Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LES VOIVRES 88240

Quand le Val de Vôge a décidé qu'il ne voulait pas mourir

Le Moulin Gentrey recevra Vincent Munier

Photo Vincent Munier

Photo Vincent Munier

Le jeudi 31 décembre, le photographe animalier, Vincent Munier, spécialiste du Grand Nord viendra présenter son travail au Moulin Gentrey dans le cadre du diner insolite qui sera donné là.

La rencontre entre deux passionnés, l'un par les hommes, l'autre par la nature et les animaux sauvages devrait certainement être un point fort dans une soirée où tout a été prévu pour qu'elle soit parfaite.

Le Grand Nord, un grand chef, une ancienne féculerie rénovée par l'association Les Kémottes, nous nous laisserions bien aller à user de quelques superlatifs.

Photos Vincent Munier
Photos Vincent MunierPhotos Vincent Munier

Photos Vincent Munier

Vincent Munier passionné par la nature et les animaux qu'il veut aider à préserver par son travail de photographe.

Les Voivres, la grande roue rénovée du Moulin GentreyLes Voivres, la grande roue rénovée du Moulin Gentrey

Les Voivres, la grande roue rénovée du Moulin Gentrey

Michel Fournier, passionné par les hommes, Les Voivres le Moulin Gentrey qu'il veut aider à préserver par son action.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
Le loup est apprécié diversement selon le côté (berger par exemple) où l'on se trouve...
Répondre
L
Merci, attention à ne pas avoir trop chaud
E
Il faut débat lancer et il est vrai qu'en ce jour, veille de Noël, on ne va pas lancer ici le procès du loup et de l'agneau.<br /> J'ai bien ri en lisant votre commentaire. <br /> Joyeux Noël à vous aussi et ne vous tordez pas le cou dans d'abracadabrantes descentes de cheminée :-) Ho Ho Ho!!
N
Je me doutais bien que ma petite phrase allait provoquer quelques réactions. Bernard, il faut m'excuser si je confonds brebis du Grand Nord, caribous dans les Alpages, l'ours des Pyrénées que j’aurais pu apercevoir cet automne en Forêt Noire, et peut-être aussi, pourquoi pas, la bête des Vosges aux alentours de La Flèche. Pas étonnant non plus que le loup s'attaque à l'agneau, réputé pour sa souris.<br /> En ce 24 décembre, je suis plutôt en train d'atteler mes rennes et de vérifier mes cadeaux avant d'aller descendre (mais ce n'est plus trop de mon âge) dans les cheminées.<br /> Trêve de plaisanterie, joyeux Noël à toutes et à tous !
E
C'est un grand débat. J'ai été invitée à un colloque (Parc de Ste Croix) où étaient invités bergers et défenseurs du loup.<br /> Dans le Grand Nord, le loup attaquera les troupeaux de caribous mais toujours, comme vous le dites, Bernard, en choisissant la proie la plus faible pour s'économiser.<br /> Il y a aussi le patou fort utile pour garder le troupeau de brebis mais très cher. Les filets de protection qui offrent une solution non négligeable ne peuvent pas être installés sur toutes les parcelles nous a dit un éleveur de La Bresse dont le nom ne doit pas vous être inconnu.
L
Je ne crois pas qu'il y ait beaucoup de brebis dans le Grand Nord, mais même dans les endroits où il vit de nouveau en France beaucoup de dégâts sont causés par des chiens errants. Le loup en tue aussi car il va toujours à la proie la plus facile.<br /> Une entreprise des Vosges vend maintenant des clôtures légères pour le tenir à distance du troupeau.<br /> N'oublions pas cependant que tout comme le renard, la principale nourriture du loup c'est la souris. Il a même été chiffré la perte en quintaux pour les céréaliers pour chaque renard tué.<br /> Cette année le temps sec a causé une pullulation des rongeurs qui ont causé des dégâts énormes dans les prairies qui souffraient déjà de la sécheresse.<br /> Mais çà c'est moins spectaculaire qu'une brebis égorgée par un chien ou un loup. Il n'y a en France que peu de spécialistes qui peuvent le dire.
E
La passionnée de loups et du Canada que je suis s'est vue partir à cette soirée à l'ancienne féculerie du Moulin Gentrey... J'ai le droit de rêver. C'est encore permis, alors j'en profite. Sauf que c'est affiché complet à la porte ! Je me contenterai de suivre Vincent Munier sur Internet ou par ses clichés que j'admire.<br /> J'ai un autre fan, moins grand homme que Vincent Munier mais très intéressant qui vadrouille sur la piste du loup. Un mec incroyable qui vit dans des conditions extrêmes tantôt en Baie James, tantôt dans le Vercors.<br /> Si c'est possible, je lui donne un coup de lumière par le biais de ce blog : http://peupleloup.info/<br /> Merci<br /> Bonne journée
Répondre