Le Grand Bois sous la neige

par LES VOIVRES 88240  -  4 Mars 2016, 04:48  -  #Qu'il est beau mon village

Dentelle dans le sous-bois

Dentelle dans le sous-bois

Le printemps qui avait pointé le bout de son nez a du renoncer à faire des heures sup.

Il attend certainement que les empoignades autour de la nouvelle réglementation sur le travail cessent pour savoir s'il peut se permettre d'arriver en avance.

Après les giboulées d'hier après-midi, les coups de tonnerre en début de soirée, nous avons droit à de nouvelles chutes de neige ce matin.

Il n'y a pas d'autre solution que de partir en catastrophe faire une série de photos en espérant une fois de plus que la luminosité sera suffisante.

Ouf, c'est bon. Il n'y a rien de trop. On ne peut pas dire que les branches ploient sous la neige mais on voit du blanc. De même il fait assez clair pour distinguer les arbres du Grand Bois.

Il faudra bien s'en contenter.

Quelque soit le résultat le sous bois était magnifique, les arbustes formaient une véritable dentelle.

Le fait de vivre dans une commune rurale n'a pas que des inconvénients.

La pauvre vieille de somme Va ramasser du bois mort

La pauvre vieille de somme Va ramasser du bois mort

Mélancolique, elle va A travers la forêt blême

Mélancolique, elle va A travers la forêt blême

Où jadis elle rêva De celui qu'elle aime, Qu'elle aime et qui va mourir

Où jadis elle rêva De celui qu'elle aime, Qu'elle aime et qui va mourir

 Malgré la bise qui mord,

Malgré la bise qui mord,

Bonhomme qui va mourir De mort naturelle.

Bonhomme qui va mourir De mort naturelle.

celui qu'elle aime, Qu'elle aime et qui va mourir De mort naturelle.

celui qu'elle aime, Qu'elle aime et qui va mourir De mort naturelle.

Bonhomme

Malgré la bise qui mord,
La pauvre vieille de somme
Va ramasser du bois mort
Pour chauffer Bonhomme,
Bonhomme qui va mourir
De mort naturelle.

Mélancolique, elle va
A travers la forêt blême
Où jadis elle rêva
De celui qu'elle aime,
Qu'elle aime et qui va mourir
De mort naturelle.

Rien n'arrêtera le cours
De la vieille qui moissonne
Le bois mort de ses doigts gourds,

 

Malgré la bise qui mord,
La pauvre vieille de somme
Va ramasser du bois mort
Pour chauffer Bonhomme,
Bonhomme qui va mourir
De mort naturelle.

Mélancolique, elle va
A travers la forêt blême
Où jadis elle rêva
De celui qu'elle aime,
Qu'elle aime et qui va mourir
De mort naturelle.

Rien n'arrêtera le cours
De la vieille qui moissonne
Le bois mort de ses doigts gourds,

 

Georges Brassens

 

 

 

Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Le Grand Bois sous la neige
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
E
Qu'est-ce que des "mouilles" ?
Répondre
L
Des endroits toujours humides où l'on enfonce dans la boue
E
Très jolies vues. Ambiance hivernale garantie.
Savoureux mélange de couleurs
Brassens qui justement colle à un autre article de mon ancien prof de musique qui annonce sa participation aux Brassensiades de Pirey (25) http://www.ma-petite-chanson.com/2016/03/brassensiades-de-pirey.html
Il y jouera de l'orgue de Barbarie, créé de toutes pièces par lui-même.
Répondre
L
C'est peut-être en relation avec les nombreuses " mouilles" qu'il y a.
N
Pour nous, enfants, et en tout cas pour moi, le Grand Bois a toujours été un peu mystérieux voire, rien que par son nom, quelque peu menaçant, où aurait pu se dissimuler un ogre, un barbare. Jusqu'où peut mener l'imagination... Heureusement, rien à voir avec « l'orgue de Barbarie », aujourd’hui en plein renouveau, dit-on.
N
Alors, écoutons le.
https://youtu.be/bxds1nRIkpk
L
Je suis tombé sur "Bonhomme" à l'orale du bac français. Cà avait cartonné.