Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LES VOIVRES 88240

Quand le Val de Vôge a décidé qu'il ne voulait pas mourir

Il faut arrêter les conneries

Réveille toi Lénine. Ils sont devenus fous.

Réveille toi Lénine. Ils sont devenus fous.

Pour le moment nos chers dirigeants épaulés par leurs zélés technocrates n'ont pas l'air d'entendre le cri de guerre de Michel Fournier.

Ils nous étonneront toujours. On croyaient que ce n'était pas possible d'être plus bête. Et bien si.

Ils l'ont fait. Ils volent de records en records et ils semble que rien ni personne ne pourra les arrêter.

Dans la nouvelle appellation de la région Grand Est, ils se sont déchaînés. Ils nous ont offert un menu 5 étoiles avec fromage ET dessert. Ne dites pas "Plus con tu meurs" car vous aurez leurs cadavres sur la conscience.

Je sais qu'un ennemi mort sent toujours bon mais on pourrait vous faire un procès pour homicide.

Je ne vous ferai pas l'affront de copier sur ces pages les appellations dont ils veulent affubler notre région mais penser que l'argent de nos impôts sert à payer grassement une telle bande de cons, çà fait mal aux tripes.

Mon grand père a craché ses poumons pendant 30 ans après avoir été gazé pendant la Grande Guerre. Le monument au Morts de Les Voivres porte la liste trop longue des enfants de la commune qui sont morts pour la France.

Pour la France, pas pour permettre à une bande de clowns prétentieux de nous insulter en nous proposant ces trois noms pour baptiser notre région.

Il arrive un moment où dire NON aux ordres donnés par les dirigeants, si ceux ci vont à l'encontre de l'intérêt public, devient un devoir pour les citoyens. Ce moment est arrivé.

Ceux qui appuieront sur la case A, B ou C pour conforter le choix de ces bouffons en ressortiront le doigt plein de brenne.

Refusez de participer à cette mascarade. Refusez de voter

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
I
vous verrez que la terre continuera de tourner sans qu'il n'y ait de structure administrative au niveau des anciennes régions historiques qui n'éxistait du reste dans cette forme que depuis les années 1970. Entre 1790 et 1970, point de Lorraine, point d'Alsace ni de Champagne (sauf dans les verres). Et pourtant ces terres de patrimoine et de culture ont perduré. Comme la Périgord qui correspond peu ou prou à la Dordogne, comme le Morvan, comme le Béarn.... enfin bref il s'agit là seulement de savoir dénommer la zone géographique où ont compétences les élus du conseil régional. Rien d'autre. Qu'on le veuille ou non cette grande région est déjà en place. Dans 10, 20 ans plus personne ne contestera son existence comme personne ne remet en question l'existence de la région Grand Est des élections européennes. Par contre savoir comment cette structure va s'appeler c'est relativement important car le nom portera une partie de l'image des trois régions actuelles à l'extérieur, que ce soit dans le reste de la France ou à l'étranger. Dans cette perspective il faut que la
Répondre
L
Vous avez raison quand vous parler de l'importance de l'image. Mais n'aurait pas été mieux respectée cette image en reprenant en clair le trois termes de l'acronyme ALCA Alsace, Champagne, Lorraine. Tout simplement.
I
suite.. dans cette perspective donc il faut un nom qui fasse sens et qui veuille dire quelque chose. Il faut que ce nom soit représentatif de la région et lui donne le plus de chances de séduire. Or, Grand Est ne séduira pas grand monde en France et à l'étranger ça en veut rien dire. Les noms propres Rhin et Champagne par contre eux signifient quelque chose. Et si les gens s'intéressent à notre région grâce à ces noms accrocheurs, c'est bon aussi pour la Lorraine même si elle semble mise de côté dans un premier temps. Si les investisseurs et les touristes ne sont pas séduits par Grand Est, il ne viendront pas plus en Lorraine que dans le reste de la région. Question à mille points est-ce que tous les habitants de Meurthe et Moselle habitent près de ces deux rivières? ... bien sûr que non. A Longwy il n'y a ni l'un ni l'autre et pourtant ils se sentent Meurthe et Mosellans. Il faut juste chausser des lunettes de bon sens et dépassionner le débat. Pour la région dans son ensemble donc : OUI A RHIN CHAMPAGNE!
D
Je ne vais certainment pas perdre mon temps pour voter une de ces conneries
Répondre
E
Ils se shootent à quoi? ça a l'air puissant comme dope!<br /> Acalie, alcaline. "Acalifourchon" à dada sur mon bidet... Oulààà <br /> Austrasie, nouvelle ou pas c'n'est pas plus sérieux...<br /> Il a fallu se réunir pour nous pondre de tels noms à la marshmallow <br /> C'est une honte. Aucun respect pour notre identité. Provocation.
Répondre
N
Je ne pense pas que la question me soit adressée mais j’aimais bien celui-ci<br /> http://alternatives-economiques.fr/blogs/abherve/2016/03/12/acalie-nouvelle-austrasie-ou-rhin-champagne/<br /> Face aux protestations, on nous dit que "Grand-Est" devient éligible, ce qui met nos 3 anciennes régions à égalité en les privant de leur identité... <br /> Je souhaite beaucoup de réussite au Président - à la conception de la démocratie bien particulière - de l’ACAL actuelle, qui aurait bien vu aussi Rhin-Champagne, tuant ainsi la Lorraine tout en ravivant quelques vieux antagonismes entre Alsacien, Lorrains et Vosgiens. <br /> Il devra aussi composer avec les "avantages" (dénoncés régulièrement) du Concordat et du "Droit local" dont certains profitent et d'autres pas.<br /> Sans compter que d’ores et déjà et au vu de quelques décisions et déclarations, il est probable que cela ne constitue pas forcément une économie pour le contribuable
L
N'auriez pas un petit lien par hasard ?
L
Bande d'austrasiepithèques
L
Tout cela montre à quel point ils méprisent les citoyens, chair à voter et à payer Impôts et taxes. Cà et seulement çà.
N
Patrick Cohen, journaliste bien connu, trouvait hier que ne plus parler des 2 symboles tels que l'Alsace et la Lorraine était "fort".