Une monnaie locale complémentaire dans les Vosges

par LES VOIVRES 88240  -  6 Avril 2016, 04:18  -  #Transition d'ici

Nous remercions Evelyne pour avoir écrit et partagé cet article

Vendredi 1er avril 2016 avait lieu à l’amphithéâtre de la Faculté de droit d’Épinal une réunion d'information sur le thème

« Une monnaie locale pour relancer l'économie vosgienne »

A la table des animateurs se trouvaient Catherine Gerberon (Colibri 88), Léo Poisson (Épinal en Transition), Roger Winterthalter(co-fondateur du sol et de la cigogne en Alsace, Mulhouse) et Xavier Tible (co-fondateur du Déodat)

Une monnaie locale complémentaire dans les Vosges

Mélanie Peynel a présenté les intervenants et a dirigé le débat à la suite de la réunion.

Une monnaie locale complémentaire dans les Vosges
Une monnaie locale complémentaire dans les Vosges

Tout d'abord, un historique sur l'origine de la monnaie a été proposé au public venu fort nombreux sur les bancs de l'amphi. Nostalgie estudiantine ou avidité de s'asseoir dans des lieux typiques de Facultés ? L'histoire ne le dit pas.

Le public, très éclectique, des jeunes comme des personnes plus âgées, a vite été passionné et a réagi par des questions diverses. Questions traitées à la fin de la réunion lors de l'échange. Afin que chacun puisse se positionner, une feuille nous était donnée à l'entrée nous permettant d'écrire les diverses remarques ou interrogations. Ainsi, même le plus timide pouvait participer puisque n'étant pas obligé d'exposer oralement, devant le public, sa demande.

Un public attentif
Un public attentif

Un public attentif

De la monnaie au troc, il n'y a qu'un pas puisque ce dernier est apparu très tôt dans l'histoire, dès les premiers effondrements des systèmes monétaires suite à de graves crises.

Une monnaie locale complémentaire dans les Vosges
Une monnaie locale complémentaire dans les Vosges

Qu'est-ce qu'une monnaie locale complémentaire ?

C'est un instrument de paiement totalement légal encadré par la loi ESS (Économie Sociale et Solidaire) du 31 juillet 2014 – L 521-2 du Code Monétaire financier. Elle est mise en place par une association qui en assure la gestion avec l'aide d'un établissement financier. Elle est basée sur la valeur de l'euro :

1 Unité de Monnaie Locale = 1 euro

C'est fixé par la loi, il n'y a ni intérêt, ni spéculation tout en sachant qu'elle n'est pas soutenue par le gouvernement. On est dans un système de monnaie, d'échange, de flux. Elle peut être « fondante », c'est à dire que si elle ne circule pas, elle perd de sa valeur. Elle ne peut être placée et produire des intérêts.

Une monnaie locale complémentaire dans les Vosges

Intérêts d'une Monnaie Locale

Mise en place par une association ou une SCIC ou une coopérative qui fait adhérer des entreprises vertueuses, des artisans, des commerçants locaux qui souscriront une charte éthique, la monnaie locale permet de remettre notre monnaie au sein de l'économie locale en dynamisant les échanges de proximité et en intégrant des notions de respect de l'environnement et de l'être humain.

La monnaie locale a donc une dimension sociale et solidaire qui peut maintenir l'emploi sur le territoire et en créer. Les fonds récupérés peuvent servir à financer des projets sociaux au niveau de la commune. Par exemple, les chômeurs peuvent percevoir une aide sous forme de cette monnaie locale, les augmentations dans l'aide sociale ou RSA peuvent aussi se faire en monnaie locale afin d' augmenter la richesse locale, faisant ainsi profiter l'économie locale en la redynamisant, défendant le commerce de proximité.

C'est une monnaie qui tisse des échanges, des liens puisque chacun a conscience de son acte. En tant que citoyen, chacun reprend le pouvoir de ses actes. Tout le monde a quelque chose à offrir

Il faut penser aussi que cette monnaie locale réduira l'impact sur l'environnement car pas de transport pour un produit, moins de charge carbone, pas de traitement des produits en vue de leurs transports.

Comme il n'y a pas de possibilité de thésaurisation, de spéculation, la monnaie locale permettra de subsister en cas de crise économique (divers cas se sont mis en place en Grèce)

Pour lutter contre la perte des liens sociaux, la délocalisation, la désertification des petits commerces, le chômage, la monnaie locale est un excellent moyen de se réapproprier l'économie et de la rendre plus humaine. Le but n'est pas de faire concurrence à la monnaie nationale mais de créer une monnaie complémentaire qui puisse pallier les carences du système monétaire actuel devenu incontrôlable, en ces temps de crises économiques.

avantages d'une monnaie locale complémentaire

avantages d'une monnaie locale complémentaire

Pour terminer les interventions, Mr Winterhalter parle juste, sans langue de bois, avec une pointe d'humour. En quelques minutes, il captive de nouveau l'assemblée malgré l'heure qui tourne et le sommeil qui arrive. Ses mots reflètent son engagement. Il nous explique qu'il faut créer des projets, se donner des moyens de le faire et fait réfléchir son auditoire en posant la bonne question : « Sommes-nous prêts à échanger, à changer les valeurs au lieu de capitaliser ? »

Avant que les réactions interviennent, il ajoutera « On ne pourra pas faire plus mal que ce qui se passe actuellement. » Les sourires se dessinent sur les visages.

Cette envie de monnaie locale n'est pas un supplément d'âme, pas forcément la BA du jour, du moment, pas une bizarrerie de gens marginaux mais une réelle envie de partager. Rester enfermé, égoïste n'est plus au goût du jour. Cela a trop duré. Il faut se réveiller et aller vers son voisin, reprendre les liens qui unissaient nos aînés, qui faisaient vivre nos campagne. Soyons « open » et arrêtons seulement d'en parler, osons se mettre à l’œuvre, prenons des risques, mettons-nous en réseau afin de convaincre les élus locaux, les partenaires sociaux pour qu'ils deviennent partie prenante.

Messieurs Tible et Wintherthalter

Messieurs Tible et Wintherthalter

Les échanges avec le public ont été riches. Il en est ressorti ce point qui est la frilosité des personnes confrontées au chômage, à la précarité. Comment pourraient-elles acheter chez le producteur local des produits plus onéreux que dans le hard-discount du coin? Malgré cette timidité, l'envie de changement est grande et tous aspiraient à une relance de certains métiers d'artisanats pour fabriquer du local.

Les intervenant mettent en avant divers exemples de monnaies locales en place aux quatre coins de l'hexagone (L'Eusko au Pays Basque, l'Abeille à Villeneuve sur Lot, le Stück à Strasbourg, la Pive dans le Doubs et le Jura en juillet 2016... etc)

Exemple de fonctionnement de la monnaie locale "les abeilles"

Exemple de fonctionnement de la monnaie locale "les abeilles"

Un forum ouvert pour échanger sur la monnaie locale complémentaire aura lieu le dimanche 15 mai au centre Léo Lagrange d’Épinal.

flyer

flyer

Pour rester informés, inscrivez-vous !

Pour rester informés, inscrivez-vous !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :