Morituri te salutant

par LES VOIVRES 88240  -  10 Juillet 2016, 04:14  -  #Qu'il est beau mon village

Les chênes d'Amérique perdent leurs feuilles
Les chênes d'Amérique perdent leurs feuilles

Les chênes d'Amérique perdent leurs feuilles

Il y a un peu moins d'un an les bois souffraient, les bois perdaient leurs feuilles. Sur le Coney, elles flottaient ainsi qu'en octobre. Aux Blanfols les chênes d'Amérique semblaient particulièrement touchés. De nouveau, malgré les pluies abondantes du printemps, malgré les dires d'un expert de l'ONF assurant sur les pages de Vosges Matin que ce temps pourri, s'il gênait les bûcherons était bénéfique pour la forêt, nos arbres souffrent, nos arbres sont malades, nos arbres meurent.

De nouveau les chênes d'Amérique ont leurs feuilles qui sèchent. De plus en plus des houppiers desséchés se dressent, des feuillent jaunissent et tombent.

Il aura suffit de quelques jours de soleil pour révéler que l'explosion de verdure au printemps n'était qu'un mieux apparent. Comme les belles joues rouges d'une personne fiévreuse ne peuvent lui rendre la santé, les embolies provoquées par la chaleur dans les vaisseaux transportant la sève de l'arbre ne sauraient se guérir avec quelques nouvelles pousses.

La plupart des espèces peuplant nos forêt sont condamnées à moyen terme. L'organisme qui en France est le grand spécialiste quand ils s'agit de végétaux, l'Inra, est un des seuls à avoir mené des études sérieuses sur la question.

A ce jour l'ONF s'est contenté d'observer quelques parcelles. Ils n'ont fait que des essais pour étudier la possibilité d'implanter de nouvelles variétés telles le hêtre de Turquie.

Il n'est encore pas question de reboiser des parcelles entières avec des espèces qui résistent à la chaleur. Certains pays d'Afrique veulent implanter une ceinture verte au Sud du Sahel tandis qu'en France ce problème et au mieux ignoré, au pire caché par les responsables.

Malgré ce retard pris, malgré cette sous-estimation de la vitesse à laquelle le réchauffement climatique va tuer nos forêts, les experts énoncent doctement des faits erronés.

Ils ne se trompent jamais.

Certainement ce salarié de l'ONF est-il le frère de ceux qui demandent la fermeture de la maternité de Remiremont avec des arguments tout aussi faux.

Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Morituri te salutant
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
J
Ci joint un autre lien concernant la forêt face au changement climatique
http://www.lemonde.fr/planete/visuel/2016/07/29/derniere-chance-pour-la-biodiversite-les-arbres-de-verdun-premiers-deplaces-climatiques_4976100_3244.html
Répondre
L
Mon article ayant été écrit il y a plusieurs semaine, je vais partager ce lien les jours prochains car il risque de ne pas être vu.
L
Merci pour le partage de ce lien
J
Ci joint un lien pour dire simplement que de l'ONF n'élude pas le problème.
http://www.onf.fr/gestion_durable/++oid++54a9/@@display_advise.html
Répondre
L
Tout le problème est de savoir si entre les épicéas touchés par le bostryche, les frênes et les hêtres il est encore temps de faire quelque chose quand il faut entre 50 ans et 150 ans pour faire pousser un arbre