Reflet

par LES VOIVRES 88240  -  8 Décembre 2015, 04:40  -  #Qu'il est beau mon village, #Etang Lallemand

Reflet
Reflet

L'étang Lallemand de nouveau bien pourvu en eau est maintenant plein.

Comme le disait le premier propriétaire de La Forge Quenot

"- Le Ru Migaille n'est alimenté que par les eaux du ciel."

Cette situation était fâcheuse quand il s'agissait de faire tourner une roue à eau et nous persistons et signons en affirmant que l'Etang Lallemand a davantage été creusé pour assurer un approvisionnement en poissons et pour drainer les zones humides que pour permettre d'alimenter régulièrement le Ruisseau des Ecrevisses.

Mais si le débit des eaux est très changeant, le paysage l'est tout autant. Mais là c'est un atout car sous tous ses différents aspects il est toujours aussi beau.

Aujourd'hui on pouvait l'admirer en double, une fois dans l'eau, une fois vers le ciel.

Sous l’eau du songe qui s’élève,

Sous l’eau du songe qui s’élève,

Reflets

Sous l’eau du songe qui s’élève,
Mon âme a peur, mon âme a peur !
Et la lune luit dans mon cœur,
Plongé dans les sources du rê
ve.

Sous l’ennui morne des roseaux,
Seuls les reflets profonds des choses,
Des lys, des palmes et des roses,
Pleurent encore au fond des ea
ux.

Les fleurs s’effeuillent une à une
Sur le reflet du firmament,
Pour descendre éternellement
Dans l’eau du songe et de la lu
ne.

Maurice Maeterlinck

in Serres Chaudes

Mon âme a peur, mon âme a peur !

Mon âme a peur, mon âme a peur !

Sous l’ennui morne des roseaux,

Sous l’ennui morne des roseaux,

Seuls les reflets profonds des choses,

Seuls les reflets profonds des choses,

Les fleurs s’effeuillent une à une

Les fleurs s’effeuillent une à une

Sur le reflet du firmament,

Sur le reflet du firmament,

Pour descendre éternellement Dans l’eau du songe et de la lune.

Pour descendre éternellement Dans l’eau du songe et de la lune.

Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Reflet
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
E
Je me permets de revenir sur cet article pour poser une question mais qui n'a rien à voir avec l'étang.
J'ai remarqué que pour les billets comportant des photos, celles-ci apparaissent en double.
Est-ce du à mon navigateur? Chrome en l'occurence
Merci
Répondre
E
C'est une belle balade matinale dans ce lieu merveilleux qu'est l'étang Lallemand. Je vais la partager sur mon blog pour que d'autres personnes, aussi, puissent apprécier.
Puisque nous y allons de nos citations les plus diverses entre poème et proverbe, je propose la mienne :
"En devenant miroir du ciel sans cesse changeant, les plans d'eau impliquent la liberté. Rien de plus éphémère que ces reflets.”
J'aime les séries de clichés sur l'eau. Je suis allée faire des photos de la brume sur la rivière proche de mon village, elles apparaîtront bientôt sur mon blog.
NB : Vu le van à grains :)
Répondre
L
J'ai encore du mal avec les reflets il faut de l'eau calme et un ciel très lumineux. envoyez le lien quand vous aurez publié vos photos. Je me dis toujours que nous avons la chance d'habiter dans des régions où on peut profiter de la beauté de la nature et depuis septembre on est gâté pour faire des photos très bonne lumière
B
Bonjour Bernard, il va falloir pousser un peu plus loin, l'ouvrage réalisé par les bénévoles des Voivres permettant le franchissement du Coney mérite votre visite, ainsi que le site de l'ancienne carrière dont j'ai encore en mémoire le travail que faisaient les carriers en ce lieu, lorsque j'étais écolier !
Répondre
L
Oui c'est cela et ce chemin va être inscrit comme randonnée cyclotouriste
E
Cette dernière phrase conforte mon idée. Depuis le chemin qui borde le canal, la passerelle mène bien au pont des fées.
Je n'ai pas osé m'aventurer lors de ma dernière "virée" le long du canal mais l'endroit me disait bien que ça pouvait ressembler à ce qu'on voit depuis l'autre côté du ruisseau, là où se trouvent les blocs de pierre.
Merci
L
Pitié, mais j'ai un peu de mal de pousser loin, de plus j'ai un planning très chargé je tourne avec le double d'articles en ce moment mais vous avez raison tout est beau, j'ai quand même publié toute une série de photos sur la Colause en automne, mais je ne vais pas plus loin, autrement pour la passerelle sur le Coney je passe par le canal
N
« L'eau trouble ne fait pas miroir » (proverbe occitan) : ce n'est pas le cas de l'étang Lallemand, tant les reflets sont beaux dans cette si belle eau.
Répondre
E
Cette dernière phrase conforte mon idée. Depuis le chemin qui borde le canal, la passerelle mène bien au pont des fées.
Je n'ai pas osé m'aventurer lors de ma dernière "virée" le long du canal mais l'endroit me disait bien que ça pouvait ressembler à ce qu'on voit depuis l'autre côté du ruisseau, là où se trouvent les blocs de pierre.
Merci