Piège pour les frelons asiatiques

par LES VOIVRES 88240  -  25 Avril 2016, 04:19  -  #Transition d'ici

Je réactualise cet article qu'Annick avait demandé de partager, suite à la mésaventure qui m'est arrivée.

Vendredi matin après avoir mis mes chaussures qui étaient restées dehors, j'ai senti une douleur assez forte au pied gauche. Ayant retirée celle-ci, j'ai trouvé par terre un frelon asiatique qui en était tombé. Il avait sans doute choisi cet abri pour la nuit.

Il est des plaisirs plus intenses.

Un bain de pied avec du gros sel et de l'huile essentiel de lavande a réduit l'enflure et dissipé la paralysie qui gagnait mon pied.

S'il n'y a pas eu de conséquences plus fâcheuse, une telle piqure pourrait être très grave pour un enfant ou une personne allergique.

Je crois qu'à l'avenir il va falloir prendre l'habitude de vérifier les vêtements et les chaussures que l'on aura mis dehors avant de les enfiler.

Piège pour les frelons asiatiques

Annick de la Transition d'ici nous demande de partager ce message.

IMPORTANT !

Identification des frelons
Serait-il possible de communiquer ce message à l'ensemble de vos amis et
réseaux de connaissances ?
Aucune région ne sera épargnée même au nord de la Loire.
Cela va en empirant chaque année.
Leur progression atteint maintenant la Belgique et les Pays Bas.
En étudiant le cycle de vie de ce frelon, on s'aperçoit que nous pouvons agir très utilement et individuellement contre le fléau.
En effet, les nids construits dans l'année se vident de leurs habitants en
hiver car l'ensemble des ouvrières et des mâles ne passent pas l'hiver et meurent.
Seule les reines et jeunes reines se camouflent, dans les arbres creux, sous des tas de feuilles, dans des trous de murs etc…
Elles n'en sortent que courant février et recommencent à s'alimenter. C'est à ce moment que nous pouvons agir. En disposant dans nos jardins et en ville sur nos balcons,des pièges pour attraper ces futures fondatrices de nids. 1 reine = 2 000 à 3 000 individus …

Pour fabriquer ces pièges, il suffit de récupérer des bouteilles plastique
d'eau minérale, de percer trois trous, puis de verser à l'intérieur 10 centimètres d'un
mélange composé de 1/3 de bière brune, 1/3 de vin blanc (pour repousser les
abeilles) et de 1/3 de sirop de cassis.

Il suffit de laisser en place ces pièges de la mi-février à fin avril.
Vous pouvez bien sûr prolonger l'opération jusqu'à l'arrivée du froid …

Changer la mixture de temps en temps et surtout brûler les occupants car il ne sont pas toujours morts, sortis du piège, il peuvent se réveiller et repartir.
Merci de votre lecture et à vos pièges !


L'an passé avec 1 seul piège à DAX (40) …

72 reines ont été éliminées …

Piège pour les frelons asiatiques
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
E
Nos pièges sont qq peu différents de celui présenté ici. Le principe est le même.
J'en ferai état dans un prochain article.
Des apiculteurs parlent aussi de mettre des poules dans le rucher. Elles attrapent alors les frelons asiatiques qui adoptent un vol stationnaire à l'entrée des ruches.
Répondre
E
Euh... Je ne sais pas ce qui pourrait faire l'affaire. Pas refaire une boulette :))
Pense désormais à rentrer tes chaussures et nous tous, devons être prudents.
Ce que je sais, c'est qu'à cette époque de l'année, c'est une reine qui t'a piqué. Les mâles, les ouvrières et les dernières larves meurent durant l'hiver. Seule la reine va hiverner. Au printemps, elle fabrique elle-même son nid, elle pond et va chercher de la nourriture (entre autre les abeilles) pour ses premières larves.
Ainsi, en trucidant la reine frelon, tu as évité la propagation d'une colonie.
C'est aussi pour cela qu'on pose des pièges au printemps dès le mois de mars.
L
Et dans mes chaussures, je mets quoi ? Des poussins de Pâques ? Bobo.
N
Bon, d'accord, Les Voivres ou le Chaudiron ne sont pas l'Amazonie, mais, au regard de cette "aventure", il serait bon d'appliquer ces quelques recommandations : « toujours secouer ses vêtements avant de les enfiler, vérifier son hamac et retourner ses chaussures avant de les mettre.
"Vivre en Guyane (chroniques de l'Amazonie française)"
Le frelon n'a rien eu ?☺
Répondre
L
Le frelon a reçu des coups de chaussures vigoureux et répétés. Je crois aussi qu'il va falloir se méfier.
E
Nous avons mis en place des pièges de ce type autour de nos ruches ce week-end.
Oui il faut être vigilant.
Bien vu le partage de cet article
Répondre
L
Oui c'est vrai que ces une menace de plus pour les ruches