50 nuances de gris

par LES VOIVRES 88240  -  17 Janvier 2016, 04:03  -  #Qu'il est beau mon village

50 nuances de gris

Décidément entre la neige qui arrive et la neige qui est là, le paysage à radicalement changé en 24 h.

Pas question d'attendre et de prendre le risque qu’un seul de ses flocons ne tombe des branches avant que la photo ne soit prise.

Vendredi fut la dernière journée d'une fin d'automne dans la gadoue et la grisaille à l'étang Lallemand

Ce matin premier regard sur la neige et la grisaille. à la Basse des Orges.

Mais nous avons cette chance que même dans ses conditions le paysage est toujours aussi beau.

Profitons et savourons notre plaisir de pouvoir tous les jours jeter un regard neuf sur ce qui nous entoure et tous les jours pouvoir le découvrir comme s'il était nouveau.

Alors  du gris depuis deux jours, oui , mais tout en nuances

Je suis sûr que tous les amis photographes s'activent dans leur coin.
D'ailleurs Sylvia vient de partager celles qu'elle a pu fixer avec son téléphone portable en attendant mieux.

50 nuances de gris
 
La neige

La neige tombe, indiscontinûment,
Comme une lente et longue et pauvre laine,
Parmi la morne et longue et pauvre plaine,
Froide d'amour, chaude de haine.

La neige tombe, infiniment,
Comme un moment -
Monotone - dans un moment ;
La neige choit, la neige tombe,
Monotone, sur les maisons
Et les granges et leurs cloisons ;
La neige tombe et tombe
Myriadaire, au cimetière, au creux des tombes.

Le tablier des mauvaises saisons,
Violemment, là-haut, est dénoué ;
Le tablier des maux est secoué
A coups de vent, sur les hameaux des horizons.

Le gel descend, au fond des os,
Et la misère, au fond des clos,
La neige et la misère, au fond des âmes ;
La neige lourde et diaphane,
Au fond des âtres froids et des âmes sans flamme,
Qui se fanent, dans les cabanes.

Aux carrefours des chemins tors,
Les villages sont seuls, comme la mort ;
Les grands arbres, cristallisés de gel,
Au long de leur cortège par la neige,
Entrecroisent leurs branchages de sel.

Les vieux moulins, où la mousse blanche s'agrège,
Apparaissent, comme des pièges,
Tout à coup droits, sur une butte ;
En bas, les toits et les auvents
Dans la bourrasque, à contre vent,
Depuis Novembre, luttent ;
Tandis qu'infiniment la neige lourde et pleine
Choit, par la morne et longue et pauvre plaine.

Ainsi s'en va la neige au loin,
En chaque sente, en chaque coin,
Toujours la neige et son suaire,
La neige pâle et inféconde,
En folles loques vagabondes,

Emile Verhaeren

La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,
La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,

La neige tombe, indiscontinûment, Comme une lente et longue et pauvre laine,

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
E
Et ce soir, je découvre au fil d'internet que le 2 février est la journée mondiale des zones humides.
2 février = date de la "convention de Ramsar" (= conservation et utilisation durable des zones humides) du nom de la ville d’Iran où elle a été signée le 2 février 1971.
Y a t-il une animation prévue dans ce cadre-là? Je n'ai rien vu dans le programme Eaudici.
Répondre
N
Belle accroche pour un billet ! Je me réjouissais déjà de découvrir quelques pages du livre ou un extrait du film du même nom. Las ! Rien de tout cela
Répondre
E
Merci pour cette belle balade pré-prandiale.
Qu'il soit vêtu de gris, de bleu ou de milles reflets, l'étang est toujours aussi merveilleux!
Par contre, je ne connais pas encore cette allée de planches. Pourriez-vous me la situer? J'irais bien y poser mes pas. Merci
Bon dimanche
Répondre
N
"sieste post-prandiale", opposée - par humour - à la "balade pré-prandiale" d’Évelyne. J'aurais pu l'appeler "sieste coloniale" (le qualificatif est fortement prohibé de nos jours) consacrée, « au bon temps des colonies » (aie, je vais me faire mal voir), au repos obligatoire après le repas - bon si possible -, seul ou, selon quelques récits, agréablement accompagné.
L
Je hais ces termes quand on transforme l'émotion d'un poème en analyse scientifique avec termes pédants et cœurs à secs
A mon époque ont pouvait encore faire une analyse de texte en disant ce que l'on avait aimé. Zombis au pouvoir. Programmes stratifiés alors que maintenant il faut pouvoir apprendre toute sa vie.
La Formation pour adulte et beaucoup + concrète
E
Mr Noël : " sieste post-prandiale" Nous voilà tout droit sortis des fleurs bleues de Queneau où Cidrolin qui se prend pour le duc d'Auge (ou inversement) se laisse aller à cette sieste qui pour lui sera nauséeuse en raison du mauvais repas que lui a préparé sa fille. J'espère qu'il n'en a pas été de même pour vous ;-) (si si! j'apprends à "mes" CP tous ces termes difficiles de la langue française ... Mais non!)

Bernard : "c'est pour ne pas s'enliser" Chance ! J'ai une très mauvaise expérience avec une tourbière dans la région des mille étangs.
L
Non là c'est pour ne pas s'enliser
N
Je sacrifie une sieste post-prandiale (on apprend un tel terme en CP ?) pour dire - sans savoir non plus où elle se trouve - que cette allée de planches n'a probablement pas tout à fait la même utilité que « celle de Deauville, mise en place en 1923 dans le but de permettre aux dames et demoiselles de se promener le long de la plage sans éclabousser leurs robes avec du sable ».
E
Merci
Qui dit "zone humide", dit "tourbières?"
L
C'est la Zone humide. En face de l'Abridici vous allez sur le sentier au bord de l'étang, vous tournez à gauche en longeant le ruisseau et après la passerelle quand vous arrivez dans le pré c'est là. En ce moment il faut bottes ou bonnes chaussures de marche mais çà passe.