove sa yourte
Claire rénove sa yourte
Claire rénove sa yourte
Claire rénove sa yourte
Claire rénove sa yourte
Claire rénove sa yourte
Claire rénove sa yourte
Claire rénove sa yourte
Claire rénove sa yourte
Claire rénove sa yourte
Claire rénove sa yourte
Claire rénove sa yourte
Claire rénove sa yourte
Claire rénove sa yourte
Claire rénove sa yourte
Claire rénove sa yourte
Claire rénove sa yourte
Claire rénove sa yourte
Claire rénove sa yourte
Claire rénove sa yourte
Claire rénove sa yourte
Claire rénove sa yourte
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
Je crois déceler une "perfide" allusion à mon « pessimisme raisonné » mais j'ai aussi coutume de dire que si « la vie ne vaut rien, rien ne vaut la vie ».<br /> Pour "Le Petit Prince", publié en France en 1946 (deuxième événement majeur après ma naissance évidemment), heureusement que Saint-Exupéry n' a pas écrit, en effet, que ce conte poétique et philosophique sous couvert de conte pour enfant qui finit par être (trop?) souvent cité au détriment parfois des autres ouvrages de son œuvre. Un Saint-Ex écrivain, poète, aviateur, reporter, aux multiples facettes donc, sorte d'aventurier sans peur peut-être mais probablement pas sans reproches. Il suffit, comme moi qui, à l’inverse de nos deux pauvres poules à qui il conviendrait "humainement" d'adjoindre un coq, ne me suis pas déconnecté (pas même de la Télé, patriotisme olympique oblige), de lire - entre autres - ce que son épouse Consuelo a pu en dire.
Répondre
E
C'est un plaisir de constater que les travaux avancent. Beaucoup de patience, de courage, de doute aussi parfois mais tout est question de temps.<br /> Encore une fois, Claire est une fille extraordinaire et je lui souhaite beaucoup de bonheur dans sa future demeure, avec poules et chat... et autres couvées :-)
Répondre
D
Je suis tellement contente que la rénovation de la Yourte avance! Avec l'aide de Pelote, sans la quelle, ça se voit bien, cela n'irait pas! ;-)
Répondre