La Météo des Vallées

par LES VOIVRES 88240  -  22 Février 2016, 04:05

Photo Météo des Vallées

Photo Météo des Vallées

LUNDI: Très doux!

► Nous sommes dans le secteur chaud d'une perturbation, les températures en profiteront donc pour gagner encore quelques degrés, notamment en montagne ou le manteau neigeux souffrira beaucoup.

► Coté ciel, il y aura des éclaircies parfois belles mais les nuages seront encore bien présents par moment, quelques gouttes pourront tomber ça et là à toutes altitudes. Le temps se dégradera plus franchement en soirée avec l'arrivée de pluies plus marquées.

La suite.

► MARDI: Passage du front froid, journée grise et pluvieuse, baisse sensible des températures et retour de la neige en montagne au dessus de 1000m environ.

► MERCREDI: Évacuation de la perturbation de la veille, matinée parfois grise puis de belles périodes ensoleillées. Températures encore en baisse avec le retour probable de gelées matinales.

► JEUDI: Temps sec et froid.

► VENDREDI et WEEK END: Un retour probable d'un temps moins froid mais aussi plus humide, à confirmer!

Bonne soirée à tous!

Lionel

Page Météo des Vallées

Il y a cent ans, le 22 février 1916 vers 16 h, le colonel Driant qui se bat avec ses chasseurs depuis la veille après avoir subi le trommelfeuer, donne le signal du repli vers la commune de Beaumont-en-Verdunois.

Il est alors tué par une balle de mitrailleuse en pleine tête.

Son âge et sa fonction de député lui aurait permis de ne pas prendre part aux combats.

La résistance de quelques milliers d'hommes a freiné suffisamment l'armée allemande pour permettre aux français de consolider le front.

On pourrait répéter pour eux la phrase de Churchill à propos des pilotes anglais pendant la Bataille d'Angleterre :

"-. Jamais le sort d'un aussi grand nombre d'hommes n'a dépendu autant d'un si petit nombre d'entre eux"

Driant 2èm en partant de la gauche posanr devant son PC au bois des Caures

Driant 2èm en partant de la gauche posanr devant son PC au bois des Caures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
N
« Le lieutenant-colonel Driant, député de Nancy, demeure allongé sur la terre lorraine, baignée de son sang. ». Mais « il respire, il agit, il crée ; il est l’exemple vivant ». Maurice Barrès.
Un chef, à la carrière militaire assez chaotique, aimé de ses hommes, dont la clairvoyance sur l'imminence de la bataille et l'insuffisance de moyens ont fortement indisposé le tout puissant Joffre.
« Un homme français de son temps, attaché à la défense de son pays, honnête et courageux. Il ne fut jamais pris en contradiction entre ses idéaux et ses actes. » Évidemment, cette dernière phrase ne sied pas à certains d'aujourd'hui.

"Jamais le sort d'un aussi grand nombre d'hommes n'a dépendu autant d'un si petit nombre d'entre eux" : j'aime bien cette maxime, reprise sur la carte d’adhérent à l'Association des Casques blancs français au Liban "Jamais autant avec si peu d'hommes".
Répondre
N
Bon, d'accord, ce n'était pas Verdun mais il faut lire mon témoignage :
https://www.fichier-pdf.fr/2011/10/29/jean-noel-casque-blanc-beyrouth-20-juin-24-octobre-1985/
ainsi vous saurez.
Attention interrogation écrite bientôt... ☺
L
Je ne le savais pas, j'ai simplement pensé que cela pouvait s'appliquer à ces combats de Verdun.