Présentation des Jeunes Sapeurs Pompiers

par LES VOIVRES 88240  -  7 Juillet 2016, 04:53  -  #Sapeurs-Pompiers

Présentation de 3 Jeunes Sapeurs Pompiers

Présentation de 3 Jeunes Sapeurs Pompiers

Dimanche à l'occasion de la manoeuvre mensuelle, 3 Jeunes Sapeurs Pompiers ont été présentés au centre de Bains les Bains : Théo, Camille et Noémie.

Le chef de corps les remercie et les encourage à avoir de bons résultats scolaires. Il est important pour un sapeur pompier d'avoir de bonnes bases en calcul et d'écrire correctement.

Les cours seront dispensés à Bains les Bains, La Chapelle aux Bois, Harsault, Uzemain, Uriménil, Xertigny.

Ils assisteront dès cette année à la cérémonie du 14 Juillet et aux commémorations du Souvenir, 8 mai et 11 novembre.

Ils toucheront à la rentrée une tenue.

Chacun d'eux sera suivi pas un parrain ou une marraine, si possible habitant la même commune. Ceux-ci devront les conseiller en cas de problème et assister avec eux à certaines formations.

Noèmie, nouvelle Sapeur Pompier auparavant JSP à Bains les Bains

Noèmie, nouvelle Sapeur Pompier auparavant JSP à Bains les Bains

Trois nouveaux sapeurs ont reçu leurs bip : Nicolas, Aubin et Noémie. Celle ci était auparavant Jeune Sapeur Pompier.

Noèmie, formation animalière 2015

Noèmie, formation animalière 2015

Présentation des Jeunes Sapeurs Pompiers
Présentation des Jeunes Sapeurs Pompiers

Plusieurs photos ont été prises ensuite pour présenter le corps des sapeurs pompiers de Bains les Bains.

Présentation des Jeunes Sapeurs Pompiers
Présentation des Jeunes Sapeurs Pompiers
Présentation des Jeunes Sapeurs Pompiers
Présentation des Jeunes Sapeurs Pompiers
Présentation des Jeunes Sapeurs Pompiers
Présentation des Jeunes Sapeurs Pompiers
Présentation des Jeunes Sapeurs Pompiers
Présentation des Jeunes Sapeurs Pompiers
Présentation des Jeunes Sapeurs Pompiers
Présentation des Jeunes Sapeurs Pompiers
Présentation des Jeunes Sapeurs Pompiers
Présentation des Jeunes Sapeurs Pompiers
Présentation des Jeunes Sapeurs Pompiers
Présentation des Jeunes Sapeurs Pompiers
Présentation des Jeunes Sapeurs Pompiers
Présentation des Jeunes Sapeurs Pompiers
Présentation des Jeunes Sapeurs Pompiers
Présentation des Jeunes Sapeurs Pompiers
Présentation des Jeunes Sapeurs Pompiers
Présentation des Jeunes Sapeurs Pompiers
Présentation des Jeunes Sapeurs Pompiers
Présentation des Jeunes Sapeurs Pompiers
Présentation des Jeunes Sapeurs Pompiers
Présentation des Jeunes Sapeurs Pompiers
Présentation des Jeunes Sapeurs Pompiers
Présentation des Jeunes Sapeurs Pompiers
Présentation des Jeunes Sapeurs Pompiers
Présentation des Jeunes Sapeurs Pompiers
Présentation des Jeunes Sapeurs Pompiers
Présentation des Jeunes Sapeurs Pompiers
Présentation des Jeunes Sapeurs Pompiers
Présentation des Jeunes Sapeurs Pompiers
Présentation des Jeunes Sapeurs Pompiers
Présentation des Jeunes Sapeurs Pompiers
Présentation des Jeunes Sapeurs Pompiers
Présentation des Jeunes Sapeurs Pompiers
Présentation des Jeunes Sapeurs Pompiers
Présentation des Jeunes Sapeurs Pompiers
Présentation des Jeunes Sapeurs Pompiers
Présentation des Jeunes Sapeurs Pompiers
Présentation des Jeunes Sapeurs Pompiers
Présentation des Jeunes Sapeurs Pompiers
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
E
Il est à noter que l'appellation "sapeuse pompière" n'est pas très heureuse. C'est pompeux ! Oups... (Je sais elle était facile)
On dit bien Madame le proviseur, on peut à juste titre employer "sapeur pompier" pour le féminin.
Homme ou femme, ce corps de métier professionnel ou bénévole est à féliciter.
Je signe "l'instit' des p'tis loups du CP"
Répondre
N
Je ne dis pas autre chose et je ne mets pas en cause le Corps des Sapeurs-pompiers, professionnels et bénévoles, dont je connais parfaitement la valeur.
Profitant de l'actualité (mort de Michel Rocard (qui avait institué le Conseil supérieur de la langue française), me souvenant aussi de quelques incidents (Madame le ou la Ministre, par exemple), j'ai voulu, simplement et sur le ton de l'humour, "titiller" « l'instit' des p'tis loups du CP" » tant sur le féminin de professeur que (saisissant la balle au bond) sur celui de sapeur-pompier, objet déjà de tant de railleries.
Du coup et même si c'est quelque peu malencontreux, je pense que c'est réussi !
NB : pour ce qui est de la cause homme ou femme, alors CPE en CPGE, j'avais plaidé la cause des jeunes filles (plus de 200 au Prytanée) pour qu'elles soient présentes à la Garde au Drapeau et puissent, le cas échéant, obtenir le Grand Prix d'Honneur en fin d'année. Depuis, une est toujours présente à ladite Garde et une autre (la première et la seule, il est vrai) a été jugée digne d'obtenir ce Prix.
L
Cà va très vite et c'est surprenant de voir que presque tout peut brûler quand l'incendie est important. Mais les pompiers c'est aussi beaucoup d'interventions aux accidents.
E
Ce dernier commentaire fait remonter un très mauvais souvenir. Alors jeune institutrice, mon école a été ravagée par un incendie. Tout a été perdu malgré l'intervention des sapeurs pompiers très vite arrivés sur les lieux.
L
Oui c'est cela quand il y aura le feu vous irez d'abord téléphoner à l'Académie pour savoir quel terme utiliser. Sur le terrain il n'y a pas de différence on les félicite effectivement tous.
N
« nouvelle Sapeur Pompier » : différents forums n'étant pas d'accord, il faudrait demander à Evelyne, notre professeure (?) des écoles de ce site, ce qu'elle pense de l'appellation "sapeuse-pompière". En même temps, çà ne va pas empêcher la terre de tourner...
Répondre