La Météo des Vallées

par LES VOIVRES 88240  -  9 Juillet 2016, 06:24

Photo Météo des Vallées

Photo Météo des Vallées

DEMAIN SAMEDI 09 JUILLET : ESTIVAL

► Ce week-end débutera de la plus belle des manières avec un samedi radieux dominé par le soleil, de rares cumulus inoffensifs en montagne comme ce vendredi.

Les températures seront relativement similaires à celles du jour et supérieures de quelques degrés aux normales saisonnières.

► DIMANCHE : Toujours sous un franc soleil, ce coup de chaud atteindra son paroxysme avec une barre des 30°C dépassée en plaine vosgienne et jusqu'à 32 voire 33°C en plaine d'Alsace.

En montagne, la chaleur demeurera naturellement plus modérée avec une pointe à 25°C envisagée à 1200m d'altitude.

► LUNDI : Les températures commenceront à baisser de quelques degrés. La journée, bien que restant relativement chaude avec de beaux passages ensoleillés, se soldera en fin de journée par des orages.

► LA SUITE : Une majeure partie de la semaine devrait être marquée par un temps frais agrémenté de quelques averses. Le retour du beau temps est toutefois assez probable pour le week-end du 16-17. Nous en reparlerons en temps voulu.

Excellente soirée d'été à tous ! :)

Quentin

Page Météo des Vallées

Harvest, La Basse des Orges

Harvest, La Basse des Orges

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
B
Fichtre, sur la photo, on croirait un obusier en embuscade sur les terres de Dédé Munier, ce qui me ramène à un souvenir, le 18 juin 1940, il y avait un obusier en embuscade, en face de la maison de Joseph Morel aux Voivres dans l'attente des premiers éléments de l'armée allemande en provenance de Bains, lequel hélas, a failli à sa mission pour défaillance de projectiles! l'obusier de la Basse ds Orges a un côté plus sympathique !
Répondre
N
Quand Clémenceau dit « laissée aux militaires », il parle de ceux qui dirigent les opérations, pas de ceux qui combattent.
Ce questions-réponses s'éloigne des interrogations concernant le déroulement de la "Bataille des Voivres", relaté par les témoins, tous aussi dignes de foi les uns que les autres.
L
Qui a dit : " La guerre est une affaire trop sérieuse pour être laissée aux militaires " ?
N
Qui a prétendu le contraire ? Personne. Il est clair que parmi les près de 100 000 (même si les chiffres ont été révisés à la baisse) tués des Armées françaises, malheureusement commandées par des Etats-Majors incompétents, beaucoup l'ont été en affichant énormément de courage, notamment à leur petit échelon et en faisant preuve d'initiatives qui ont, quelque part, sauvé l'honneur des troupes combattantes. Des exemples, qu'il serait trop long de citer ici, sont parfaitement connus et avérés. Il faudrait aussi citer les civils qui, pour certains, ont démontré également de belles qualités
http://archives.ecpad.fr/wp-content/uploads/2010/06/bataille.pdf
L
Obus ou canon je laisse ce débat aux spécialistes mais cela ne diminue en rien leur courage
N
L'artilleur que je suis ne va pas chipoter sur la définition de canon et d'obusier mais, sans vouloir mettre en doute Pierre, notre vénérable et vénéré Ancien, la plupart des documents consultables font état de deux 155 L (effectivement sans munitions du fait, faut-il encore le souligner, d'en avoir tellement tirées les jours précédents). Ils auraient été disposés en barrage sur les ordres du capitaine Couëtdic qui estimait - sur la foi de renseignements manifestement erronés - pouvoir parvenir, avec le renfort de 4 ou 5 mitrailleuses, au mieux "dissuader", au pire retarder les troupes allemandes. La désillusion fut brutale !
L
Je me suis toujours demandé comment ces soldats avaient eu le courage d'amener là cet obusier qui ne pouvait leur servir à rien sans munitions.