Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LES VOIVRES 88240

Quand le Val de Vôge a décidé qu'il ne voulait pas mourir

Ils ont dit " NON": Jean

Noël c'est aussi penser à ceux qui souffrent. Oui, c'est pour beaucoup une période de fêtes, et de réjouissances. Mais c'est pour cela que les personnes seules ou en détresse, ceux pour qui le malheur est arrivé se sentent encore plus exclus et oubliés.

Nous tenons donc à leur faire passer ce message que personne n'est jamais vraiment seul, qu'il suffit parfois d'oser pousser la porte de votre voisin qui même si vous ne le connaissez pas bien vous dira :

"- Entrez."

Il suffit parfois de mettre un petit commentaire sur un site pour que cette personne, même si vous ne l'avez jamais vue, vous invite à parler.

Ce premier pas est souvent difficile à faire, surtout à une époque où le langage officiel incite au repli sur soi, où les discours de nos politiques cultivent la peur.

Mais il y a en chacun de nous deux personnes. Une, publique, qui écoute et se laisse séduire par les beaux parleurs. Et l'autre, c'est un homme qui prendra la main que vous lui tendez.

Mr Noël Jean fait parti de ceux qui se souviennent. Il tient à dire à ceux qui souffrent qu'il n'oublie pas.

Ne restez pas seul en cette période de fête.
Ne restez pas seul en cette période de fête.
Ne restez pas seul en cette période de fête.
Ne restez pas seul en cette période de fête.
Ne restez pas seul en cette période de fête.
Ne restez pas seul en cette période de fête.

Ne restez pas seul en cette période de fête.

Osez, aller vers l'autre. Il vous recevra.
Osez, aller vers l'autre. Il vous recevra.

Osez, aller vers l'autre. Il vous recevra.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
Merci Bernard pour cet article et votre commentaire sur mon blog Loomji (un peu en sommeil actuellement).<br /> Les lecteurs ont bien compris que ma mission au Liban m'avait profondément marqué et, pour en remettre une couche, je note deux liens qui conduisent à deux modestes ouvrages que j'ai commis pour, d'une part, décrire comment je l'ai ressentie et, d'autre part, rappeler que je n'oublie pas les 7 "Casques blancs" « morts pour la France au service du Liban » pour une mission quasi impossible. C'est, précisément, pour que le Liban ne se sente pas complètement abandonné qu'elle avait été mise sur pied.<br /> - https://www.fichier-pdf.fr/2011/10/29/jean-noel-casque-blanc-beyrouth-20-juin-24-octobre-1985/<br /> - https://www.fichier-pdf.fr/2011/05/21/cb-jn/
Répondre