La Météo des Vallées

par LES VOIVRES 88240  -  24 Juin 2016, 05:40

Photo Météo des Vallées

Photo Météo des Vallées

DEMAIN VENDREDI 24 JUIN : TRÈS CHAUD AVANT LES ORAGES

► La chaleur est très pesante en cette fin de journée avec quasiment 35°C en plaine d'Alsace, plus généralement 32 à 34°C ailleurs. Sur les sommets, il a fait quasiment 27°C cet après-midi au Markstein à 1184m d'altitude. Les taux d'humidité élevés viennent accentuer cette sensation de lourdeur.

Le temps va rester calme pour ce soir et cette nuit. Les quelques bourgeonnements sur le massif devraient en rester là.

► DEMAIN, en matinée le même scénario se répétera : franc soleil et des températures en hausse rapide.

Les nuages commenceront à se développer à partir de la mi-journée, d'abord sur le massif où les premiers orages sont prévus à partir de 15/16h. Ils se généralisent ensuite aux plaines en seconde partie d'après-midi pour s'éterniser jusqu'en début de nuit. On surveillera alors un risque d'orages forts pouvant être accompagnés de fortes bourrasques de vent (90-100km/h) et de grêle. Le retour au calme est prévu dans la nuit.

► SAMEDI : L'instabilité devrait de nouveau se manifester et assez rapidement avec de nouvelles averses orageuses voire des orages à partir de la fin de matinée et dans l'après-midi.

Les températures seront sur le retrait et l'ambiance deviendra moins étouffante.

► DIMANCHE : Une belle journée en perspective avec des températures tout à fait appréciables et un soleil qui devrait faire de franches apparitions.

► LA SUITE : Le soleil devrait dominer bon nombre des journées de la semaine prochaine. L'humidité ne devrait se manifester que sous forme d'averses orageuses. Une semaine qui devrait être assez agréable dans l'ensemble sous des températures de saison. Nous en reparlerons.

Bonne soirée à tous,

Quentin

Page Météo des Vallées

Gremifontaine à 14 h jeudi

Gremifontaine à 14 h jeudi

Une journée de jeudi marquée par un vent très chaud. L'an dernier pratiquement jour pour jour, il avait grillé en grande partie les prairies et les jardins en trois jours seulement.

Cette fois, l'air est plus humide mais bon nombre de plantes fragilisées par le mauvais temps souffraient déjà.

Au risque de rabâcher, le réchauffement climatique c'est aussi un excès dans un sens, un excès dans l'autre. Les moyennes ne veulent plus rien dire.

Espérons que ce soir, nous ne dirons pas comme Diana l'autre jour:

"-Grêle de merde !"

Le Grand Bois
Le Grand Bois
Le Grand Bois

Le Grand Bois

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
N
(suite, après mauvaise "manip") Je ne sais pas où cela va nous conduire mais je pressens que nous n'avions pas vraiment besoin de cela. A force de jouer avec le feu... Il ne faut pas faire semblant de s'étonner (à commencer par Cameron lui-même qui a raté son pari et s'apprête à quitter le navire). « Les villes contre la ruralité; le peuple contre les élites » vient-on (entre autres) d'entendre en commentaire ce référendum. Certains, dont en France, (re)demandent évidemment la même chose. J'ai le sentiment que c'est ajouter de la crise à la crise et celle là, je crains - dans l'état déplorable actuel de notre Pays - que nous ayons du mal à en sortir.
Non, décidément, ce Brexit ne me dit rien qui vaille.
Répondre
N
En ce jour de Saint-Jean, pourvu qu'on ne soit pas amené à dire « Breixit de merde ». On aime ou on n’aime pas les Anglais qui ont tout de même brulé notre seule pucelle vosgienne (connue), avec leur cœur tourné vers l'Amérique et leur raison vers l'Europe (qu'on croyait), leur inches, leurs pouces, leur livre, leur conduite côté gauche, leurs spécificités opposées aux "mangeurs de grenouilles" que nous sommes, etc.
Il faut cependant reconnaître que dans les (gros) coups durs comme en 1940, par exemple, ils ont été avec nous.
Je ness
Répondre