Comice agricole à Bains les Bains

par LES VOIVRES 88240  -  31 Mai 2016, 04:26  -  #Cultivar

Elevage Leduc

Elevage Leduc

Dimanche nous sommes donc allés comme tout reporter rural qui se respecte tâter le cul des vaches au comice agricole de Bains les Bains.

Beaucoup de stands visités par un public déjà nombreux à 9 h du matin.

Le ciel est gris, gris, gris mais quelques chose de ténu dans l'air fait sentir qu'il ne pleuvra pas. Effectivement il aurait été dommage que cette manifestation soit gâchée par les fortes averses et les orages qu'ont subi des régions proches du Val de Vôge.

Une petite prière à Notre Dame de La Brosse, à Notre Dame de Bonne Espérance et aux fées de l'Etang Lallemand ne sera pas superflue cependant pour avoir une journées sans pluie.

Des beaux plants des maraichers de Monthureux sur Saône, cochonailles et pains de campagne, volaille de l'élevage Leduc.

Enormes chevaux de trait dans un premier stand qui voisinent avec des chèvres.

Mais on m'appelle. Voici celui tenu par les bénévoles de la MJC, à côté des légendaires chaussons pour bébés d'Après-Midi Créatifs et du Don du Sang.

Ensuite en arrêt devant la ferme, LA FERME, une particulière de la Chapelle au Bois qui présente ses animaux.

Un amour de petit cochon néo Zélandais, pas All Black seulement des taches noires sur fond brun clair.

Il peut atteindre 120 kg mais ne fouille pas la terre. Il me suit pas en pas, en grouin, grouinant alors que je voudrais prendre du recul pour une photo, grouin, grouin, aimez moi, bisous, bisous.

A la fin sa maîtresse l'appelle et il reste 5 secondes en adoration devant elle, clic, clac, c'est bon.

Deux très beaux chevaux, enfin un cheval et un poulain, et un amour d'énorme boule de poils, c'est moi le lapin.

Un coq et sa compagne en pyjama. il se pavane, il est le plus beau, il cocoricotte toutes les 10 secondes.

Quelques autres cochons bien roses ceux là ont été installés à côté et c'est enfin les vaches. Malheureusement pour les visiteurs elles se ressemblent toutes un peu cette année, noires et banches, blanches et noires.

Je réussi quand même à localiser le Gaec du Clair Bois de Les Voivres. Il reste encore à redescendre à l'endroit où les tracteurs sont présentés.

Ici les exposants n'ont pas fait dans la demie mesure. Tous, quelque soit la marque, ont amené ce qu'ils avaient de plus gros, de plus boosté en moteur. Je suis obligé à chaque fois de prendre du recul pour les cadrer. C'est bizarre. Je n'ai pas vraiment l'impression que cette débauche de puissance corresponde à ce que l'on voit habituellement dans les champs du Val de Vôge.

De la même façon j'ai du rater les producteurs bio ou bien ils n'étaient pas présents.

En sortant, keuf, keuf, ce sont les tracteurs anciens qui se rangent, teuf-teufant, fumant et polluant comme une armée de sénateurs. Allons bon, c'est au moins un avantage des engins modernes. Ils font moins tousser.

MJC de Bains les Bains

MJC de Bains les Bains

Après-Midi Créatifs

Après-Midi Créatifs

La Ferme, La Chapelle aux Bois

La Ferme, La Chapelle aux Bois

Donnez votre sang

Donnez votre sang

Menuiserie de Bellefontaine

Menuiserie de Bellefontaine

Mrs Daniel Gremillet et Jackie Pierre, sénateurs

Mrs Daniel Gremillet et Jackie Pierre, sénateurs

Nos sénateurs ont le sourire. Cela fait toujours plaisir de voir des personnes sourire en ces temps moroses, en ces temps de crise, quand vous ne cessez de faire des commentaires sur ces pages pour me signaler que vous déprimez grave, de voir donc des personnes qui affichent une si belle et si bonne humeur.

Mr le Sénateur Daniel Gremillet assistait hier à l'inauguration du comice de Bains les Bains. Il ne s'est pas coupé les doigts. Il ne tenait pas les ciseaux.

Mais il souriait, de son grand sourire si revigorant, si chaleureux, si ami du Val de Vôge et des petites fermes familiales traditionnelles du Val de Vôge.

Enfin petites par rapport aux milliers d'hectares des structures aux Etats-Unis ou au Brésil qui s'adonnent à la culture intensive du soja et du maïs ou à l'élevage industriel de boeufs destinés en partie à l'exportation.

OGM, semences certifiées Monsanto, désherbées grâce à des passages réguliers de phyto-sanitaires du types Round Up, insectides, hormones de croissance, piqûres d'antibiotiques.

Dans le Val de Vôge plusieurs fermes qui travaillent en grande culture ou des maraichers vont à l'opposé de ce type d'agriculture et se reconvertissent dans le biologique. Pour beaucoup d'entre eux, en dehors des raisons éthiques ou morales qui les incitent à faire cette reconversion, c'est le seul moyen de pouvoir vendre leurs produits à des prix raisonnables. C'est donc aussi pour leurs exploitations une question de survie.

Michel, exploitant un Gaec avec Daniel à Hautmougey, me disait que si les rendements en céréales ou maïs sont plus faibles, le lait leurs est payé 30 % de plus.

Nos sénateurs ont le sourire. Nos sénateurs inaugurent les comices agricole en souriant à tous.

Mrs Daniel Gremillet et Jackie Pierre, sénateurs, viennent de voter contre l'emploi de produits issus de l'agriculture biologiques dans les cantines scolaires.

Un demi-siècle environ les séparentUn demi-siècle environ les séparent

Un demi-siècle environ les séparent

Comice agricole à Bains les Bains
Comice agricole à Bains les Bains
Comice agricole à Bains les Bains
Comice agricole à Bains les Bains
Comice agricole à Bains les Bains
Comice agricole à Bains les Bains
Comice agricole à Bains les Bains
Comice agricole à Bains les Bains
Comice agricole à Bains les Bains
Comice agricole à Bains les Bains
Comice agricole à Bains les Bains
Comice agricole à Bains les Bains
Comice agricole à Bains les Bains
Comice agricole à Bains les Bains
Comice agricole à Bains les Bains
Comice agricole à Bains les Bains
Comice agricole à Bains les Bains
Comice agricole à Bains les Bains
Comice agricole à Bains les Bains
Comice agricole à Bains les Bains
Comice agricole à Bains les Bains
Comice agricole à Bains les Bains
Comice agricole à Bains les Bains
Comice agricole à Bains les Bains
Comice agricole à Bains les Bains
Comice agricole à Bains les Bains
Comice agricole à Bains les Bains
Comice agricole à Bains les Bains
Comice agricole à Bains les Bains
Comice agricole à Bains les Bains
Comice agricole à Bains les Bains
Comice agricole à Bains les Bains
Comice agricole à Bains les Bains
Comice agricole à Bains les Bains
Comice agricole à Bains les Bains
Comice agricole à Bains les Bains
Comice agricole à Bains les Bains
Comice agricole à Bains les Bains
Comice agricole à Bains les Bains
Comice agricole à Bains les Bains
Comice agricole à Bains les Bains
Comice agricole à Bains les Bains
Comice agricole à Bains les Bains
Comice agricole à Bains les Bains
Comice agricole à Bains les Bains
Comice agricole à Bains les Bains
Comice agricole à Bains les Bains
Comice agricole à Bains les Bains
Comice agricole à Bains les Bains
Comice agricole à Bains les Bains
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

NOEL 31/05/2016 10:29

Il semblerait que le sourire serve - à moins qu'il ne s'agisse de l’expression d'une grande satisfaction à tromper sciemment l’électeur et le citoyen - aussi à masquer souvent une incompétence ou une certaine impuissance face aux événements.
Outre nos deux sénateurs vosgiens, prenez la ministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social (c’est pas un peu beaucoup pour elle ce titre ronflant ?). En voila une qui, quelles que soient les circonstances, affiche (en apparence du moins) toujours un sourire "ultra brite" de Colgate, éclatant mais probablement très forcé et honteusement factice. Il lui en faut cependant du courage pour avaler les couleuvres glissées dans son maroquin par Hollande, Valls et le, pour le moment, très populaire (il sourit souvent aussi) Macron, plus investi dans le "people" et à la tête de ses "marcheurs" que dans son ministère. A défendre la « philosophie de la Loi Travail et son très controversé article II » et visiblement accrochée à son poste, elle me semble parfois pathétique à argumenter sur 4 mois de mauvaise pédagogie, de tergiversations, de reculades, un texte qui est devenu un "affaire personnelle" entre un Premier Ministre cassant, hostile - quoiqu'il dise - au dialogue, prompt à s'emporter, adepte - d'entrée - du 49-3 et un syndicaliste entêté.
Mais voilà, pour le dialogue social, elle repassera. Je ne suis pas certain qu’au fond d’elle-même, elle soit si fière que cela, d’avoir adossé sa "célébrité" à la colère de la rue.

LES VOIVRES 88240 31/05/2016 13:47

Dialogue très intéressant aux Yourtes Ouvertes avec des maraichers bio, des personnes qui pratiquent la permaculture. Ils votent avec leur bêche uniquement